Numicanada - Les premières émissions de papier-monnaie du Dominion du Canada - Billets de banque du Canada

Vous êtes : Accueil » Billets de banque » Articles » Les premières émissions de papier-monnaie du Dominion du Canada

Les premières émissions de papier-monnaie du Dominion du Canada

Par Bibliothèque et Archives Canada    |   Lundi le 29 mars 2004

Dominion du Canada, 3 shinplasters de 25 cents, 1870, 1900, 1923
Dominion du Canada, 3 shinplasters de 25 cents, 1870, 1900, 1923

En 1868-1869, pour faire des pièces canadiennes l'unique monnaie métallique au pays, le gouvernement du Dominion retira de la circulation et exporta aux États-Unis plusieurs millions de pièces américaines en argent, qui ne valaient en fait que 80 % de leur valeur nominale. En attendant l'arrivée des pièces de la série 1870 d'Angleterre, le gouvernement central procéda à une émission de billets de 25 cents. Le public donnera à ces petits billets de faible valeur le surnom de «shinplasters», dont l'équivalent français est «emplâtre». Ce surnom provenait du fait que pendant la guerre de la révolution américaine les soldats américains avaient coutume, selon la rumeur, de remplir leurs bottes de ce type de billets pour se protéger du froid. Cette émission sera suivie de deux autres, dont la dernière remonta à 1923.

Dominion du Canada, billet de 2 $, 1870
Dominion du Canada, billet de 2 $, 1870

Le gouvernement du Dominion désirait étendre son monopole aux émissions de papier-monnaie, réservées jusque-là aux banques. En vertu de la Loi sur les banques de 1871, Ottawa procéda à l'émission de coupures de 1, 2, 50, 500 et 1 000 dollars. De leur côté, les banques conservèrent le privilège d'émission des billets de 4 dollars et plus.

La Banque Nationale, billet de 6 $, 1870
La Banque Nationale, billet de 6 $, 1870

Plusieurs banques décidèrent alors de contourner cette entente en émettant des billets de 6 et 7 dollars (comme ce 6 dollars de La Banque Nationale). Cette solution leur permettait d'effectuer davantage de transactions sans avoir à recourir aux billets de 1et 2 dollars du gouvernement du Dominion. Seulement une banque du Nouveau-Brunswick était régie par la Loi sur les banques de 1871; les autres pouvaient émettre des billets de n'importe quelle coupure comme, par exemple, ce 3 dollars de la St. Stephen's Bank. Plus tard, la Loi sur les banques de 1881 devait limiter les banques à l'émission des billets de 5 dollars et de multiples de 5.

St. Stephen's Bank, billet de 3 $, 1873
St. Stephen's Bank, billet de 3 $, 1873

Cet article représente une partie de l'article nommé Musée de la monnaie de la Banque du Canada.

Source : Bibliothèque et Archives Canada