Page 6 sur 44

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Jeu Août 14, 2014 2:28 pm
par Jumpy
J'aimerais revenir sur les propos du PDG de la Monnaie de Paris...

Les français n'ont pas du tout le même parcours que les canadiens en matière de monnaie. Loin d'être stable, le franc a continuellement été la proie à une dévaluation.

Créé en 1803 et ayant une valeur équivalente à 322 mg d'or, il ne valait plus que 65.5 mg d'or en 1928, 21 mg en 1940, 7.5 mg en 1945, 2.5 mg en 1949 et 1.8 mg en 1958.

En 1960, ils ont créé le "nouveau franc" qui avait une valeur équivalente à 100 franc "anciens".

Enfin, ils ont passés à l'euro en 1999.

Beaucoup de français font encore les deux conversions pour pouvoir juger un prix en francs anciens, et comme ces conversions ne tiennent jamais compte de l'inflation, on a toujours l'impression que "les prix augmentent".

La parcours du canada, lui, n'a pas vraiment changé: le même système depuis 1858... bien sûr, il y a eu de l'inflation en 150 ans mais la monnaie est restée sensiblement la même.

Enfin, remarquez que dans l'entrevue, le PDG parle, et c'est important, d'un arrondissement des prix à la hausse:
En effet, on sait que les prix seraient alors arrondis aux 5 ou 10 centimes d'euro supérieurs.

Au Canada, les prix sont arrondis au 5 cents le plus près et non au 5 cents supérieur.

Mais pour revenir à la MRC, une autre des choses que je suis en train d'évaluer, c'est l'abandon de la monnaie de 2$ pour redonner la responsabilité de cette dénomination à la Banque du Canada.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Ven Août 15, 2014 11:09 am
par Jumpy
Voici en gros ma réflexion concernant la pièce de deux dollars:

Comme plusieurs personnes l'ont mentionné, l'argent "cash", perd du terrain.
Il ne s'agit pas seulement d'une baisse de l'utilisation de la monnaie mais également des billets.

La pièce de deux dollars, mise en circulation il y a près de 20 ans n'a pas tenue ses promesses.

Le Canada pourrait réaliser un meilleur seigneuriage en laissant la Banque du Canada s'occuper de cette dénomination avec un billet de 2$.

Arrêter la production de pièces de 2$ veut dire qu'on produirait un peu plus de pièce de 1$... (pour le besoin des machines distributrices) mais essentiellement, on économiserait sur tout les frais afférents à la production d'une dénomination.

Dans la mesure où la Banque du Canada réussi là où la MRC a échouée, cela aurait l'avantage de refaire gagner du terrain à l'utilisation de l'argent "cash":

Si on paye avec un billets de 2$, on va recevoir de la monnaie.
Si on paye avec une carte, pas de monnaie.

Le succès d'un nouveau billet de 2$ aurait donc d'immense répercussions sur la MRC par la bande. Billets de banque et pièce de monnaie vont de pair.

Bien qu'on a voulu me faire accepter que 2$, c'est du "petit change", moi je trouve que non. Deux dollars, ça vaut un billet.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Ven Août 15, 2014 11:25 am
par Dteam
Lire pour FranklinMint :

http://www.kovels.com/latest-news/10-co ... ymore.html

Est-ce la même chose pour la MRC ????

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Ven Août 15, 2014 11:23 pm
par La loutre
Les changements que tu proposes, Jumpy, sont cohérents dans le schème que tu développes, mais trop importants, nombreux et drastiques pour la MRC.

Et bien que tu m'aies un peu amadoué avec ceci, je ne peux pas être tout à fait d'accord. :wink:
Jumpy a écrit :L'introduction d'une nouvelle dénomination pourrait être l'occasion d'ajouter un autre animal sympathique sur la monnaie... j'aime bien les loutres.


Le 1¢ a été laissé à lui-même pendant des années, nous avons tous assisté à sa lente agonie.
On ne se penchait plus pour le ramasser dans la rue, on s'en servait au pied d'une fontaine pour se payer un voeu pas cher, certains commerces entretenaient même un petit contenant près de la caisse qui permettait déjà à leur clientèle d'arrondir leur montant "à la mitaine": il te manque 2-3 cents, tu piges dans le pot; t'as 2-3 cents qui t'encombrent les poches, tu peux les laisser ici.

Le jour où l'on verra apparaître des pots à 5¢ parce que leur pouvoir d'achat sera devenant insignifiant, alors on ira probablement de l'avant avec le retrait.
Parce que si pour plusieurs le paiement par carte est intégré, naturel, pour d'autres, surtout les moins fortunés, l'argent liquide reste un moyen de paiement privilégié.
Quand tu ramasses des cannettes, tu le sais en maudit que c'est avec des 5¢ que tu fais des piastres.

Sur un autre aspect, s'il est vrai que la "part de marché" des monnaies et billets a diminué avec la multiplication des formes de paiements, il n'en demeure pas moins que la population aussi a augmenté, et c'est peut-être (hypothèse un peu simple) l'une des raisons pourquoi les besoins du marché ne semblent pas avoir bougé tant que ça.
Le nombre de frappes de monnaies et d'impressions de billets a-t-il dimininué de manière notoire ces dernières décennies?
J'avais commencé un petit projet sur la production de billets vs leur durée de vie, et les premiers indices pointaient vers une production annuelle moyenne qui se maintenait.
Autrement dit, on imprimait autant de 10$ en 1973 qu'en 2002. Bon je simplifie beaucoup et je prends des exemples tout à fait au hasard, mais l'essentiel, c'est qu'on ne voyait pas de diminution au fil des ans, ce qui devrait se produire si de plus en plus de gens utilisent leur carte plastoche pour payer.

Concernant le 2$ maintenant, je n'embarque pas. C'est une question de valeur vs durée de vie. Nous avons bougé avec le 2$, il est beau, il a de la gueule, c'est une belle grande surface pour mettre des motifs (Nunavut, Ville de Québec, HMS Shannon...), et sa durée de vie surpasse évidemment celle du billet, et de loin.
On s'y est habitué, toutes les machines qui traitent de la monnaie ont dû s'y adapter, alors faire un pas en arrière n'est pas une bonne idée.

Bon, assez pour l'instant! :wink:

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Sam Août 16, 2014 12:53 am
par Jumpy
Une des questions qui n'a pas encore été soulevée est de savoir quelle est l'empreinte environnementale de la production d'une monnaie versus celle d'un billet ...

En passant La loutre, il y a des pots à 5 cents à Montréal... Et je vois rarement les gens piger dedans à mon dépanneur.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Dim Août 17, 2014 10:28 am
par Jumpy
La loutre a écrit:
Les changements que tu proposes, Jumpy, sont cohérents dans le schème que tu développes, mais trop importants, nombreux et drastiques pour la MRC.


Je ne vois absolument rien de drastique. Seulement une vision à long terme structurée et cohérente.

En faisant un peu de recherche sur le sujet de l'empreinte environnementale des billets et de la monnaie, j'ai réussi à mettre la main sur quelques information clés:

-Les billets en papier ne sont pas très écologiques, en grande partie à cause de l'encre (autant dans la production que dans le recyclage des billets).

-Les billets de polymères ont eux aussi une empreinte environnementale mais celle-ci est nettement plus petite (beaucoup moins d'encre) avec une durée de vie utile multipliée.

-Les pièces de monnaie ont une empreinte environnementale de par la façon dont la matière première (le métal) est extraite. Par contre, ce métal pouvant être récupéré et refondu, c'est une empreinte unique pour un usage répété.

-Là où les pièces de monnaie diffèrent dans leur empreintes, c'est dans leur composition; le cuivre et le nickel sont plus "propre" à recycler/traiter que les pièces en acier multi-couches.

-Outre cette différence dans le recyclage des monnaies, l'empreinte environnementale de production des pièces en acier multi-couches est également plus lourde que la production de pièces en cuivre et en nickel.

-Si on tient compte du fait que la MRC produit des flancs multi-couches pour l'étranger et que la productions de ces monnaies se fait au Canada, l'empreinte environnementale de la production de tout ces flans étranger est un fardeau dont la responsabilité fini par incomber aux canadiens par la bande.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Dim Août 17, 2014 11:41 pm
par Jumpy
Voici en gros la façon dont je crois que devrait se dérouler l'année du switch/cross-over.

D'abord, il faut vraiment procéder à un changement d'effigie de la reine.

Le spectacle commencera quand la Monnaie Royale Canadienne fera l'annonce officielle du retrait du 10 cents et du 25 cents qui seront remplacés par une nouvelle dénomination de 20 cents.

Dans la foulée de cette annonce, il sera annoncé une mise à jour de l'effigie.

Ayant déjà produit des 25 cents de l'année courante avec l'ancienne effigie, on aura aussi frappé une certaine quantité de 20 cents, à l'avance avec l'ancienne effigie en vue du remplacement.

Prétextant que la production du nouveau 20 cents avec nouvelle effigie connaît des problèmes, on continuera la production de 10 cents et de 25 cents avec la nouvelle effigie.

Enfin, les pièces de 20 cents avec la nouvelle effigie seront prêtes et on cessera le distribution des 10 cents et des 25 cents.

Pleins de pièces souvenirs, pleins de rouleaux, ensembles, etc...

Dans la foulée, on aura réussi à remettre un peu de diversité dans les pièces de circulation.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Lun Août 18, 2014 8:29 am
par za75
Les diverses dénominations ont été introduites depuis des lunes au pays et depuis, la pièce métallique de $1 fut introduite en 1935 et celle de $2 a fait son apparition en 1996.

La production de la pièce de 1 cent fut la seule à tirer sa révérence depuis toutes ces années et je suis porté à croire que le milieu de la production des monnaies, dans divers pays, est plus conservateur que celui de la production des téléphones intelligents.

L'urgence, s'il en est une, qui s'imposera à la MRC à brève échéance, viendra plutôt de la nécessité de revoir son approche concernant ses pièces numismatiques de collection, car " trop c'est comme pas assez " :!:

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mar Août 19, 2014 10:07 pm
par Jumpy
Sur un autre sujet, j'aimerais bien avoir votre opinion.

Que pensez-vous de la constante augmentation du nombre de dénominations et de l'usage qu'on en a fait.

1973-1976: création des 5$, 10$ et 100$
1985-1988: création du 20$
1990-1992: création du 15$, 75$, 150$, 175$, 200$
1998: création du 350$
2006-2007: création du 3$, 4$, 8$, 25$, 30$, 50$, 250$, 300$, 500$ et 2500$

Usage de la dénomination du 5$:
1973 Olympique - 38mm - 24 g - .925 argent
1988 Feuille d'érable - 38mm - 1 once - .9999 argent
2004 Golf Bois #1 - 38mm - 28 g - .9999 argent
2005 Alberta - 36mm - 25 g - .9999 argent
2005 Fin guerre - 38mm - 31.5 g - .9999 argent
2006 Snowbirds - 36mm - 25 g - .9999 argent
2009 Japon - 36mm - 25 g -.925 argent

Trouvez vous normal que la grosseur, le poids et la composition des pièces d'une même dénomination changent constamment ?

J'en viens à me demander quelle est la vision de la MRC et surtout, quel est son but.

Oui, je sais déjà que le profit est le but de la MRC mais ce dont je parle, c'est de la destination. Est-ce que la MRC veut arriver quelque part ou son but est-il juste d'errer et de faire du profit ?

Est-ce que la MRC va sortir un 7$ juste pour pouvoir dire que c'est une autre première canadienne ?

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 20, 2014 12:33 am
par Jumpy
La loutre a écrit:
Les changements que tu proposes, Jumpy, sont cohérents dans le schème que tu développes, mais trop importants, nombreux et drastiques pour la MRC.


Sans tambour ni trompettes, la MRC a beaucoup changé dernièrement.

La MRC ne vient-elle pas de revoir en profondeur l'ensemble de ses valeurs ?

Anciennes valeurs de la MRC (2008-2014)
Image

Nouvelles valeurs de la MRC (depuis août 2014)
Image

Vous en pensez quoi?

J'espère que la MRC n'a pas eu à payer une agence de branding pour trouver ça.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 20, 2014 11:20 am
par Jumpy
J'ai bien hâte de voir ces paroles traduites en actions. Après toutes ces années, je veux bien croire que la MRC veut changer mais je ne me berce pas d'illusions.

Depuis 10 ans, la MRC a appris de ses succès en peaufinant sans cesse ses stratégies de vente mais elle a négligé d'apprendre de ses erreurs et de ses échecs...

La MRC et les autres ateliers de monnaie sont-ils en compétition ?
Parce que quand je regarde le programme de la conférence des directeurs Mexico 2014, j'ai l'impression que c'est plutôt une coopération.

La présentation de Claude Griffin de la Monnaie de Paris sur l'utilisation des social media en marketing devait être passionnante.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Jeu Août 21, 2014 1:26 am
par Jumpy
Je sais pas trop comment j'en suis venu à cette conclusion mais je crois que le prochain produit tendance sera le lingot.

Pas le lingot qu'on connaît en ce moment bien sûr mais un lingot plus travaillé; un alliage de sculpture/lingot/monnaie. Quelque chose de beau à voir.

Grossir les pièces est une bonne idée sauf qu'après la série géante, faudra trouver autre chose. Le lingot offre à la fois une forme nouvelle et une belle grandeur de surface à mettre en valeur.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Ven Août 22, 2014 9:13 am
par Jumpy
Bon matin à tous,

Avant de poursuivre, j'aimerais souligner que vraiment peu de personnes participent à la conversation. J'apprécie le nombre de lectures sauf qu'en même temps, mon but n'est pas de monologuer.

Je plains un peu la MRC d'avoir ce type de clientèle muette et polie.
Car sans vouloir être méchant, les collectionneurs sont vraiment le pire genre de clients à satisfaire ou à comprendre.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Ven Août 22, 2014 10:26 am
par cent60
Jumpy a écrit :Car sans vouloir être méchant, les collectionneurs sont vraiment le pire genre de clients à satisfaire ou à comprendre.



Facile de belle pièce a un prix d'ami(e)s.

Pour le reste, je pense que plusieurs se demande ou tu veux aller dans tes réflexion mais, c'est toujours intéressant à vous lire :wink:

a+

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Dim Août 24, 2014 11:30 am
par Jumpy
Cent60 a écrit:
je pense que plusieurs se demande ou tu veux aller dans tes réflexion


Qu'as-tu à te demander où je vais ?

Quel blessé demande l'itinéraire à l'ambulancier ?