Monnaie 1698 d`ou viens tel ?

Avatar de l’utilisateur
Mario1975
Messages : 175
Inscription : mar. juil. 29, 2014 10:55 pm
Description : Aime la monnaie
Localisation : Quebec , Gaspesie

Re: Monnaie 1698 d`ou viens tel ?

Messagepar Mario1975 » mer. août 13, 2014 2:52 am

Image


Dteam on est surement pas loin on dirait que cette pièce est du même style..
Elle date de 1592 par contre..

Avatar de l’utilisateur
Mario1975
Messages : 175
Inscription : mar. juil. 29, 2014 10:55 pm
Description : Aime la monnaie
Localisation : Quebec , Gaspesie

Re: Monnaie 1698 d`ou viens tel ?

Messagepar Mario1975 » mer. août 13, 2014 2:57 am

:)

Avatar de l’utilisateur
Oli1999
Messages : 1981
Inscription : dim. févr. 19, 2012 1:21 pm
Description : Collectionneur et enthousiaste de monnaies antiques, canadiennes, coloniales et du monde entier!
Localisation : Québec

Re: Monnaie 1698 d`ou viens tel ?

Messagepar Oli1999 » mer. mars 08, 2017 8:24 pm

Bonjour Mario1975,

Je crois avoir trouvé réponse à votre questionnement! :-D

Sur la photo de votre pièce, on voit très bien la date 1698 mais certains détails de la pièce, comme la croix, nous laisse indifférent concernant sa dénomination...

Quinzain? Douzain?

Si l'on regarde avec attention votre pièce, on remarque que certaines lettres sont plus grosses et difformes que d'autres qui semblent plus petites et mieux définies. Ce détail m'a rapellé un texte que j'avais lu sur les douzains de l'époque.

À cette époque en France, on avait l'habitude d'effectuer des surfrappes sur des monnaies usées afin d'en créer des nouvelles. Certains des détails des monnaie d'origine restaient présents sur la nouvelle monnaie. Et votre monnaie est un exemple parfait de cette évidente évidence.

Je me suis renseigné sur les pièces de quinzain du tournant du XVII et paraît-il que grand nombre de quinzains étaient frappés par-dessus d'anciennes monnaies en billon. Cette pratique était fréquente à l'époque, moi-même ayant vu un louis d'or avec d'importantes marques de surfrappe.

Mon verdict: Votre monnaie est un quinzain de 1698 qui a été frappé sur un vieux douzain dont on y voit encore d'importantes marques qui n'avaient pas été effacées. :-D

J'espère ne pas avoir arrivé trop tard après deux années haha.
Je me nourris uniquement de monnaies !Image

Oli1999

Avatar de l’utilisateur
Mario1975
Messages : 175
Inscription : mar. juil. 29, 2014 10:55 pm
Description : Aime la monnaie
Localisation : Quebec , Gaspesie

Re: Monnaie 1698 d`ou viens tel ?

Messagepar Mario1975 » jeu. mars 09, 2017 6:13 pm

Merci Oli1999 non il les jamais trop tard :)

j'aime ton point de vue....parce que si on fait une recherche sur l'année on retrouve aucune pièce correspondant a ma pièce pour Douzain 1698 et aucune aussi pour Quinzain 1698...

Par contre on retrouve les même relief sur des pièce des année 1500...
tout semble cordonner avec tes infos...voila pk on retrouve aucune image...
suis ben heureux d'avoir trouver ceci en détection l'usure détermine bien son longue vie périlleuse :)

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1381
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Monnaie 1698 d`ou viens tel ?

Messagepar SousNoir » ven. mars 10, 2017 10:56 pm

Bonsoir,

Vous avez d'excellents indices. C'est intéressant de vous lire. Voici ma cuillère à thé de sel.

Cette pièce que l'on voit au revers présente un croix échancrée. À ma connaissance, les dernières pièces frappées avec une croix similaire sont le douzain Louis XIV de 1642 et de 1658. Le problème est que la date était frappée sur l'avers pour ces années et non sur le revers comme sur la pièce de Mario. Il faut reculer environ 30 ans avant de voir des douzains avec une date près de la croix échancrée: 1621, 1622, 1628, 1629.

La pièce de Mario a toutes les caractéristiques des douzains frappés sous Henri IV lors de son règne comme roi de France (et de Navarre) entre 1589 et 1610. J'ai pensé, étant donné l'état de la pièce, que ce serait peut-être un douzain de 1598. Puis je me suis rappelé des pièces trouvées en 2015 à Chateauguay par l'équipe d'archéologues du professeur Adrian Burke de l'Université de Montréal. M. Burke m'a envoyé à l'époque d'autres photos des pièces que je n'ai pas publié ici sous la promesse de ne rien divulguer avant la publication de leur rapport de recherche. C'est une autre histoire mais j'y trouve un lien avec la pièce de Mario car il y a une pièce datée en 1628 qui a été retrouvée à Chateauguay et celle-ci est particulière.

Revenons à la pièce de Mario avec un brin d'histoire. Le roi Henri IV était un protestant. À l'époque, les protestants étaient nommés les huguenots. Les Anglais et les Français étaient en guerre et, en 1627-1628, il y eut des affrontements entres les français et les huguenots qui contrôlaient la région de La Rochelle avec l'appui des Anglais. Durant cette période, la monnaie officielle était celle du roi de France (Louis XIII). Henri, duc de Rohan, et son frère Soubise, à la tête des huguenots, ont alors fait frapper des pièces pour le commerce. Ce n'était pas de fausses monnaies mais plutôt des pièces illégales au yeux de la couronne française. En fait, en 1628, les huguenots ont utilisé des pièces officielles pour les refrapper avec un coin différent. Quand on examine plusieurs exemplaires de ces pièces "huguenots", on réalise que la qualité de la surfrappe varie beaucoup. Ces pièces "huguenots" ont eu cours légal pour plusieurs années (jusqu'en 1640) après que Louis XIII eut repris La Rochelle. Les huguenots ont été pardonnés et ils ont conservé leur droit de culte.

À mon avis, la pièce de Mario est un douzain huguenot 1628 refrappé sur une pièce légale avec des coins faits sur le modèle des pièces Henri IV. Comme les pièces du temps d'Henri IV avaient toujours cour légal, les pièces huguenots ressemblent beaucoup aux pièces légales. N'oublions pas que ce n'était pas la frappe qui donnait la valeur de la monnaie mais plutôt son poids en métal. Les pièces huguenots ont été frappées sur de belles pièces et aussi sur des pièces endommagées. Elles sont souvent décentrées et les plus belles frappes sont souvent sur des pièces irrégulières.

Finalement, ceci rejoint plusieurs avis mentionnés ici avant moi: douzain, refrappe, etc. C'est une pièce historique au même titre que celle trouvée par les archéologues à Chateauguay en 2015.

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.


Revenir vers « Europe »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité