Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Discussions sur les erreurs et variétés des pièces de monnaie
Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4324
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar Jumpy » dim. sept. 27, 2015 9:17 am

Je suis d'accord avec la plupart des intervenants au sujet des variétés. Je crois par contre que le marché des erreurs est plus solide.

Je crois qu'il faut cependant faire une distinction entre l'intérêt pour les erreurs et variétés et le marché relié à la vente de ces pièces.

Il y a trop de variétés listées dans Blais et trop peu dans le Charlton. L'intérêt est là mais il manque un consensus.

Du côté des erreurs, l'intérêt est moindre mais il y a un consensus dans la communauté qui donne une base très solide à l'expansion de ce marché.

Imaginez avoir eu le choix il y a 25 ans entre une pièce de 1 cent flip strike et un 5 cents extra water line de haut grade ?

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6481
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar za75 » dim. sept. 27, 2015 3:34 pm

Papou4 a écrit :Je remonte ce sujet vu la grande qualité d'écriture des intervenants qui est toujours d'actualité.
Et je repose la question en 2015 (2016 bientôt).

Y as-t'il un avenir pour les erreurs?



Après 10 ans, les statistiques sur le forum des " Erreurs et Variétés " démontre l'intérêt certain d'un grand nombre de collectionneurs pour ce type de pièces.

Concernant les " Erreurs ", je crois que seules les Branches et non les " Brindilles " ( peu de preneurs sur eBay pour ces dernières ) pourront contribuer, sur une longue période, à maintenir à un haut degré l'intérêt des collectionneurs.
Le livre présenté sur ce site donne de bonnes indications à cet égard.

Si vous êtes patients et chanceux, vous aurez peut-être l'occasion de trouver une ou deux branches dans votre petit change :)

Avatar de l’utilisateur
quasimodo2
Messages : 7366
Inscription : jeu. avr. 07, 2011 9:06 pm
Description : Beau Bohomme LOL
Localisation : Montréal

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar quasimodo2 » dim. sept. 27, 2015 9:40 pm

za75 a écrit :
Papou4 a écrit :Je remonte ce sujet vu la grande qualité d'écriture des intervenants qui est toujours d'actualité.
Et je repose la question en 2015 (2016 bientôt).

Y as-t'il un avenir pour les erreurs?



Après 10 ans, les statistiques sur le forum des " Erreurs et Variétés " démontre l'intérêt certain d'un grand nombre de collectionneurs pour ce type de pièces.

Concernant les " Erreurs ", je crois que seules les Branches et non les " Brindilles " ( peu de preneurs sur eBay pour ces dernières ) pourront contribuer, sur une longue période, à maintenir à un haut degré l'intérêt des collectionneurs.
Le livre présenté sur ce site donne de bonnes indications à cet égard.

Si vous êtes patients et chanceux, vous aurez peut-être l'occasion de trouver une ou deux branches dans votre petit change :)


Bonsoir Za75

content de te revoir, malheureusement je ne suis pas d'accord avec toi en parti et quelques autre commentaires d'autres membres.

Oui pour les branches mais dans mon cas pas nécessairement, je croit qu'il faut savoir faire la différence entre une branche qui à, je vais dire 10,000 frappes et qu'on a vus souvent ou plusieurs fois ici avec la même erreur avec une + ou - % et qui demeure une branche et l'autre une brindille que ça fait la première fois que tu voit :shock: .

Ici je te donne l'exemple d'une pièces que j'ai mit en vente ici comme MS et +, ce qui veut dire que c'est moi qui à ouvert le rouleau original. En 4 ans sinon 5 ans aucune autre pièces n'as été trouvé ou montré ici et qu'en principe je suis le seul à avoir jusqu'à preuve du contraire et même sur EBay j'ai pas vu encore, je pas dire qu'elle n'y est pas par contre... à part les 2 pièces que j'ai remis à d'autres membres et cette pièce et bien je l'ai pas vendus pour 5$

En conclusion pour moi la question n'est pas branche ou brindille mais de reconnaître sa rareté

Désolé, mais j'exprime un peu ma frustration.
JEAN-GUY

Avatar de l’utilisateur
Papou4
Messages : 777
Inscription : lun. déc. 24, 2012 7:13 am
Description : collectionneur depuis plus de 50 ans.
intérêt actuel; jetons coloniaux
Membre Ebay depuis 1996
Localisation : Trois-Rivières

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar Papou4 » lun. sept. 28, 2015 6:33 am

à quasimodo2,

La rareté d'une erreur n'est pas nécessairement gage de haute valeur. Prenons l'exemple des défauts par lamination. Cette erreur donnera une pièce unique en son genre.

IL restera la demande.
Rien n'est logique en ce qui concerne le demande. C'est un courant d'intérêt qui n'as pas de ligne directrice et qui peu varier dans le temps

Avatar de l’utilisateur
Papou4
Messages : 777
Inscription : lun. déc. 24, 2012 7:13 am
Description : collectionneur depuis plus de 50 ans.
intérêt actuel; jetons coloniaux
Membre Ebay depuis 1996
Localisation : Trois-Rivières

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar Papou4 » lun. sept. 28, 2015 6:33 am

à quasimodo2,

La rareté d'une erreur n'est pas nécessairement gage de haute valeur. Prenons l'exemple des défauts par lamination. Cette erreur donnera une pièce unique en son genre.

IL restera la demande.
Rien n'est logique en ce qui concerne le demande. C'est un courant d'intérêt qui n'as pas de ligne directrice et qui peu varier dans le temps

Avatar de l’utilisateur
Papou4
Messages : 777
Inscription : lun. déc. 24, 2012 7:13 am
Description : collectionneur depuis plus de 50 ans.
intérêt actuel; jetons coloniaux
Membre Ebay depuis 1996
Localisation : Trois-Rivières

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar Papou4 » lun. sept. 28, 2015 6:33 am

à quasimodo2,

La rareté d'une erreur n'est pas nécessairement gage de haute valeur. Prenons l'exemple des défauts par lamination. Cette erreur donnera une pièce unique en son genre.

IL restera la demande.
Rien n'est logique en ce qui concerne le demande. C'est un courant d'intérêt qui n'as pas de ligne directrice et qui peu varier dans le temps

Avatar de l’utilisateur
quasimodo2
Messages : 7366
Inscription : jeu. avr. 07, 2011 9:06 pm
Description : Beau Bohomme LOL
Localisation : Montréal

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar quasimodo2 » lun. sept. 28, 2015 9:30 am

Bonjour Papou4

Lorsqu'on comprend comment se produit une lamination, c'est normal que c'est un défaut unique et que tu pourra pas en avoir une autre pareil, contrairement à un défaut que je vais définir comme répétitif.

En tout cas moi mon attention va se porter plus sur une brindille que ça fait la première fois que je vois après 5 ans ici en me disant wow je l'ai jamais vu celle-là (erreurs) qu'une branche qu'on voit plus souvent sur le site.
JEAN-GUY

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6481
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar za75 » lun. sept. 28, 2015 11:45 am

Bonjour quasimodo2


quasimodo2 a écrit :
za75 a écrit :
Papou4 a écrit :Je remonte ce sujet vu la grande qualité d'écriture des intervenants qui est toujours d'actualité.
Et je repose la question en 2015 (2016 bientôt).

Y as-t'il un avenir pour les erreurs?



Après 10 ans, les statistiques sur le forum des " Erreurs et Variétés " démontre l'intérêt certain d'un grand nombre de collectionneurs pour ce type de pièces.

Concernant les " Erreurs ", je crois que seules les Branches et non les " Brindilles " ( peu de preneurs sur eBay pour ces dernières ) pourront contribuer, sur une longue période, à maintenir à un haut degré l'intérêt des collectionneurs.
Le livre présenté sur ce site donne de bonnes indications à cet égard.

Si vous êtes patients et chanceux, vous aurez peut-être l'occasion de trouver une ou deux branches dans votre petit change :)


Bonsoir Za75

content de te revoir, malheureusement je ne suis pas d'accord avec toi en parti et quelques autre commentaires d'autres membres.

Oui pour les branches mais dans mon cas pas nécessairement, je croit qu'il faut savoir faire la différence entre une branche qui à, je vais dire 10,000 frappes et qu'on a vus souvent ou plusieurs fois ici avec la même erreur avec une + ou - % et qui demeure une branche et l'autre une brindille que ça fait la première fois que tu voit :shock: .

Ici je te donne l'exemple d'une pièces que j'ai mit en vente ici comme MS et +, ce qui veut dire que c'est moi qui à ouvert le rouleau original. En 4 ans sinon 5 ans aucune autre pièces n'as été trouvé ou montré ici et qu'en principe je suis le seul à avoir jusqu'à preuve du contraire et même sur EBay j'ai pas vu encore, je pas dire qu'elle n'y est pas par contre... à part les 2 pièces que j'ai remis à d'autres membres et cette pièce et bien je l'ai pas vendus pour 5$

En conclusion pour moi la question n'est pas branche ou brindille mais de reconnaître sa rareté


C'est un plaisir de te lire sur ce sujet.

Avant que la rareté d'une erreur ou d'une variété soit officialisée dans le Charlton ou dans le " trends " du Canadian Coin News , il faut habituellement compter sur plusieurs années et avec preuves à l'appui, comme ce fut le cas pour la variété du 5 cents 1932 Far 2. Si une pièce n'est pas reconnue comme telle, notamment dans le cas d'une erreur ( brindille ), il me semble peu probable que la demande se manifeste.

Concernant les erreurs étiquetées " brindilles ", compte tenu que ces erreurs sont beaucoup moins visibles à l'oeil nu, les quantités produites risquent fort, sauf exception, de correspondre à la production de pièces pendant une grande partie de la durée de vie du coin qui les a produit.

D'autre part, les erreurs étiquetées " branches " peuvent aussi mais exceptionnellement, avoir été produites durant toute la durée de vie d'un coin; toutefois, compte tenu qu'elles sont beaucoup plus visibles à l'oeil nu, je crois que lors de l'inspection des pièces, en pleine production, il est probable que beaucoup de ces coins aient été substitués par d'autres coins,en meilleur état, de même date et même dénomination.

Nous ne sommes peut-être pas du même avis sur ce sujet, mais il n'en demeure pas moins que des avis contraires poussent à la réflexion.

Au plaisir,

za75



Désolé, mais j'exprime un peu ma frustration.

AbbeDen
Messages : 2451
Inscription : mar. mars 05, 2013 2:49 pm
Description : Collectionne monaie et papier monnaie depuis 1965. Ainsi que les produits de la MRC.
Localisation : Ville de Québec

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar AbbeDen » lun. sept. 28, 2015 1:53 pm

Personnellement je crois que l'on accorde trop d'importance à des brindillettes et souvent trouvées sur des pièces de bas grade. Une pièce avec une petite bulle, un très léger éclat de coin etc. il y en a des millions. Je comprend très bien que la personne qui découvre l'une de ces pièces a selon elle un trésor entre les mains.

Mon conseil, favoriser la qualité à la quantité. Pour qu'une pièce soit rare il faut au départ qu'elle soit RARE.

Mon opinion, Denis

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3565
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar ainsivalavie » lun. sept. 28, 2015 2:41 pm

Comme plusieurs l'on fait remarqué, il y a une distinction entre ce qu'on appel des brindilles VS des erreurs majeures. Pour avoir vendu plusieurs pièces avec erreurs majeures, je peux confirmer qu'il y a bien un marché, et il peut y avoir une très importante plus value.

Par exemple, je pourrais donner l'exemple que certains connaissent déjà d'une pièce de 1 cent 1963 MS-64/MS-65 avec un point au dessus du «9» et pour laquelle j'ai pratiquement obtenu 180$ aux enchères via eBay, alors que sa version standard aurait été cherchée au maximum entre 5$ et 10$. Et ce n'est qu'un exemple parmi plusieurs autres.

Par contre, je crois aussi que la plupart des erreurs cataloguées dans le catalogue Blais sont surévaluées. Sans compter que pour plusieurs types d'erreurs, parfois le grade importe vraiment peu, laquelle distinction, à mon avis, Blais donne très peu d'importance.

En ce qui concerne la plupart des brindilles, je ne crois pas que le jeu en vaut la chandelle d'un point de vue financier vs le temps passé à trouver celles-ci. Par contre, celles-ci demeurent intéressantes dans un but d'apprentissage pour simplement en tant que passe-temps.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo & Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
ziphandel2
Messages : 182
Inscription : mar. avr. 03, 2007 10:55 pm
Description : Malgré un emploi du temps chargé d'ou le fait que je ne soit pas ici aussi souvant que je le voudrais, je crois devoir me présenter un peut.

La passion a commencer il y a 25 ans lorsque j'ai reçu pour mes 14 ans mes 2 premières épreuves numismatique. J'ai vite pris gout et commencer a faire ma collection de 1 sous et de 5 sous. Un jour trouvant que ma collection etait plus ou moins attrayante dans le grade, j'ai décidé de me promenner avec mes pièces et de faire des échanges. Un jour de passage à Nuphilex chez un marchand pour vendre et ou échanger quelque pièces ce dernier m'a fortement suggérer de ne pas vendre certaine de mes pièces car elle comportait des défaux et qu'elles avaient une certaine valeur. Ce marchand m'a offer son DVD de l'époque (2003), je me suis mis a l'éplucher et de la est né ma passion pour les erreurs et variétés.

Dans la meme année, 2 semaines aprés Nuphilex je suis aller voir le salon de l'A.N.P.B. suite à une annonce vu sur un panneau.

À ce salon j'ai fait la rencontre de ZA75 qui de par son approche et la conversation que nous avons eu, à su capter encore plus mon interet et à devenir membre de ce club dont je fait parti du conseil. Ce n'est qu'en fin 2006 début 2007 que ZA75 me parle d'erreurs et variétés et m'invite à m'inscrire sur Numicanada. À force de discussion est né l'idée de faire une liste d'erreurs et de variétés qui permettrai à tous de s'y retrouver et nous permettrai de décharger les 2X2 et les '' cases'' de certification.

Mon champ d'intérêt est vaste mais j'ai un faible pour les rotaions, les coins suspendue retenue ou fendillés et les doubles date ainsi que les die clash.
Contact :

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar ziphandel2 » mar. sept. 29, 2015 12:35 am

Comme vous le savez j'ai travaillé à la mise en œuvre du livre Branches et brindilles avec des collaborateurs hors paire. Remontons dans le temps, a mon arriver au sein de l'A.N.P.B ou j'ai fais la rencontre de ZA75,ça n'a pas pris 6 mois que nous avons commencer a échanger sur les erreurs et variété, nous avons décider de créer un liste qui se dénombre actuellement en plus de 39 numéro et sous numéros. Peut de temps après nous avons fait appel a des Numicanadiens pour nous venir en aide avec des textes sous chacune des catégories et revoir la liste pour l'ajuster avec le temps et par la suite est venu le livre en 2013.

Avec le temps les erreurs et variétés ont pris leurs place dans certain ouvrage comme Blais, Charlton, Charest et le Trend. En 10 ans il s'en est passé des choses, ont n'a qu'a pensé au Salon comme Nuphilex, l'A.N.P.B et ses encans. Qu'est que tout cela a amené: Des marchands et des collectionneurs des 4 coins du pays a parler et a chercher des erreurs et variété.

Si on combine les livres de Branches et brindilles, de gradation de A. Langlois, MK Blais, le Trend, ebay et des sites comme numicanada et 5centscanada on ne peux faire autrement que de constater que de plus en plus il se crée un marché pour les erreurs et variétés.

Ce marché se développera de plus en plus si tous et chacun y fait son effort pour garder les forums de discussions vivant.

Il est vrai cependant parfois qu'une brindilles peux avoir un certain attrait si elle est présenter pour la première fois. Prenons un exemple bien simple: le 10 cents 1949 dot entre 1.949 pas vu et pas parler sur le site alors même si c'est une brindille pourquoi pas le mentionner a titre de curiosité et d'information pour tous.

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3565
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar ainsivalavie » mar. sept. 29, 2015 1:19 am

ziphandel2 a écrit :Il est vrai cependant parfois qu'une brindilles peux avoir un certain attrait si elle est présenter pour la première fois. Prenons un exemple bien simple: le 10 cents 1949 dot entre 1.949 pas vu et pas parler sur le site alors même si c'est une brindille pourquoi pas le mentionner a titre de curiosité et d'information pour tous.

On est d'accord que c'est intéressant et pertinent d'un point de vue numismatique, mais financièrement pour la revente c'est souvent toute autre chose.

Sinon, parfois ce type de brindille, soit un «dot» à proximité de la date réussie tout de même à trouver sa place dans le marché des erreurs et variétés. On a qu'à penser par exemple au 10 cents 1956 «Dot» ou celui du 1 cent 1963 que je citais précédemment.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo & Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

AbbeDen
Messages : 2451
Inscription : mar. mars 05, 2013 2:49 pm
Description : Collectionne monaie et papier monnaie depuis 1965. Ainsi que les produits de la MRC.
Localisation : Ville de Québec

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar AbbeDen » mar. sept. 29, 2015 3:09 pm

Comme le dit si bien ainsivalavie, il n'y a financièrement aucun intérêt (avenir sérieux) dans les brindilles. La raison il y en plus de brindilles que de belles pièces qui rencontrent les normes de qualité.

Qui désire acheter ma pièce de 1 cent 1954 en VG nettoyée avec un éclat de coin (visible au microscope seulement) sur le premier A de CANADA prix seulement 5$? Pièce 50% plus rare que celles sur le second A, car j'en ai 2. Vous comprenez mon raisonnement.

Mais je ne dénigre pas le point de vue numismatique, car personnellement j'en ai accumulé pendant + de 40 ans des pièces qui ne valent que la valeur faciale aujourd'hui (pensez aux 50¢ en nickel ayant circulés...).

Bonnes recherches . Denis

Avatar de l’utilisateur
quasimodo2
Messages : 7366
Inscription : jeu. avr. 07, 2011 9:06 pm
Description : Beau Bohomme LOL
Localisation : Montréal

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar quasimodo2 » mar. sept. 29, 2015 7:00 pm

Bon vous avez un peu dévié de mon point du départ.

Tu as le choix entre 2 pièces en vente du même grade donc une brindille que t'avais jamais vu en X années de recherche et une branche que tu voix occasionnellement, laquelle tu achete, ici je parle d'un collectionneur et non pas un vendeur, pour moi le choix n'est pas dure à faire.
JEAN-GUY

Numinard
Messages : 632
Inscription : mar. août 26, 2014 8:18 pm
Description : Bonjour, c'est numinard :D j'ai 8 ans d'expérience dans le domaine numismatique. J'ai appris par moi même, avec des livres et des documentaires. J'ai passé mes 8 dernières années à lire, chercher et collecter de l'information sur le sujet pour avoir une connaissance générale et précise dans le domaine.
Localisation : Québec

Re: Y-a-t'il un marché pour les erreurs et variétés?

Messagepar Numinard » mar. sept. 29, 2015 7:17 pm

Pour conclure, le marché des erreurs et variétés dépend de la connaissance de l'acheteur sur le sujet.

Alors le marché vas toujours rester car il y a:

des jeunes qui sont intéressés par des brindilles. (Collection peu complète)
des adultes qui sont intéressé par les branches et les brindilles. (Collection à moitié fini)
des personne plus âgées qui sont intéressés par les branches. (Collection presque fini. Reste que les plus rares )

Alors avec les différentes tranches d'âge les branches ET les brindilles vont trouver une personne prête à les acheter.
Je connais les 90 premières décimales de pi.
3. 141592653589793238462643383279502884197169399375105820974944592307816406286208998628034825
Je vais étudier pour devenir actuaire.


Revenir vers « Erreurs et variétés »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités