Liste des erreurs et variétés

Discussions sur les erreurs et variétés des pièces de monnaie
Avatar de l’utilisateur
forget13911
Messages : 926
Inscription : Mer Jan 02, 2008 9:41 am
Description : Bonjour, j'ai 53 ans , marié et j'ai deux enfants. Je collectionne la monnaie depuis l'age de treize ans. Je suis un passionné d'histoire . Les timbres sont aussi au nombre de mes passions bien que je ne joue pas dedans , je garde cela pour plus tard à ma retraite. Je préfere les pièces de circulation pour leur vécus mais je possède aussi de plus en plus de pieces de la MRC. L'histoire à travers les pieces m'intéresse bien plus que la valeur pécuniaire de ces dernieres. Je peut encore, pour certaine pièce me rappeler la personne qui me l'a donné et en quelle occasion. Ceci me garde en lien avec des gens de mon entourage aujourd'hui décédés et c'est comme s'il étaient toujours présents dans ma vie.

Le domaine de l'incendie me passionne aussi.

Comme beaucoup de personne Numicanada est un lien virtuelle ( et réel dans certain cas ) qui me permet de partager ma passion de la monnaie avec d'autre passionnés.

Au plaisir de discuter sur le site.
Localisation : Montéregie pres de Sorel

Messagepar forget13911 » Jeu Juil 10, 2008 7:12 pm

Pour la bulle sur le 1 dollars, serait-ce possible que quelqu'un ait volontairement ou pas modifier cette piece en fusionnant un metal (ex goutte de soudure) je sait que la photo n'est pas tres clair mais il ne semble pas y avoir les marque de la frappe du coin (ligne d'eau sur la boursouflure) ?????

Peut-etre une tentative de crée une rareté par un individu ou une experience quelconque ???

Ce n'est qu'une hypothese bien sur car je ne comprenp pas comment une telle piece peut etre produite avec un flan defectueux, encore moins avec un coinc brisé
Forget13911Image

Avatar de l’utilisateur
Lightw4re
Site Admin
Messages : 6520
Inscription : Jeu Juil 07, 2005 10:08 am
Description : Administrateur
Contact :

Messagepar Lightw4re » Jeu Juil 10, 2008 7:29 pm

Déjà vu le même type de bulle/point sur ce même forum sur une pièce de 1 cent 1936.

Avatar de l’utilisateur
Adrenalyne
Messages : 1490
Inscription : Ven Avr 04, 2008 1:58 pm
Localisation : Sur le forum

Messagepar Adrenalyne » Jeu Juil 10, 2008 8:24 pm

il y a un lien sur cet autre post qui t'amène a un genre de musée en photo et il y a au moins deux modèle de cette erreur "goutte".

http://www.numicanada.com/forum/viewtopic.php?t=4414

Avatar de l’utilisateur
Dot36
Messages : 1602
Inscription : Dim Avr 27, 2008 4:58 pm
Description : Dans la soixantaine, marié et père de 3 enfants tous des garçons, dont un seul s'intéresse à la numismatie, grand-père de 5 petits-enfants quatre filles et un garçon comme quoi la nature retrouve toujours son point d'équilibre. J'ai oeuvré pendant plus de 30 ans dans le domaine du transport terrestre de personnes et voyagé pour le travail surtout en Europe et aux USA. Tout jeune ( à l'age de 8 ans) je collectionnai déjà. Lorsque j'ai élevé ma famille j'ai vendu 80% de toutes les pièces en argent que je possédai. Puis en 1995 j'ai recommencé à collectionner. En avril 2008 j'ai découvert ce site et j'aime bien partager ma passion avec tous les membres. Mon épouse aussi collectionne. Elle ce sont les dés à coudre il y en a en bois,en ivoire, en verre, en porcelaine et en bien d'autres matières c'est aussi passionnant mais tout à fait différent.
Localisation : Rive-Nord

Messagepar Dot36 » Ven Juil 11, 2008 4:18 pm

J' ai le même questionnement concernant le positionnement de la partie cassée par rapport au niveau du reste de la pièce et je pose comme hypothèse que le moment ou survient le bris du coin influence les différents niveaux sur les frappes des pièces. Bien qu'un coin brisé et retenu ne peut à mon avis frappé plusieurs pièces (il ne peut en frapper qu'un nombre très limité avant de céder définitivement) je pense que s'il en frappe supposons 100 et c'est probablement beaucoup à cause de la pression exercée, le niveau de la partie cassée varierait en fonction du moment du bris, au début la première pièce serait probablement toute frappée sur un même niveau avec une cassure d'un listel à l'autre, puis en supposant que le coin soit retenu et qu'il frappe encore les niveaux apparaîtraient alors en étant de plus en plus prononcé jusqu'au moment ou le coin cède. Ce n'est qu'une hypothèse mais je pense qu'elle peut tenir la route.

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6500
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Messagepar za75 » Ven Juil 11, 2008 5:01 pm

Adrenalyne a écrit :Voici ce que j'ai trouvé dans le livre "Canadian Error Coins" de Terry A. Campbell.

Image


Si j'ai bien compris les explications de Terry A. Campbell, il indique que la partie du coin cassé et retenu qui a frappé le flan peut laisser un frappe plus profonde ou plus superficielle sur la partie de la pièce ainsi frappée :oops:
D'une part, ceci laisse supposer que l'on pourrait aussi trouver des pièces frappées par ce type de coin cassé et retenu où la frappe sur la pièce serait au même niveau, ni plus haute, ni plus basse :oops:
Je m'interroge sur cette explication car :
1-- Ken Potter n'en fait pas mention et pour lui la frappe du coin cassé et retenu apparaît en hauteur seulement ( plateau ), ce qui s'expliquerait par la moindre résistance, au moment de la frappe, de la partie du coin qui est cassée et retenue.
2-- Si on se fie à la littérature, on retrouve en pratique bien peu de pièces # 2 , " Coin Cassé et Retenue " et jusqu'ici, j'ai pu observer tant dans la littérature que sur ebay des pièces où la frappe, par la partie du coin qui est cassée, donne un résultat qui s'associe aux explications de Ken Potter :oops:

Si quelqu'un découvre des pièces qui ont toutes les caractéristiques d'un Coin Cassé et Retenu, mais où la partie frappée sur la pièce est encavée plutôt que surélevée, nous devrons alors revenir aux explications fournies par Terry A. Campbell.

Bonjour Dot36,

Coinscan donne peu de dénomination et peu de dates où des pièces # 2, Coin Cassé et Retenu ont été répertoriés, par contre ce même site répertorie beaucoup plus de Coin Cassé, # 3. Ceci me donne à penser que la partie du Coin Cassé n'est pas retenu longtemps et frappe par conséquent fort peu de pièces, dans cet état de Coin Cassé et Retenu.

J'ai l'impression que, sur ce sujet, on avance, mais petit pas par petit pas, ce qui toutefois me semble positif :wink:

Avatar de l’utilisateur
Lightw4re
Site Admin
Messages : 6520
Inscription : Jeu Juil 07, 2005 10:08 am
Description : Administrateur
Contact :

Messagepar Lightw4re » Ven Juil 11, 2008 5:15 pm

Image

Une pièce de Killerbee :
Image

Avatar de l’utilisateur
Adrenalyne
Messages : 1490
Inscription : Ven Avr 04, 2008 1:58 pm
Localisation : Sur le forum

Messagepar Adrenalyne » Dim Juil 13, 2008 3:01 pm

Voici comme prévu une photo d'un 5 cents 1950 "retained broken die" certifié C.C.C.S. deplus cette pièce orne un die clash sur l'avers, hearing aid.

J'ai juste la photo du retained broken die.

Image

Je suis malheureusement limité par les contraites du site pour les photos et mon appareil.

Je vais essayer de travailler un peu plus les photos. S'il y a des intéressés à avoir les photos, envoyez moi un MP avec votre email.

Merci!

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6500
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Messagepar za75 » Dim Juil 13, 2008 3:46 pm

Merci pour la photo Adrenalyne :!: :D

Petite question : y a-t-il une dénivellation entre la partie frappée par le "retained broken die " et l'autre partie de la pièce :?:

Si non, les questions soulevées, lors de messages antérieurs demeureraient encore en suspens :oops:

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5874
Inscription : Mer Juin 06, 2007 10:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Messagepar castor » Dim Juil 13, 2008 7:35 pm

za75 a dit: Petite question : y a-t-il une dénivellation entre la partie frappée par le "retained broken die " et l'autre partie de la pièce


Bonsoir za75

Pour ajouter a ces réflexions ou hypotheses concernant un coin cassé et retenu je soumet ce qui suit , avec un petit dessin. Je doit aussi dire que je déduit que cela peut survenir , mais je ne travaille pas a la "mint "pour pouvoir vérifier :) .

Dessin.

Image

Un coin peut etre cassé et retenu comme #1 et etre " lache " . Mais il peut aussi etre comme le # 2 et retenu sans faire d'excroissance comme l'on voit le plus souvent sur les photos .

Je suis d'accord que la photo d'Adrenalyne ne montre pas cette excroissance , mais je crois que cela provient aussi d'un coin cassé et retenu comme le # 2 . Et , en plus, cette piece est certifié comme tel . C'est le pourquoi de mon hypothese # 2 .

La discution et l'intérrogation est toujours la .

A mon avis l'on pourais mettre les deux sortes d'exemples sur la liste.

P.S. Je ne pensais pas , au début , que l'on irait aussi loin dans cette analyse . Mais tant mieux pour le monde de la Numismatique .
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas compris.

Avatar de l’utilisateur
Adrenalyne
Messages : 1490
Inscription : Ven Avr 04, 2008 1:58 pm
Localisation : Sur le forum

Messagepar Adrenalyne » Dim Juil 13, 2008 9:49 pm

Bonjour à tous,

Il est vrai que sur la photo ce n'est pas aussi facile de le voir. Voici ce que j'ai noté sur cette pièce du coté revers seulement car c'est cette partie qui nous intéresse.

#1 La fissure est d'un bout à l'autre du listel
#2 La fissure est en relief et plus ou moins stable dans sa largeur et sa hauteur (profondeur de la fissure dans le coin)
#3 il n'y a pas de différence apparente (dénivellation) au niveau des deux parties du coin brisé.

Voici sur quoi je m'interroge:

Premièrement est-il possible qu'un coin soit fissuré d'un bout à l'autre du listel s'en être complètement brisé? Si on regarde le beau dessin de Castor le #1 ne se renderait pas sur le bord. Je crois que oui, ce qui m'anène à penser qu'un coin peut être brisé et frapper quelques pièces avant d'éclater. Il serait impossible de voir la différence sur une pièce entre un coin complètement fissuré et un autre brisé et retenu car les deux sortes de pièces aurait le même résultat et la même dénivellation.

Deuxièment lors de l'éclatement du coin, la partie qui lâche, peu frapper quelques pièces avec une pression moindre car elle n'est plus attaché au coin donc la il pourrait y avoir dénivellation apparente sur la pièce.

Troisièment; C'est peu être un autre sujet épineux ici, je crois que l'erreur numéro 3 du site (coin brisé / cuds) je crois que c'est peu être mal identifié. Je m'explique, supponsons que mon deuxièment est vrai, donc lorsqu'un coin brise il y a une partie qui devrait être en relief (surélevé) sur la pièce. Donc si on a un coin brisé, on devrait voir une partie non frappé plus en relief par rapport au champ. Sur les images, toutes de la même pièce, du cud c'est une partie manquante du listel qu'on voit. Comment cela peu arrivé? Ce n'est surement pas un coin brisé qui peu faire une dénivellation négative. Je crois au contraire qu'on aurait du voir une dénivellation positive, plus en relief. D'ailleur lorsque les flans sont préparés, il y a une étape qui s'appelle le cordonnage, qui donne un petit rebord aux flans avant d'être frappés. Ce qui selon moi devient le listel par la suite. Je ne sais pas si sur les coins, le listel est gravé? Je sais par contre que les perles ou les denticules sont la. Il y a aussi la virole, qui est un espèce de moule troué qui donne la forme et les cannelures de la pièce lors de la frappe, qui ne faudrait pas exclure de nos hypotèses.

Sur ce je vous invite à aller voir ou revoir les explications de Ken Potter à ce sujet. Voici l'adresse http://koinpro.tripod.com/Articles/WhatIsACud.htm

Ceci rejoint en partis les propos tenu par castor un peu plus tôt sur ce même post.

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5874
Inscription : Mer Juin 06, 2007 10:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Messagepar castor » Lun Juil 14, 2008 9:25 am

Notes complémentaires .

Lorsque l'on se questionnent sur le nombre de frappes que peut faire ce genre de coin , il faut aussi tenir compte de ce qui suit .
Est-ce du coté de la parti en bas ( coin qui sert d'enclume ) ou du coté en haut ( coin qui sert de marteau ) que l'on retrouve ce dommage :?: .

Dans le #1 de mon dessin ci-haut et de par la loi de la gravité , celui du bas ( enclume ) devrait tenir en place plus longtemps que celui du haut ( marteau ) , ce qui influence le nombre de frappes possibles , non :?: .
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas compris.

Avatar de l’utilisateur
Dot36
Messages : 1602
Inscription : Dim Avr 27, 2008 4:58 pm
Description : Dans la soixantaine, marié et père de 3 enfants tous des garçons, dont un seul s'intéresse à la numismatie, grand-père de 5 petits-enfants quatre filles et un garçon comme quoi la nature retrouve toujours son point d'équilibre. J'ai oeuvré pendant plus de 30 ans dans le domaine du transport terrestre de personnes et voyagé pour le travail surtout en Europe et aux USA. Tout jeune ( à l'age de 8 ans) je collectionnai déjà. Lorsque j'ai élevé ma famille j'ai vendu 80% de toutes les pièces en argent que je possédai. Puis en 1995 j'ai recommencé à collectionner. En avril 2008 j'ai découvert ce site et j'aime bien partager ma passion avec tous les membres. Mon épouse aussi collectionne. Elle ce sont les dés à coudre il y en a en bois,en ivoire, en verre, en porcelaine et en bien d'autres matières c'est aussi passionnant mais tout à fait différent.
Localisation : Rive-Nord

Messagepar Dot36 » Lun Juil 14, 2008 12:11 pm

A priori je serai porté à penser comme toi castor en ce qui a trait à ton hypothèse concernant le coin servant de marteau versus celui servant d'enclume (comme tu le dis si bien difficile d'être sur on ne travaille pas à la monnaie royale) cependant je me questionne sur la résistance du coin lorsqu'il est fissuré d'un bout à l'autre et je n'ai pas de réponse sure à 100% :oops: mais je crois pour le moment que peut importe sa position la pression exercée lors de la frappe est probablement trop grande par rapport à la résistance restante du coin et que ceux-ci cèdent aussi rapidement un que l'autre, ce qui expliquerait le fait qu'il est difficile de trouver des pièces frappées avec des coins brisés et retenus peut importe avers ou revers. Poursuivons un peu plus loin le raisonnement si un coin fissuré d'un bout à l'autre pouvait frappé plus d'une fois on devrait pouvoir trouver une jumelle à une pièce frappée avec un coin brisé et retenu ce qui ne semble pas avoir été fait jusqu'à maintenant ce qui ne veut pas dire que c'est impossible mais inconnu pour le moment. Pour le moment je pense que lorsqu'un coin en est rendu à être fissuré d'un bout à l'autre ça fait déjà un bon moment qu'il est affaibli et qu'il ne peut frapper beaucoup plus qu'une fois . Comme tu peux le constater le bouillonnement est constant et je te remercie d'avoir initié cette réflexion car ce sont les assises de ce site qui nous tient tant à coeur que tous essaient d'établir le plus solidement possible. Comme le dit si bien Za nous avançons à petit pas mais nous avançons et c'est ça le plus important. :)

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6500
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Messagepar za75 » Lun Juil 14, 2008 7:47 pm

Bonsoir,

Au risque d'oublier quelqu'un, et si tel est le cas je m'en excuse à l'avance, je tiens à remercier castor, Dot36 et Adrenalyne pour leur implication constante, pour tenter d'y voir clair, dans cette discussion sur le sujet des types # 1, 2 et 3 :!: :D

J'ai consulté aujourd'hui quelqu'un qui s'y connait beaucoup mieux que moi, dans l'identification de ce type de pièces et qui certifie occasionnellement quelques pièces des types # 2 et 3 : cette personne me mentionnait que la dénivellation retrouvée à la surface de la pièce, dans le cas du type # 2 ( Coin Cassé et Retenu ), n'est pas toujours évidente, notamment lorsque le fendillement que l'on retrouve sur la pièce, allant d'une partie de la bordure à une autre, couvre une grande partie de la pièce, ( % élevé de la surface totale ). Il se pourrait alors que la pression extérieure, exercée sur le coin lors de la frappe, fasse en sorte que le " Coin Cassé et Retenu " conserve, le temps de quelques frappes, sa position originale. Dans d'autres cas, lorsque le résultat sur la pièce ne couvre qu'une surface réduite de celle-ci, cette partie, qui correspond à la partie du " Coin Cassé et Retenu ", pourrait montrer un niveau de dénivellation facile à observer, niveau explicable par une pression extérieure moins efficace sur cette partie du coin cassé ( pour faciliter la compréhension de ces explications, voir à cet effet, la seconde photo présentée Ken Potter : 1 cent 1906 Indian Head )

En consultant les publications de Zoell, je n'ai pas encore découvert de pièces répertoriées au # 2 et # 3 : " Coin Cassé et Retenu " et " Coin Brisé ( Cud ) ". Toutefois, en feuilletant la publication de 1965, partie 2, de Zoell, je découvre :
- page 57 , # Fl174g et L174n ( R-2 )
- page 138, # L455s ( R2 ),
qui pourraient être identifiés au type # 2.

De plus, il en est de même pour les pièces que je ferai suivre à La loutre sous peu, pour fin de photos :
- 50 cents 1940 où il est possible d'identifier à la fois un R-2 et un R-3
- 25 cents 1943 , R-10 " Triple Coins Entrechoqués " où il est possible de retrouver un R-2 " Coin Cassé et Retenu "
- 1 cent 1858 qui renferme peut-être aussi un R-2 " Coin Cassé et Retenu ".

Comme vous pouvez tous le constater, nous ne sommes pas ici dans une situation de certitudes et, tous ceux et celles qui peuvent nous aider à y voir plus clair, seront les bienvenus ( es ) :!: :wink:
Dernière édition par za75 le Mar Juil 15, 2008 8:47 am, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6500
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Messagepar za75 » Lun Juil 14, 2008 8:55 pm

Adrenalyne a écrit :Bonjour à tous,


Troisièment; C'est peu être un autre sujet épineux ici, je crois que l'erreur numéro 3 du site (coin brisé / cuds) je crois que c'est peu être mal identifié. Je m'explique, supponsons que mon deuxièment est vrai, donc lorsqu'un coin brise il y a une partie qui devrait être en relief (surélevé) sur la pièce. Donc si on a un coin brisé, on devrait voir une partie non frappé plus en relief par rapport au champ. Sur les images, toutes de la même pièce, du cud c'est une partie manquante du listel qu'on voit. Comment cela peu arrivé? Ce n'est surement pas un coin brisé qui peu faire une dénivellation négative. Je crois au contraire qu'on aurait du voir une dénivellation positive, plus en relief. D'ailleur lorsque les flans sont préparés, il y a une étape qui s'appelle le cordonnage, qui donne un petit rebord aux flans avant d'être frappés. Ce qui selon moi devient le listel par la suite. Je ne sais pas si sur les coins, le listel est gravé? Je sais par contre que les perles ou les denticules sont la. Il y a aussi la virole, qui est un espèce de moule troué qui donne la forme et les cannelures de la pièce lors de la frappe, qui ne faudrait pas exclure de nos hypotèses.

Sur ce je vous invite à aller voir ou revoir les explications de Ken Potter à ce sujet. Voici l'adresse http://koinpro.tripod.com/Articles/WhatIsACud.htm

Ceci rejoint en partis les propos tenu par castor un peu plus tôt sur ce même post.



À ce sujet, voir mon intervention du 10/07/08 , 6:27 hrs : en ce qui me concerne, le # 3 ne cause plus d'ambiguité et la photo, sur la liste des types, sera remplacée.
Il existe des pièces où la partie absente du " Coin Brisé " apparaît sur la bordure (rim) seulement et ils sont identifiés : "Cud On Rim ", par les maisons de certification, et d'autres où la partie absente du " Coin Brisé " apparait plus avant dans le champs de la pièce.
J'ai présentement en main une pièce qui montre clairement le " Coin Brisé " sur la bordure (Cud On Rim).
Dernière édition par za75 le Mar Juil 15, 2008 10:44 am, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Adrenalyne
Messages : 1490
Inscription : Ven Avr 04, 2008 1:58 pm
Localisation : Sur le forum

Messagepar Adrenalyne » Lun Juil 14, 2008 10:30 pm

za75 a écrit :À ce sujet, voir mon intervention du 10/07/08 , 6:27 hrs : en ce qui me concerne le # 3 ne cause plus d'ambiguité et la photo, sur la liste des types, sera remplacée. Il existe des pièces " Coin Brisé " sur la bordure et d'autres où le " Coin Brisé " va plus loin dans le champs de la pièce : j'ai en main une pièce qui montre clairement le " Coin Brisé 2 sur la bordure.


Donc, si je comprend bien, le listel (bordure) fait partie du coin. Ce n'est pas lors du cordonnage que le listel apparait.

Voir : Flan non frappé de type 2.

Image

ici le cordonnage
Image


Revenir vers « Erreurs et variétés »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités