Courteau - The St. George Copper Tokens

Discussions général concernant les jetons et médailles.
Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1375
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar SousNoir » jeu. juin 22, 2017 9:43 pm

ainsivalavie a écrit :En parcourant d'anciens catalogues de ventes, je suis tombé sur un exemplaire assez particulier et qui est apparemment en lien avec la Bank of Upper Canada, lequel je ne connaissais pas l'existence.
Quelqu'un aurait-il davantage d'information sur cette pièce?


Mes salutations,
Cet article date de quand?

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3497
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar ainsivalavie » jeu. juin 22, 2017 10:38 pm

SousNoir a écrit :
ainsivalavie a écrit :En parcourant d'anciens catalogues de ventes, je suis tombé sur un exemplaire assez particulier et qui est apparemment en lien avec la Bank of Upper Canada, lequel je ne connaissais pas l'existence.
Quelqu'un aurait-il davantage d'information sur cette pièce?


Mes salutations,
Cet article date de quand?

Dan

Si vous parlez du texte, il provient du catalogue de vente de la collection Ford de 2013.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo & Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3497
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar ainsivalavie » ven. juin 23, 2017 9:45 am

ainsivalavie a écrit :En parcourant d'anciens catalogues de ventes, je suis tombé sur un exemplaire assez particulier et qui est apparemment en lien avec la Bank of Upper Canada, lequel je ne connaissais pas l'existence.

Quelqu'un aurait-il davantage d'information sur cette pièce?

Pour ceux et celles ayant de la difficulté avec la langue anglaise, voici le récapitulatif en français (Mais non complété, ni corrigé) présent dans mon ouvrage, lequel atteint maintenant plus de 120 pages:

Web - Récapitulatif Bank of Upper Canada.jpg
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo & Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1375
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar SousNoir » ven. juin 23, 2017 6:05 pm

ainsivalavie a écrit :
SousNoir a écrit :Mes salutations,
Cet article date de quand?

Si vous parlez du texte, il provient du catalogue de vente de la collection Ford de 2013.


Merci ainsivalavie. Oui c'est la date de ce texte que je parlais.
C'est assez récent cette présentation et c'est très intéressant. Existe-t-il une meilleure photographie de cette pièce (possiblement unique à ce que je comprends)?

Pour ma part, je dresse une liste des pièces qui ont circulé ici (ou qui ont pu circuler ici) entre 1620 et 1800. Charlton, Haxby, et autres listent toujours des pièces qui n'ont jamais circulé ici. Quand je dis "ici", c'est le Canada de cette époque incluant les colonies françaises, britanniques, espagnoles, portugaises, et hollandaises d'Amérique du Nord.

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3497
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar ainsivalavie » dim. juil. 02, 2017 9:19 am

TokensTime a écrit :Pour faire suite a ta question, Oui, ce sont des pièces certifier NGC, et voici un BR-719 1952 - GEM - Proof :Chinois:


Autre petit fait intéressant, à ma connaissance le jeton présenté par TokensTime le 17 mars 2014 (Page 3 de ce sujet), soit un One Penny 1852 - Heaton Mint / Proof, serait celui ayant atteint le prix de vente le plus élevé connu à ce jour pour cette série de jetons, soit plus de 4850$ lors de l'enchère de la collection de John J. Ford, Jr. d'août 2013 (Lot #21172).
Pièces jointes
Proof.jpg
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo & Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3497
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar ainsivalavie » mar. juil. 04, 2017 11:50 am

Je recherche de l'information sur cette inscription après frappe présente sur un One Penny 1854. Ainsi, elle semble être en lien avec un certain Docteur George W. Lovejoy de l'État de New York, lequel était membre du chapitre #160 (Amity) de la franc-maçonnerie. Ainsi, à part la présence du nom de cet individu dans un bottin d'affaire de la ville de New York de 1862, je n'ai trouvé aucune autre information sur ce dernier.

Ce jeton est présentement en vente sur eBay. Cependant, d'après mon expérience, un prix de vente de 400$ US pour ce type d'inscription est grandement surestimé.
Pièces jointes
Web Inscription.jpg
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo & Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1375
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar SousNoir » mar. juil. 04, 2017 7:41 pm

Bonsoir ainsivalavie,

Il y a beaucoup de mentions d'un George W. Lovejoy dans les anciens livres. Il y en a un qui est particulièrement présent dans les ouvrages sur la franc-maçonnerie aux États-Unis (Iowa, Californie, Texas). En observant cette surfrappe, on remarque que les initiales M.D. en dessous de Geo W. Lovejoy. M.D. signifie habituellement que c'est un médecin. Sur l'autre face de la pièce, on voit une dent avec ses racines.

Étant donné que c'est une pièce canadienne, une recherche pour George W. Lovejoy médecin et/ou dentiste au Canada a donné quelques résultats. En voici deux:

Dans "The Canada Medical Record, Volume 2".
George W. Lovejoy - 1873.jpg

Le 24 septembre 1873, à l'église St. George de Montréal, par le révérend James Carmichael, M.A., George W. Lovejoy M.D., L.D.S. à Mary, fille de James Sculthorp, Esq., Montréal.

Source:
The Canada Medical Record, Volume 2, Page 96

En 1897, George W. Lovejoy M.D est listé dans "DENTAL ASSOCIATION, PROVINCE OF QUEBEC, BOARD OF EXAMINERS"
George W. Lovejoy - 1897.jpg

Source:
Dominion Dental Journal, Volume 8, 1896-1897, PAGE 191

Nous avons ici deux liens directs avec George W. Lovejoy, M.D., la dentisterie, et cette pièce surfrappée de la loge Amity Chapter no 160 de New-York. Je n'ai pas cherché plus loin mais c'est un départ. Le vendeur indique sur eBay "From a large collection of Shriners and Masonic exonumia". Les Shriners étant toujours très actifs à Montréal avec leur hôpital, ce serait une autre piste à explorer.

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3497
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar ainsivalavie » mer. juil. 05, 2017 7:03 pm

Merci SousNoir pour vos recherches.

Cependant, je suis plutôt perplexe. En effet, bien que ce jeton soit "canadien", cette série a beaucoup circulé sur le territoire américain, en particulier durant la Guerre de Sécession.

De plus, j'ignore si le Chapter Amity est uniquement le nom de la loge, ou alors s'il s'agit plutôt du nom de la ville où elle est située. Car, il existe bien une ville du nom d'Amity dans l'État de New York. (D'ailleurs, je n'ai rien trouvé non plus comme information sur cette loge)

Ainsi, étant donné qu'on parle probablement d'une loge de franc-maçonnerie américaine sur le territoire de l'État (Initiales «N.Y. - U.S.»), ou de la ville, de New York, je m'étais limité aux George W. Lovejoy américains et habitants ou exerçants près ou dans l'État de New York.

L'hypothèse du dentiste en est une que moi aussi j'ai privilégiée, même si j'avais davantage l'idée d'un médecin compte tenu des initiales «M.D.», mais les deux m'apparaissent de bonnes options.

Cependant, je crois important de préciser que la majorité des inscriptions après frappe d'époque existantes sur cette série de jetons ont été faites entre 1850 et 1880, soit jusqu'au moment où l'on retrouvait encore +/- aisément ceux-ci en circulation. J'admets qu'il était toujours possible de retrouver certains de ces jetons en circulation entre 1880 et 1900, mais c'était en très petite quantité et principalement dans les communautés éloignées n'ayant pas régulièrement de nouvel arrivage de pièces.

Donc, c'est une des raisons pourquoi j'avais limité mes recherches à la première période mentionnée, soit entre l'année d'émission 1854 jusqu'aux années 1875-1880, et je n'avais rien trouvé pour le moment. En plus, je n'ai absolument aucune idée de la signification des initiales «G.C.» et du nombre «5860» à la fin de l'inscription de l'avers.

Au final, je continue mes investigations :Rechercher:
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo & Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1375
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar SousNoir » mer. juil. 05, 2017 11:58 pm

Bonsoir ainsivalavie,

Sincèrement, la franc-maçonnerie est un sujet "historique" que je n'ai pas encore exploré. J'avoue que j'ai un préjugé défavorable aux organisations qui sont "secrètes" avec un objectif "obscur". Toutefois, à la lecture d'ouvrages sérieux publiés entre 1860 et la mort de la reine Victoria, je constate que les "Pères de la Confédération" avaient un idéal qui n'a rien à voir avec la population du Canada. C'est une autre histoire...

À la lecture de votre dernier message, j'ai cherché des liens entre les francs-maçons canadiens et américains à un époque antérieure au mariage de George W. Lovejoy en 1873. J'avais lu que la franc-maçonnerie à Montréal avait été developpée à partir d'un mouvement venu de l'Ontario dans les années 1860. Je suis tombé sur ceci:
George W. Lovejoy - 1856.jpg

Source: Brief History of The Most Worshipful Prince Hall Grand Lodge F. & A. M. Province of Ontario and Jurisdiction
http://www.princehallonj.org/html/history.html

L'Histoire de l'établissement de la loge d'Hamilton, Ontario, remonterait aux années 1852-1856. Nous sommes en plein dans la période où cette pièce a été frappée. Je vous laisse lire le texte sur page web. La bannière du site web qui est présentée ci-dessus m'a intriguée. Le nombre 5860 de la pièce n'est pas très loin de celui inscrit sur la bannière: "ORGANIZED A.L. 5856". Habituellement, on voit des inscriptions comme "Established A.D. 1890" qui est une date "Anno Domini" pour une année après Jésus-Christ. Mais c'est quoi A.L.? J'ai cherché pour un calendrier maçonnique et j'ai trouvé ma réponse sur le site web du London Museum.

Source: Library and Museum and Freemasons’ Hall
http://freemasonry.london.museum/resour ... -answered/

À la question: What is the Masonic Calendar? Il est précisé que:
"Although there have been a number of Masonic dating systems, the most familiar to Craft Freemasons will be Anno Lucis (A.L.), which is the system that appears on certificates. Anno Lucis (the year of light) is based on a chronology that puts the year of creation as 4,004 B.C. and is traditionally derived by adding 4,000 to the year in question. For example 1717 A.D. the year Grand Lodge was formed would become 5717 A.L., and 2003 would become 6003 A.L."

Il faut donc retrancher 4000 ans à la date maçonnique; ce qui nous donne l'année 1860 pour le nombre 5860.

Je t'invite à parcourir ce livre: World's Masonic Register: Containing the Name, Number, Location, and Time
https://books.google.ca/books?id=uDoiAA ... 60&f=false

Toutes les dates sont affichées dans le calendrier maçonnique. Puis, dans plusieurs ouvrages, Amity Chapter no 160 était dans la ville de New-York. Leurs activités avaient lieu dans Manhattan ou dans le voisinage immédiat.

Pour ce qui est de l'acronyme "G.C.", je l'ai vu pour "Grand Council" (ou Grand Conseil). J'ai réalisé que j'avais peu de connaissances sur la franc-maçonnerie quand j'ai lu quelques ouvrages sur la structure de ces organisations. Nous avons discuté de "Loge" no 160 mais c'est plutôt un "Chapitre" no 160 comme inscrit sur la pièce. Un "Chapitre" est divisé en plusieurs "Loges" qui ont des numéros différents. La première "Loge" d'un "Chapitre" a souvent le même numéro que le "Chapitre".

Pour ce qui est de George W. Lovejoy, franc-maçon, rien ne nous dit s'il était américain ou canadien. Dans ce groupe, il semble bien que la fraternité n'avait pas de frontière.

Elle devient de plus en plus intéressante cette pièce! :-D

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3497
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar ainsivalavie » jeu. juil. 06, 2017 1:31 pm

SousNoir a écrit :... ... ...
Toutes les dates sont affichées dans le calendrier maçonnique. Puis, dans plusieurs ouvrages, Amity Chapter no 160 était dans la ville de New-York. Leurs activités avaient lieu dans Manhattan ou dans le voisinage immédiat.

Pour ce qui est de l'acronyme "G.C.", je l'ai vu pour "Grand Council" (ou Grand Conseil). J'ai réalisé que j'avais peu de connaissances sur la franc-maçonnerie quand j'ai lu quelques ouvrages sur la structure de ces organisations. Nous avons discuté de "Loge" no 160 mais c'est plutôt un "Chapitre" no 160 comme inscrit sur la pièce. Un "Chapitre" est divisé en plusieurs "Loges" qui ont des numéros différents. La première "Loge" d'un "Chapitre" a souvent le même numéro que le "Chapitre".

Pour ce qui est de George W. Lovejoy, franc-maçon, rien ne nous dit s'il était américain ou canadien. Dans ce groupe, il semble bien que la fraternité n'avait pas de frontière.

Merci SousNoir pour vos recherches, qui je crois sont exactes cette fois pour certaines d'entres elles, dont la ville d'origine, le nombre «5860» et le «G.C.». D'ailleurs, je me suis demandé si le «M.D.» n'était pas des initiales autres que pour Docteur et qui serait lié à un titre ou autre chez les francs-maçons. J'ai fait des recherches, et je n'ai rien trouvé de concluant, donc je ne crois pas que ça soit le cas. Autrement, je connais moyennement bien l'histoire des francs-maçons, principalement celle d'Europe, mais je ne suis pas un initié de leurs rites et coutumes.

Sinon, bien que la franc-maçonnerie soit "sans frontière", je continue fortement à penser que George W. Lovejoy était un citoyen américain, au vu du temps passé à créer cette inscription après frappe et de ce qu'elle contient. De même, comme je disais dans mon précédent commentaire, le fait que le jeton servant de support soit de la Province du Canada ne signifie en rien que l'inscription ait un quelconque lien avec celle-ci. J'ai plusieurs exemples similaires d'inscription après frappe dans mon ouvrage dont l'historique est connu et qui n'ont rien à voir avec le Canada.



SousNoir a écrit :Elle devient de plus en plus intéressante cette pièce! :-D

Personnellement, j'aime bien effectuer les recherches pour connaître l'historique des inscriptions après frappe. Dernièrement, j'ai ajouté à mon ouvrage une inscription après frappe en lien avec un membre de la confrérie des Fenians (Fenian Brotherhood) et leurs raids de 1866. Bien que je m'intéresse beaucoup à l'histoire, je n'avais jamais entendu parler de celle-ci, et son histoire ma captivée. Voici un extrait de mon ouvrage sur ce sujet:
    Ouvrage d'Ainsivalavie a écrit :Inscription en lien avec la confrérie des Fenians (Fenian Brotherhood). Celle-ci était un regroupement fondé en 1858 dans la ville de New York et composé de Nord-Américains d'origine irlandaise basés aux États-Unis, lesquels avaient comme objectif de forcer le gouvernement britannique de l'époque à se retirer d'Irlande.
    Ainsi, de 1866 jusqu'en 1871 leurs membres ont mené plusieurs raids et tentatives d'invasions aux États-Unis ainsi qu'au Canada, mais lesquels au final n'ont pas eus le résultat escompté...
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo & Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1375
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar SousNoir » ven. juil. 07, 2017 7:08 pm

Bonsoir,
ainsivalavie a écrit :Sinon, bien que la franc-maçonnerie soit "sans frontière", je continue fortement à penser que George W. Lovejoy était un citoyen américain

C'est très possible. Je n'ai rien vu concernant sa nationalité. Je vais me faire une copie son acte de mariage la prochaine fois que je fouillerai les archives. À cette époque, il y avait beaucoup plus d'américains et de "purs" britanniques que de canadiens français dans les hautes instances qui accordaient des brevets de pratique médicale. Vous savez sans doute déjà que les francs-maçons ne frayaient que dans les chapitres amis et qu'ils restaient attachés au chapitre qui les avaient accueillis. J'ai lu que le premier chapitre à Montréal datait de 1869. En 1860, il est plausible que George W. Lovejoy ne se soit identifié qu'au chapitre de sa confrérie. Pour ce qui est de l'acronyme "M.D.": "Medicinae Doctor" ou "Docteur en Médecine", je n'ai vu aucune autre signification de cet acronyme dans les archives quand il suit un prénom et un nom de famille. Cela s'applique autant à un dentiste qu'au médecin généraliste.

Pour la pièce en question, je suis d'accord avec vous que la pièce "canadienne" utilisée n'est pas un preuve de nationalité. Le fait de trouver George W. Lovejoy, dentiste, et oeuvrant dans les hautes instances qui accordent des brevets de pratique médicale pourrait être une pure coïncidence. N'empêche que c'est cette piste de la pièce "canadienne" qui permet d'identifier un individu qui, jusqu'à preuve du contraire, est celui qui a vécu à Montréal (peu importe son origine).

À l'examen des photographies de la pièce, il semble que celle-ci ait été produite en trois temps. Je crois que c'est une surfrappe faite avec un poinçon générique, suivi de lettres poinçonnées, et finalement une gravure a été faite à la main pour la dent et pour quelques motifs ornementaux. Cela "molaire" d'être une pièce unique. :wink:

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1375
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar SousNoir » sam. juil. 08, 2017 11:23 pm

Bonsoir,

J'ai trouvé l'origine de George W. Lovejoy, dentiste à Montréal. Il était bien américain. Comme il s'est marié à Montréal en 1873, il pouvait bien être dans le recensement du Canada de 1881.
George W. Lovejoy - 1881 - famille.jpg

Code : Tout sélectionner

Montreal-West - St-Antoine Ward - 1881
Foyer             Sexe  Âge Lieu de naissance
George W. Lovejoy  M    44  USA
Mary Lovejoy       F    40  Quebec
George Lovejoy     M     7  Quebec
William H. Lovejoy M     5  Quebec
Clara M. Lovejoy   M     2  Quebec
Kate Murphey       F    20  Quebec


George W. Lovejoy a pour occupation: M.D. L.D.S. ("Medicinae Doctor", "Licentiate in Dental Surgery"). Âgé de 44 ans, il est donc né aux États-Unis vers 1837.

Sources:
https://familysearch.org/ark:/61903/1:1:MVJ5-V13
http://data2.collectionscanada.gc.ca/e/ ... 161686.jpg

On retrouve la famille Lovejoy dans le Quartier Saint-Antoine à Montréal lors du recensement du Canada de 1891.
George W. Lovejoy - 1891.jpg

Quartier Saint-Antoine, Montréal, 1891
George W. Lovejoy a 53 ans (né vers 1838) et il est dentiste. Il déclare être né aux "U.S.". Son père et sa mère sont également nés aux "U.S.".
Sources:
http://www.bac-lac.gc.ca/fra/recensemen ... id=4047028
http://central.bac-lac.gc.ca/.item/?app ... 8208-00710

Lors du recensement du Canada de 1901, nous en apprenons un peu plus sur lui.
George W. Lovejoy - 1901.jpg

Quartier Saint-Antoine, Montréal, 1901
George W. Lovejoy a 63 ans et il déclare être né le 6 septembre 1838 à New York. Il est dentiste et il déclare des revenus de $3000 dans la dernière année.
Sources:
http://automatedgenealogy.com/census/Pr ... p?id=89949
http://data2.collectionscanada.ca/1901/ ... 155075.jpg

Il est toujours dans le Quartier Saint-Antoine à Montréal lors du recensement du Canada de 1911.
George W. Lovejoy - 1911.jpg

George W. Lovejoy a 73 ans et déclare être née en septembre 1837 aux "U.S.A".
Sources:
http://automatedgenealogy.com/census11/ ... ?id=117686
http://data2.collectionscanada.gc.ca/19 ... 074822.jpg
https://familysearch.org/ark:/61903/1:1:QVBH-R7WT

N'ayant pas trouvé George W. Lovejoy dans le recensement du Canada de 1921 (il aurait eu 83 ans), j'ai fouillé les cimetières de Montréal. Voici son inscription au Cimetière Mont-Royal.

Code : Tout sélectionner

George Washington Lovejoy
Birth:    1837
New York
New York County (Manhattan)
New York, USA
Death:    May 31, 1913
Montreal
Montreal Region
Quebec, Canada


Un historien de la Society of Civil War Surgeons a ajouté une photo et une description.
George W. Lovejoy - 1913.jpg

G.W. Lovejoy M.D. Acting Staff Surgeon USA
"George W. Lovejoy, M.D. Enlisted in the 4th NY Vol. Inf. as an Assistant Surgeon on May 27, 1861. He was promoted to Surgeon on June 14, 1862 and was mustered out on May 25, 1863. From March 1862 to June 1862 he was stationed at Fort McHenry in Baltimore, MD."


Sources:
https://familysearch.org/ark:/61903/1:1:QVGM-T4RR
https://www.findagrave.com/cgi-bin/fg.c ... =108929803

Suite au décès de George en 1913, son épouse Mary a fait une demande afin que la pension de vétéran de l'armée américaine lui soit versée.
George W. Lovejoy - 1913 - Pension.jpg

Ce document confirme que George W. Lovejoy, chirurgien du 4e Régiment d'infanterie de New-York, est la même personne que George W. Lovejoy qui vivait à Montréal. Le document précise que le décès a eu lieu le 31 mai 1913 et que Mary Lovejoy vivait au 147 Bishop St., Montreal, Canada. J'ai également trouvé un autre certificat mentionnant que la pension versée à Mary a été renouvelée en 1917 et en 1920.

Sources:
https://familysearch.org/ark:/61903/1:1:2M27-KD9
https://familysearch.org/ark:/61903/3:1 ... cc=1832324

J'ai cherché les recensements américains antérieurs à 1860 pour George W. Lovejoy né en 1837/1838 vivant dans la ville de New-York. J'en ai trouvé un seul dans les recensements de 1850 et de 1855. Voici celui de 1850.
George W. Lovejoy - 1850.jpg

Code : Tout sélectionner

Foyer           Sexe Âge Lieu de naissance
John Lovejoy      M  48  Virginia
Unis Tugner       F  37  New York
John Lovejoy      M  18  New York
William C Lovejoy M  15  New York
George Lovejoy    M  13  New York
Samuel Lovejoy    M   9  New York
Clara Lovejoy     F   7  New York
Josiah Lovejoy    M   5  New York
Rosana Bakeman    F  23  Ireland


Il est intéressant de voir que son père John Lovejoy était également un dentiste. Ses biens était estimés à $30000, ce qui constituait une fortune en 1850. En 1870, peu avant le mariage de George W. Lovejoy à Montréal, John Lovejoy (père) vivait toujours à New-York avec son épouse avec leur fils Samuel. John est listé comme "M.D." et Samuel était pharmacien. Il est à noter que Unis Tugner listée ci-dessus n'est pas l'épouse de John Lovejoy ni la mère des enfants listés. Il s'agit plutôt d'Eunice A. Teubner, la belle-soeur de John Lovejoy et la soeur de Juliana Cox Teubner, l'épouse de John Lovejoy qui était décédée en juillet 1849.

Sources:
https://familysearch.org/ark:/61903/1:1:MCB6-T17
https://familysearch.org/ark:/61903/3:1 ... cc=1401638

Pour connaitre les circonstances de la venue de George W. Lovejoy à Montréal, j'ai parcouru les archives canadiennes et américaines afin de le trouver entre la fin de la guerre civile américaine (1865) et son mariage à Montréal en 1873. N'ayant pu trouver d'information concluante, je me suis tourné vers les répertoires des villes et les journaux d'époque à la recherche d'un dentiste nommé Lovejoy. C'est par sa famille listée à New York en 1850 que j'ai pu le retrouver. La famille Lovejoy avait un lot familial (Lot 3422 Section 82) au Green-Wood Cemetery, Brooklyn, New-York. Une recherche sur leur site nous permet de savoir l'époque du décès de plusieurs membres de la famille Lovejoy listée en 1850.

LOVEJOY ANNA 1960-02-19
LOVEJOY ANNA K 1909-05-11
LOVEJOY AUGUSTA M 1872-04-25
LOVEJOY CLARA ISABELLA 1876-09-06
LOVEJOY HAROLD H 1907-09-25
LOVEJOY IRVING P 1910-01-04
LOVEJOY JOHN 1874-06-25
LOVEJOY JOHN R 1874-06-21
LOVEJOY JOSIAH T 1909-07-23
LOVEJOY JULIANA COX 1849-07-24
LOVEJOY MILTON JOHN 1877-07-28
TEUBNER EUNICE A 1873-05-02
TEUBNER GEORGE W 1849-10-13
TEUBNER JULIETTE 1907-04-23

Source:
http://www.green-wood.com/burial_results/index.php

En fouillant les journaux pour une mention de décès, on se retrouve à St. John's, Terre-Neuve. Dans le Newfoundland Express du 16 juin 1874, on y lit:
Died
On Thursday, 4th instant, Dr. John LOVEJOY, dentist, aged 70 years.
On the same day at Stephantown, New York, The Rev. Dr. John R. LOVEJOY, Parish Priest of Albany.

Source: http://ngb.chebucto.org/Newspaper-Obits ... 1875.shtml

Dans le Harbor Grace Standard & Conception Bay Advertiser de Terre-Neuve du 13 juin 1874, on y lit:
June 13, 1874, Death.
At St. John's on Thursday evening last, Dr. John LOVEJOY, Dentist, formerly of New York City, aged 70 years.
On the same day, at Stephentown, New York, the Rev. Dr. John R. LOVEJOY, Parish Priest of Albany. Anachristis Requim last Saturday in New York.

Dans le même journal de Terre-Neuve, le 12 septembre 1874, on y lit:
On the 26th ult., at 689 Palace Street, Jennie Augusta, beloved daughter of Dr. George W. LOVEJOY, aged 7 years, 4 months and 3 days. - Montreal Date.

Source: http://www.rootsweb.ancestry.com/~cannf ... ard_70.htm

On mentionne le décès de la fille de George W. Lovejoy à Terre-Neuve alors qu'il vit à Montréal. Sachant qu'il s'est marié l'année précédente à Montréal et qu'il avait une fille agée de plus de 7 ans en 1874, on peut déduire qu'il était veuf quand il a épousé Mary Sculthorp en 1873. Jennie Augusta Lovejoy a été enterrée au Cimetière Mont-Royal à Montréal.
Source: https://www.findagrave.com/cgi-bin/fg.c ... =108258058

Dans le ST JOHN'S DIRECTORY 1870/1871, on retrouve "Lovejoy G W physician, dental surgeon, 9 Cathedral hill"
Source: http://ngb.chebucto.org/M1870/m70-city-l-sjc.shtml

Il est également listé dans la section Dentists du McAlpine's Maritime Provinces directory for 1870-71.
George W. Lovejoy - 1870.jpg

Source: http://www.ourroots.ca/page.aspx?id=280 ... 21cd8ba545

Dans le répertoire Lovell de 1871, il est listé comme suit:
Lovejoy George, W., M.D., dentist, 9 Cathedral hill.
Source: http://ngb.chebucto.org/L1871/71-stjohna.shtml

C'est possiblement son frère le révérend John Lovejoy qui était vice-president du St. Bonaventure College de St. John's et qui est listé dans le répertoire Lovell en 1871. Le révérend John Lovejoy est peut-être la raison pourquoi George W. Lovejoy s'est établi à St. John's et qu'il a été rejoint par son vieux père John peu de temps après. Vers la fin de la guerre civile américaine, il y avait aussi un Lovejoy qui était dentiste à St. John's. Le Hutchinson's Directory 1864-1865 liste un certain W.H. Lovejoy, dentist.

Sources:
http://ngb.chebucto.org/L1871/071-general.shtml
http://ngb.chebucto.org/H1864/64-st-johns-h-l.shtml

Étant donné que Terre-Neuve n'est devenue une province du Canada qu'en 1949, elle ne figure pas dans les recensements canadiens disponibles de 1851 à 1921. Toutefois, je crois que nous avons assez d'informations sur le parcours de George W. Lovejoy entre 1850 et 1913 pour se faire une idée. Pour ma part, il ne fait pas de doute que cette pièce a été faite pour ce même George W. Lovejoy qui est venu s'établir à Montréal. Si ce personnage était dans ma famille, je n'hésiterais pas à mettre 400$ USD pour acquérir cette pièce. Il a eu toute une histoire ce bonhomme.

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3497
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar ainsivalavie » dim. juil. 09, 2017 9:50 am

SousNoir a écrit :J'ai trouvé l'origine de George W. Lovejoy, dentiste à Montréal. Il était bien américain. Comme il s'est marié à Montréal en 1873, il pouvait bien être dans le recensement du Canada de 1881...

En un mot, WOW!

Vous avez vraiment fouillé le sujet en profondeur. Par contre, si je comprends bien, nous ne possédons pas l'année exacte de l'arrivée au Canada de George W. Lovejoy?


SousNoir a écrit :Si ce personnage était dans ma famille, je n'hésiterais pas à mettre 400$ USD pour acquérir cette pièce. Il a eu toute une histoire ce bonhomme.

Ouin, mais dans ce cas ce n'est pas la raison qui parlerait, mais plutôt le côté émotif. En ce qui me concerne et au vu de mes recherches sur le sujet, la valeur qui représenterait plus celle du marché pour ce type d'inscription après frappe serait située entre 200$ et 300$ CAN. Mais chose certaine, le fait que l'inscription soit maintenant liée à un individu ayant été identifié lui donne assurément une plus value.


Au final, merci pour cette recherche, il ne me reste plus qu'à faire un bref résumé de celle-ci pour mon ouvrage.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo & Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1375
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar SousNoir » dim. juil. 09, 2017 1:51 pm

ainsivalavie a écrit :Par contre, si je comprends bien, nous ne possédons pas l'année exacte de l'arrivée au Canada de George W. Lovejoy?


Bonjour,
Dans le New York City Directory, 1868/69, page 658, on retrouve le père et le fils:
George W. Lovejoy - 1868.jpg

Lovejoy, George W, dentist, 51 W. 26th
Lovejoy, John & Son, dentists, 51 W. 26th

Source: https://digitalcollections.nypl.org/ite ... 6/mode/1up

J'ai vérifié le New York City Directory de 1869/70 et ils ne sont pas listés. Comme George W. Lovejoy est listé à St. John's, Terre-Neuve dans le McAlpine's Maritime Provinces directory for 1870-71, on peut affirmer que George W. Lovejoy s'y est installé en 1869. Il est tout à fait plausible que son père John l'ait suivi à St. John's en 1869 car je ne trouve pas de trace de lui à New-York entre 1869 et son décès à St. John's en 1874.

On retrouve aussi George W. Lovejoy à St. John's dans le Canada-Professionnal & businessmen and other inhabitants (1871), Canadian Dominion Directory : New Founland - PE Island : ST JOHNS, page 2142.
George W. Lovejoy - L1871.jpg

Source: http://bibnum2.banq.qc.ca/bna/lovell/index.html

Pour l'arrivée de George W. Lovejoy à Montréal, sa première présence est dans l'annuaire Lovell 1872/1873, page 416.
George W. Lovejoy - L1872-1873.jpg

Source: http://bibnum2.banq.qc.ca/bna/lovell/index.html

On peut déduire qu'il est arrivé à Montréal en 1872. J'ai trouvé plusieurs autre mentions de George W. Lovejoy après son arrivée à Montréal. Il est mentionné 20 fois dans "Outlines Of The History Of Freemasonry In The Province Of Quebec, By John H. Graham, 1892". Il est listé dans le The Canadian Craftsman and Masonic Record du 15 janvier 1880, page 30. Il est également mentionné dans plusieurs éditions du Dominion Dental Journal. Dans le journal "Le Prix Courant", revue hebdomadaire publiée à Montréal, 7 Août 1896, page 1023, on mentionne la dissolution partielle de la "Dominion Dental Mfg Co, Geo. W. Lovejoy continue seul. Lovejoy et, McDiarmid, dentistes."

ainsivalavie a écrit :mais dans ce cas ce n'est pas la raison qui parlerait, mais plutôt le côté émotif. En ce qui me concerne et au vu de mes recherches sur le sujet, la valeur qui représenterait plus celle du marché pour ce type d'inscription après frappe serait située entre 200$ et 300$ CAN.

En effet, ce serait purement émotif. Si c'était mon arrière-arrière grand-père, mettre un 100$ de plus ne serait pas superflu pour ajouter cette pièce au patrimoine familial.

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3497
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Courteau - The St. George Copper Tokens

Messagepar ainsivalavie » dim. juil. 09, 2017 2:23 pm

SousNoir a écrit :
ainsivalavie a écrit :mais dans ce cas ce n'est pas la raison qui parlerait, mais plutôt le côté émotif. En ce qui me concerne et au vu de mes recherches sur le sujet, la valeur qui représenterait plus celle du marché pour ce type d'inscription après frappe serait située entre 200$ et 300$ CAN.

En effet, ce serait purement émotif. Si c'était mon arrière-arrière grand-père, mettre un 100$ de plus ne serait pas superflu pour ajouter cette pièce au patrimoine familial.

Dan

Encore merci pour la précision sur l'année d'arrivé au Canada et à Montréal.

Sinon, juste préciser que pour la branche de valeurs que je mentionne, celle-ci est en dollars canadiens, alors que pour la vente du présent jeton, on parle de 400$ US. Donc au final, c'est beaucoup plus que 100$ qui sont en trop.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo & Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur


Revenir vers « Jetons et médailles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités