L'utilisation du mot «erreur» est une erreur

Discussions sur les erreurs et variétés des pièces de monnaie
urbanoscope
Messages : 13
Inscription : dim. sept. 06, 2009 12:02 am
Description : Collectionneur en redémarrage et principalement intéressé par les pièces de monnaies et les billets de banques illustrant les révolutions. Je reste aussi résolument orienté vers mon objectif ultime de réaliser une collection qui mets en scène tout objets permettant le transport ou l'entreposage de pièces de monnaies et de billets de banques y compris un échantillon substantielle de pièces et de billets... mais ça c'est une autre histoire!
Localisation : Montréal
Contact :

L'utilisation du mot «erreur» est une erreur

Messagepar urbanoscope » jeu. oct. 08, 2009 1:54 pm

Je ne voudrais pas briser vos habitudes, mais j'avoue franchement que l'utilisation outrancière du mot «erreur» pour décrire ce qui a tout d'un «défaut» me préoccupe. Car la définition d'une erreur est une faute commise en se trompant, faisant appel à l'action de quelqu'un :Lecture: . À cet égard, quand il est question de pièces de monnaie il serait plus à propos d'utiliser le mot «défaut» qui signifie imperfection physique ou matérielle, voir défaut de fabrication. :idea:

La langue française est si riche, profitons-en!!! :wink:

Avatar de l’utilisateur
Lightw4re
Site Admin
Messages : 6363
Inscription : jeu. juil. 07, 2005 9:08 am
Description : Administrateur
Contact :

Re: L'utilisation du mot «erreur» est une erreur

Messagepar Lightw4re » ven. oct. 09, 2009 12:54 pm

Il existe plus d'une définition du mot et il existe un million d'interprétation de ce même mot.

http://www.cnrtl.fr/definition/erreur
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/erreur

urbanoscope
Messages : 13
Inscription : dim. sept. 06, 2009 12:02 am
Description : Collectionneur en redémarrage et principalement intéressé par les pièces de monnaies et les billets de banques illustrant les révolutions. Je reste aussi résolument orienté vers mon objectif ultime de réaliser une collection qui mets en scène tout objets permettant le transport ou l'entreposage de pièces de monnaies et de billets de banques y compris un échantillon substantielle de pièces et de billets... mais ça c'est une autre histoire!
Localisation : Montréal
Contact :

Re: L'utilisation du mot «erreur» est une erreur

Messagepar urbanoscope » ven. oct. 09, 2009 2:35 pm

Certe il existe plusieurs définitions et plusieurs interprétations, mais hélas elles ne sont pas tous équivalentes. À juste titre vérifier par vous même les définitions du mot «défaut» :

Définition : Défectuosité produite dans les pièces au cours de leur élaboration, de leur transformation ou de leur utilisation. (source : Larousse.fr)

Et j'aime cette définition tout aussi précise : Imperfection d'une chose [ou d'une personne], résultant de l'absence de certaines qualités ou d'un manquement à certaines règles et conventions. (source : CNRTL.FR)

:Lecture: :Rechercher: :idea:

Avatar de l’utilisateur
greatgaet
Messages : 651
Inscription : jeu. avr. 05, 2007 2:52 pm
Localisation : Québec

Re: L'utilisation du mot «erreur» est une erreur

Messagepar greatgaet » ven. oct. 09, 2009 3:16 pm

urbanoscope a écrit :À cet égard, quand il est question de pièces de monnaie il serait plus à propos d'utiliser le mot «défaut» qui signifie imperfection physique ou matérielle, voir défaut de fabrication. :idea:


Évidemment :D

Daniel Sam
Messages : 1005
Inscription : mar. juin 26, 2007 9:05 pm

Re: L'utilisation du mot «erreur» est une erreur

Messagepar Daniel Sam » ven. oct. 09, 2009 4:40 pm

Bonjour urbanoscope


Le sujet que tu amène aujourd’hui a déjà été discuté et il serait bon que tu lise ce sujet pour mieux comprendre la situation.

viewtopic.php?f=7&t=1986

Tu trouveras la aussi:

Dim Sep 02, 2007 6:31 am
Salut Za J'ai besoin de t'on opinion.
Si je me fis au Larousse et au Petit Robert. Erreur désigne l'action,
et non pas le résulta.
Donc la phrase : Une pièce avec erreur. Est une faute de français.
La faute est le résulta de l'erreur.
La phrase serais d'onc : Une pièce avec une ou plusieurs fautes.
Ai je raison.
Y a-t-il quelqu’un autre qu’i à une opinion la dessus ?
Merci.
PS. Greatgaet je te dois cette réflexion.

Bon

Il est très important ici de bien comprendre qu’il y a trois façon d’interprété l’utilisation du mot erreur ici sur Numicanada. :shock:

La première : le Français le mot erreur pour définir une imperfection un défaut ou une anomalie du a la fabrication d’un produits est définitivement une faute de français.
Mais cette faute n’ais pas fait seulement en numisamatie mais a bien d’autre égard et dans bien autre occasion. Alor ici il s’agit peut être simplement d’une mauvaise habitude linguistique. :Lecture:

Deuxièmement : Certain membre utilise le mot erreur pour différencié deux type de pièces soit les variétés déjà répertorié dans les écrit et l’erreur soit une pièce avec une faute de mois grande valeur ou envergure. :wink:

Mais le plus important :Rechercher: et ceci pour Numicanada et ces membres c’est que culturellement parlant le mot erreur est un mot clé en recherche sur les cite de recherche internet.

Numicanada devrais t’elle être plus catholique que le pape :Prier: et abolir l’utilisation du mot erreur et ce privé ici d’une vois d’aces au internaute numismate. :shock:

Alors ci comme mois tu veux le voir disparaitre et bien une bonne façon c'est de ne pas l’utilisé. :Chinois:

Pour ma part j’utilise pièce avec anomalie.


PS sur les cite numismatique français (FRANCE) le mot faute est souvent utilisé.

A plus. :Chinois:

Daniel Sam
Messages : 1005
Inscription : mar. juin 26, 2007 9:05 pm

Re: L'utilisation du mot «erreur» est une erreur

Messagepar Daniel Sam » sam. déc. 14, 2013 2:50 pm

urbanoscope a écrit :Je ne voudrais pas briser vos habitudes, mais j'avoue franchement que l'utilisation outrancière du mot «erreur» pour décrire ce qui a tout d'un «défaut» me préoccupe. Car la définition d'une erreur est une faute commise en se trompant, faisant appel à l'action de quelqu'un :Lecture: . À cet égard, quand il est question de pièces de monnaie il serait plus à propos d'utiliser le mot «défaut» qui signifie imperfection physique ou matérielle, voir défaut de fabrication. :idea:

La langue française est si riche, profitons-en!!! :wink:

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6478
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: L'utilisation du mot «erreur» est une erreur

Messagepar za75 » sam. déc. 14, 2013 3:13 pm

Bonour Daniel Sam,


Daniel Sam a écrit :Bonjour urbanoscope


Mais le plus important :Rechercher: et ceci pour Numicanada et ces membres c’est que culturellement parlant le mot erreur est un mot clé en recherche sur les cite de recherche internet.

Numicanada devrais t’elle être plus catholique que le pape :Prier: et abolir l’utilisation du mot erreur et ce privé ici d’une vois d’aces au internaute numismate. :shock:

Alors ci comme mois tu veux le voir disparaitre et bien une bonne façon c'est de ne pas l’utilisé. :Chinois:

Pour ma part j’utilise pièce avec anomalie.


PS sur les cite numismatique français (FRANCE) le mot faute est souvent utilisé.

A plus. :Chinois:



+ 1

En utilisant les mots " Error ", " Variety " ou d'autres appellations, concernant les pièces canadiennes, le résultat obtenu confirme ce que tu as mentionné.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4310
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: L'utilisation du mot «erreur» est une erreur

Messagepar Jumpy » sam. déc. 14, 2013 4:03 pm

Si je peux ajouter mon grain de sel à cette conversation sortie des limbes, je crois qu'il y a trois débats concernant:

1. Le choix du mot/terme à utiliser pour décrire une réalité

2. Le choix de scinder en deux (ou trois) catégories les différentes E&V actuellement dans la liste.

3. le choix de mettre tel truc dans une catégorie.

Personnellement, je m'en fous de savoir quel mot/terme on va utiliser pour décrire un truc, du moment qu'on s'entend tous sur celui-ci.

Pour moi, les numéros 1, 2, 3, 4, 5, 6, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 23 et 32 sont des variétés.
Un statut spécial aux #15 & 16 (variétés vanilla)

Les numéros 7, 20, 21, 22, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 33, 34, 35, 36, 37, 38 et 39 sont des erreurs/fautes/défauts.
un statut spécial aux #21, 22 & 28 (seules erreurs sérielles possiblement identiques)

Hibou-Québec
Messages : 1988
Inscription : lun. avr. 04, 2011 10:03 pm
Description : Je suis collectionneur de monnaies et timbres du Canada depuis 1960 maintenant je recherche surtout les erreurs sur monnaie et timbres.
Localisation : Qc.

Re: L'utilisation du mot «erreur» est une erreur

Messagepar Hibou-Québec » sam. déc. 14, 2013 11:03 pm

za75 a écrit :Bonour Daniel Sam,



+ 1

En utilisant les mots " Error ", " Variety " ou d'autres appellations, concernant les pièces canadiennes, le résultat obtenu confirme ce que tu as mentionné.


Le mot error n'as pas le même sens en anglais qu'en français.

Je penses que l'on peut dire que c'est par erreur que se produit un défaut sur une pièce.


Revenir vers « Erreurs et variétés »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bédé et 3 invités