Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Erreurs et variétés des pièces de 20 et 25 cents.
Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6492
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar za75 » lun. févr. 02, 2009 7:06 pm

Bonsoir,

Je ne peux, pour l'instant, rien ajouter à la description de cette pièce, que j'ai fait ci-dessous, mais pour poursuivre la réflexion, je crois utile de la porter à nouveau à votre attention :wink:

greatgaet a écrit :Bonjour à tous,


Et pour l'identification de ces mytérieuses marques, je vous mets en copier/coller l'identification faîte pas za75 et qui est tout à fait juste;

- le dessin que l'on peut voir près du listel, qui débute entre le L et le Y de JULY et qui s'étends jusque sous les initiales MKS, est une " reproduction " de ce que l'on peut voir, à 35 degrés vers la droite : qui débute 2 mm sous le J de Juillet, jusq'à 6 mm plus bas vers le centre, et qui se situe ensuite sur la gauche dans la direction de 10hrs.

- d'autre part, sur la feuille d'érable, au centre du revers, on retrouve une partie du dessin qui se trouve à environ 6 mm vers la droite, dans la direction de 4 hrs.

Je m'excuse de ne pouvoir être plus clair dans mes explications ; c'est le mieux que je puisse faire dans les circonstances.



Avatar de l’utilisateur
maxijo
Messages : 1146
Inscription : lun. août 06, 2007 9:24 pm

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar maxijo » mar. févr. 03, 2009 7:51 am

Bonjour a tous,
définitivement une belle piece pour débuter ce projet. Si je n'ai pas encore mis mon grain de sel, c'est tout simplement que je suis dans le néant....
Je prend grand soins de lire chacune de vos interpretations et observations question d'essayer d'y voir plus clair et tirer mes propre conclusions.
Pour les stats, j'en ai vérifié 18 et je n'ai rien de semblable.
merci a ceux qui se sont prononcé pour vos efforts et pour la qualité de vos observations.

Pascal

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6492
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar za75 » mar. févr. 03, 2009 8:54 am

Bonjour,

Je crois que la réponse à cette énigme, pour cette pièce de 25 cents juillet 1999, se solutionne lorsque l'on relit les explications de coinscan pour le 25 cents de septembre 1999.

Dans le lien suivant : http://coinscan.com/mill/fs99.html ,
- Dans la section : " Les Variétés de Coin ",
- Voir les photos,
- Lire le texte debutant par : " Sept # 1, Dédoublement causé par un coin endommagé...".

Dans cet autre lien : http://coinscan.com/err/ftd.html
- Lire le texte sous le titre : " Dédoublement par un Outil Endommagé "

Le fait que le dommage sur le coin soit accidentel ou pas ne diminue pas mes convictions sur le fait que ces pièces ( juillet et septembre ) soient du type # 32 , " Coin Doublé ".

De fait, même dans le cas d'un 50 cents avec double H, le résultat sur le coin, même s'il s'est produit de façon différente, n'en est pas moins " accidentel " et on y voit plusieurs points de similarité dans le doublage comme tel.

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5733
Inscription : mer. juin 06, 2007 9:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar castor » mar. févr. 03, 2009 9:53 am

Bonjour za75

Partout dans la litérature numismatique, lorsque l'on parle d'un coin doublé, l'on fait référence qu'a la "seule" étape de l'enfonçage des coins de travail. Pour tous les autres dommage aux coins avant qu'ils soient installé on parle de coins endommagés.

Pour ce qui est de coinscan il ne parle pas de coin doublé mais endommagé:

Il semble que ces pièces ont été frappées par un coin qui fut endommagé en frappant préalablement un fragment d`un autre coin.

Je respecte ton choix #32, "accidentel ou pas", mais dans ce cas vu que c'est un dommage au coin pourquoi ne pas mettre aussi le #23 au #32 :?:
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas comprit.

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6492
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar za75 » mar. févr. 03, 2009 10:23 am

Bonjour castor,

za75 a écrit :Bonjour,

Dans le lien suivant : http://coinscan.com/mill/fs99.html ,
- Dans la section : " Les Variétés de Coin ",
- Voir les photos,
- Lire le texte debutant par : " Sept # 1, Dédoublement causé par un coin endommagé...".

Dans cet autre lien : http://coinscan.com/err/ftd.html
- Lire le texte sous le titre : " Dédoublement par un Outil Endommagé "



Initialement le # 32 était identifié, dans la liste des types : " Coin Dédoublé, ce qui n'est pas très loin de Dédoublement, ni de Coin Doublé, appellation actuelle.

Dans le cas du # 23, aucune des appellations ci-dessus (dédoublé, dédoublement etc ) n'est applicable. Dans ma lecture, le # 23 et le # 32 sont aussi différents que le # 10 l'est du # 11 .

" Partout dans la littérature.... " : je vois là un bien grand mot, puisque les textes de coinscan font aussi partie de la littérature.

Avatar de l’utilisateur
forget13911
Messages : 926
Inscription : mer. janv. 02, 2008 9:41 am
Description : Bonjour, j'ai 53 ans , marié et j'ai deux enfants. Je collectionne la monnaie depuis l'age de treize ans. Je suis un passionné d'histoire . Les timbres sont aussi au nombre de mes passions bien que je ne joue pas dedans , je garde cela pour plus tard à ma retraite. Je préfere les pièces de circulation pour leur vécus mais je possède aussi de plus en plus de pieces de la MRC. L'histoire à travers les pieces m'intéresse bien plus que la valeur pécuniaire de ces dernieres. Je peut encore, pour certaine pièce me rappeler la personne qui me l'a donné et en quelle occasion. Ceci me garde en lien avec des gens de mon entourage aujourd'hui décédés et c'est comme s'il étaient toujours présents dans ma vie.

Le domaine de l'incendie me passionne aussi.

Comme beaucoup de personne Numicanada est un lien virtuelle ( et réel dans certain cas ) qui me permet de partager ma passion de la monnaie avec d'autre passionnés.

Au plaisir de discuter sur le site.
Localisation : Montéregie pres de Sorel

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar forget13911 » mar. févr. 03, 2009 10:38 am

je me permet d'emettre mon opinion pour l'appellation de ce type d'erreur.
Je suis un peu d'accord que l'appellation coin dédoublé ne s'applique pas vraiment a ce type d'erreur, bien que ce soit un dédoublement de l'image du coin, ce qui porte a la confusion . Si le coin aurait frappé quelque chose d'autre la marque aurait été différente et l'appellation coin endommage par outil n'aurait fait de doute. Donc en ce qui me concerne je penche pour le `num 23 car la description du coin dedoublé num 32 est trop loin de la realité. Ce n'est qu'a cause que l'outil qui a fait cette marque est un coin identique que cela fait confusion.

Je ne tiens pas a interferer dans cette discussion mais je le fais par souci de donner une opinion, sans vouloir vexer personne. :wink:
Forget13911Image

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6492
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar za75 » mar. févr. 03, 2009 11:07 am

Bonjour forget13911

forget13911 a écrit : Si le coin aurait frappé quelque chose d'autre la marque aurait été différente et l'appellation coin endommage par outil n'aurait fait de doute.


Les opinions sont faites pour être émises et personne ne doit se sentir vexé si une ou des opinions émises sont différentes de la sienne.

Dans ce cas-ci, le "coin", ou la matrice, n'a pas "...frappé quelque chose d'autre...", il a laissé des marques de " Coin Doublé ", en venant en contact avec le coin en cours de fabrication .

D'autre part, il est sans doute facile de retrouver des 25 cents 1999, avec le # 23 " Dommage d'Outil " : ces marques sont linéaires et de situent généralement près de la bordure. Les exemples de " Dommage d'Outil " sont d'ailleurs fort nombreux dans Zoell et deviennent de plus en plus facile d'identification par un grand nombre de collectionneurs.

Avatar de l’utilisateur
forget13911
Messages : 926
Inscription : mer. janv. 02, 2008 9:41 am
Description : Bonjour, j'ai 53 ans , marié et j'ai deux enfants. Je collectionne la monnaie depuis l'age de treize ans. Je suis un passionné d'histoire . Les timbres sont aussi au nombre de mes passions bien que je ne joue pas dedans , je garde cela pour plus tard à ma retraite. Je préfere les pièces de circulation pour leur vécus mais je possède aussi de plus en plus de pieces de la MRC. L'histoire à travers les pieces m'intéresse bien plus que la valeur pécuniaire de ces dernieres. Je peut encore, pour certaine pièce me rappeler la personne qui me l'a donné et en quelle occasion. Ceci me garde en lien avec des gens de mon entourage aujourd'hui décédés et c'est comme s'il étaient toujours présents dans ma vie.

Le domaine de l'incendie me passionne aussi.

Comme beaucoup de personne Numicanada est un lien virtuelle ( et réel dans certain cas ) qui me permet de partager ma passion de la monnaie avec d'autre passionnés.

Au plaisir de discuter sur le site.
Localisation : Montéregie pres de Sorel

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar forget13911 » mar. févr. 03, 2009 11:18 am

C'est la que je ne comprend pas le dommage outil, pourquoi faut il que la marque soit linéaire ? Si le coin est frappé par quelque chose de forme ronde par exemple, comme une bille de metal, cette frappe pourrait nous laisser voir sur la piece un dot bien rond ou une demi lune dépendamment de l'endroit ou le coin est endommager non ???. Peut-etre est-ce parce que je ne maitrise pas le dommage outil mais je ne comprend pas pourquoi la marque doit etre linéaire. :oops:
Forget13911Image

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6492
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar za75 » mar. févr. 03, 2009 1:57 pm

Bonjour forget13911,

forget13911 a écrit :
..... je ne comprend pas pourquoi la marque doit etre linéaire. :oops:


Pourquoi la marque doit-elle être linéaire ? J'aurais sans doute dû ajouter : "..presque toujours linéaire ", pour laisser une petite porte de 2 à 5 % à d'autres possibilités.

Toutefois, comme nous pouvons tous l'imaginer, à défaut d'avoir pu en suivre sa fabrication à la trace, le coin, compte tenu de son coût de production est sans doute généralement mis à l'abri des éléments étrangers qui pourraient l'abimer. De sorte que je suis porté à croire que la très grande majorité des "Dommage d'Outil ", que l'on peut retrouver sur les coins et conséquemment sur certaines pièces, ont été produits, par inadvertance, fort probablement par l'un ou l'autre des outils du graveur lui-même.

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5733
Inscription : mer. juin 06, 2007 9:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar castor » mar. févr. 03, 2009 5:47 pm

Bonsoir a vous, apres une belle journée de pêche blanche sur la riviere Saguenay.

Comme ce débat tourne encore pour une x° fois vers d'autres choses dont actuellement, le titre du #32 coin doublé, je vous donne mon opinion a date.

#23 "Dommage d'outil" ou si vous préferez " Coin endommagé", mais surement pas "Coin doublé", tel que décrit au #32 de la liste.

Si l'on veut faire le débat sur le titre je serai tres, mais tres a l'aise de le faire a cet endroit:

viewtopic.php?f=11&t=5276

Ici, c'est une vitrine pour la pièce de greatgaet, et on vient d'en sortir. Alors je vais vous laissez continuer avec vos commentaires que je vais suivre avec intéret.
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas comprit.

Avatar de l’utilisateur
greatgaet
Messages : 651
Inscription : jeu. avr. 05, 2007 2:52 pm
Localisation : Québec

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar greatgaet » mar. févr. 03, 2009 6:19 pm

za75 a écrit :Bonjour,

Je crois que la réponse à cette énigme, pour cette pièce de 25 cents juillet 1999, se solutionne lorsque l'on relit les explications de coinscan pour le 25 cents de septembre 1999.

Dans le lien suivant : http://coinscan.com/mill/fs99.html ,
- Dans la section : " Les Variétés de Coin ",
- Voir les photos,
- Lire le texte debutant par : " Sept # 1, Dédoublement causé par un coin endommagé...".

Dans cet autre lien : http://coinscan.com/err/ftd.html
- Lire le texte sous le titre : " Dédoublement par un Outil Endommagé "

Le fait que le dommage sur le coin soit accidentel ou pas ne diminue pas mes convictions sur le fait que ces pièces ( juillet et septembre ) soient du type # 32 , " Coin Doublé ".

De fait, même dans le cas d'un 50 cents avec double H, le résultat sur le coin, même s'il s'est produit de façon différente, n'en est pas moins " accidentel " et on y voit plusieurs points de similarité dans le doublage comme tel.


Bonsoir za75,

Je ne saurais dire encore s'il faut classer cette pièce sous le type #32 "Coin Doublé", par contre je vois tout de même une différence entre la doublure causé soit par un "Dédoublement causé par un coin" ou bien un " Dédoublement par un Outil Endommagé " et une doublure causé lors de l'opération de "l'enfonçage des coins".

Dans les 2 premiers cas la doublure s'est retrouvé sur le coin pendant la frappe des flancs et dans le dernier cas la doublure s'est retrouvé sur le coin pendant l'opération de l'enfonçage.

Alors si les doublures se sont produite pendant 2 opérations bien distinctes doit-on tout de même les regrouper sous la même appellation "Coin Doublé" :?:

Très intéressant comme discution, merci à tous :wink:

greatgaet

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6492
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar za75 » mar. févr. 03, 2009 6:49 pm

Bonsoir castor,

castor a écrit :Bonsoir a vous,

Ici, c'est une vitrine pour la pièce de greatgaet, et on vient d'en sortir. Alors je vais vous laissez continuer avec vos commentaires que je vais suivre avec intéret.


" .... et on vient d'en sortir " :!: Sortir de où et de quoi :?:

Nos commentaires sont-ils si léger ou si...... :?:

Si oui, comment peut-on expliquer sérieusement qu'un " Dommage d'Outil " ait pu laisser ses marques sur plus de 50 % de la pièce de greatgaet :?:

Peut-être que la littérature pourra m'en convaincre, mais ici la discussion porte sur cette pièce et je ne crois pas qu'une vision trop globale puisse fournir une réponse définitive et satisfaisante.

Avatar de l’utilisateur
V@UTOUR
Messages : 2088
Inscription : jeu. janv. 31, 2008 9:31 pm
Description : et oui un petit retour pour moi.
Localisation : Gaspésie - Mtl
Contact :

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar V@UTOUR » mar. févr. 03, 2009 9:17 pm

a force de regardé cette piece je croit a ceci:

37.1 Pièce refrappée : avers sur avers
mai décentré :?

Avatar de l’utilisateur
V@UTOUR
Messages : 2088
Inscription : jeu. janv. 31, 2008 9:31 pm
Description : et oui un petit retour pour moi.
Localisation : Gaspésie - Mtl
Contact :

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar V@UTOUR » mar. févr. 03, 2009 9:19 pm

V@UTOUR a écrit :a force de regardé cette piece je croit a ceci:


mai décentré :?


excusé revers sur revers

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6492
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Projet vitrine: 25 cents juillet 1999

Messagepar za75 » mer. févr. 04, 2009 8:28 am

Bonjour Gaétan,

greatgaet a écrit :
Bonsoir za75,

Je ne saurais dire encore s'il faut classer cette pièce sous le type #32 "Coin Doublé", par contre je vois tout de même une différence entre la doublure causé soit par un "Dédoublement causé par un coin" ou bien un " Dédoublement par un Outil Endommagé " et une doublure causé lors de l'opération de "l'enfonçage des coins".

Dans les 2 premiers cas la doublure s'est retrouvé sur le coin pendant la frappe des flancs et dans le dernier cas la doublure s'est retrouvé sur le coin pendant l'opération de l'enfonçage.

Alors si les doublures se sont produite pendant 2 opérations bien distinctes doit-on tout de même les regrouper sous la même appellation "Coin Doublé" :?:

Très intéressant comme discution, merci à tous :wink:

greatgaet


Si tel est le cas, nous pourrions avoir deux numéros pour le 32, soit :

-- # 32.1 " Coin Doublé " ( enfoncement )

-- # 32.2 " Coin Doublé " ( coin ou outil ).

Il faut bien voir que sur un vrai " Dommage d'Outil ", # 23, il n'y a rien de doublé :!:

Ou encore, pourquoi pas, tant qu'à plonger dans la sémantique :

-- # 23.1 " Dommage d'Outil

-- # 23.2 " Dommage d'Outil Doublé ".
Dernière édition par za75 le mer. févr. 04, 2009 8:37 am, édité 1 fois.


Revenir vers « 25 cents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : nours et 14 invités