Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Discussions sur la conservation et la classification des pièces.
Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » dim. déc. 12, 2010 7:10 pm

Voici une expérience que j'ai fait avec une pièce de 1994 cupro-nickel en octobre 2010. Je l'ai sortie du bocal aujourd'hui. Elle a trempé dans du drano et un produit X que je ne nommerai pas.

Première photo : Une pièce normale et celle qui a trempé. La pièce trempé a noircit.

Image

Note : Lorsque j'ai mis la pièce dans le liquide, il n'y avait aucune ligne visible sur la surface. Je ne peux expliquer ces lignes parallèles.

Voici l'avers.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Et en voici d'autre qui trempe depuis août 2010. Dans chacun des pots, se sont des 2001 à 2010, tous des plaqués.

Image

Celui dans le pot jaune c'est du décapant à meuble. Dans plusieurs mois, je vais les ouvrir et on verra la différence. En janvier, je mettrai d'autres photos, car je vais probablement en faire tremper (d'autres pièces plaqués) dans des liquides différents de ceux ci haut.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
flavoie
Messages : 1421
Inscription : mer. déc. 31, 2008 7:17 am
Description : Update 2011 : Je collection la monnaie canadienne, les billets canadien, les billets de banque à charte, les billets de marchand, les jetons colloniaux, jetons de marchand moderne, les médailles canadienne. Tant que c'est canadien et relié à l'argent, je collectionne ;-)



Mon message de présentation :
------------------------------

Bonjour, je profite de mon message pour vous souhaiter une belle et bonne année 2009..

Je ne me suis inscrit que ce matin sur numicanada et je crois que la piqure est de retour simplement à vous lire Je désirais écrire un petit message pour me présenter avant tout.. Je collectionne depuis 20 ans environs.. en fait, mon père collectionnait à temps partiel et m'a donné ce qu'il avait il y a 20 ans (alors que j'avais 15 ans.. donc mon age est plutot facile a déduire

J'ai resorti ma collection de papier monnaie et de pièce du canada qu'hier apres avoir recu pour noel la carte de collectionneur du 400ieme de quebec.. Après 5-6 ans de remisage et d'inactivité, je suis content de replonger.

Je découvre plusieurs choses à lire vos messages.. C'est vraiment interresant!

Mon jeune garcon de 4 ans m'accompagne dorénavant dans ma passion... il a lui aussi commencé sa collection... A me regarder, il voulait faire la même chose ;-)

J'ai eu la chance d'avoir un père interressé par le sujet et une tante qui travaillait à la banque et qui ramassait tout ce qui lui passait par la main..

Je suis à répertorier le tout pour savoir ce qu'il me manque et mieux cibler ce que je vais rechercher.

Fred
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar flavoie » dim. déc. 12, 2010 7:51 pm

C'est le fun de voir l'effet de ces produits sur des pièces.. imaginé ceux qui les utilise tous les jours pour faire du ménage ou autres... c'est pas mauvais de se mettre des gants à voir les dégats que ca arrive à faire sur du métal.

Fred

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » jeu. déc. 16, 2010 9:55 am

Expérience de calcium de rue modéré (pas beaucoup de sel)

Décembre 2010

Image

Image

Image

Image

Image

Chacune des années commençant par le 2001 plaqué jusqu'en 2010.

D'autres viendront...
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

andre
Messages : 3131
Inscription : mer. mars 24, 2010 1:12 pm
Description : bonjour
pour commencer je suis un passionner de chasse a l arc (chevreuils) que je nourri presque a l année sauf l été car ils ont tout ce qu il ont besoin dans la nature sauf que j ai fait quelques petit champ nourricier .pour mes hobby je vient de commencer ma collection de monnaie et mon interet pour ce loisir se developpe de jour en jour .je fait aussi de la photo nature .je fait aussi du montage vidéo sur demande et je convertis beaucoup de v.h.s en d.v.d . j'ai deux enfants ma fille 27 ans et mon fils 21 ans deux petits enfants ma petite fille 4 ans et mon petit fils 1 ans
Localisation : mt-laurier

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar andre » jeu. déc. 16, 2010 11:08 am

j ai l impression que le sel sera l expérience la plus négative pour les pieces car si tu les laisse dedans pour une année je croit qu il n en restera pas beaucoup .

andre

Avatar de l’utilisateur
Chemicalpete
Messages : 1337
Inscription : dim. mai 02, 2010 8:23 am
Localisation : Shawinigan

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar Chemicalpete » ven. déc. 17, 2010 7:47 pm

Les lignes qui sont révélées par le traitement sont probablement les traces laissées par les cristaux métalliques étirés et déformés par le laminage nécessaire pour avoir les feuilles de cupronickel utilisées pour faire les flans. C'est une histoire de corrosion sélective (comme par exemple, un composant de l'alliage réagit plus vite que les autres. il y a d'autres possibilités, mais je n'entrerai pas plus dans les détails ici).

Il existe plusieurs réactifs chimiques utilisés par les métallurgistes pour révéler les cristaux de différents alliages métalliques (leur taille, forme et uniformité sont importantes pour les propriétés mécaniques de l'alliage, ils sont également révélateurs de son homogénéité).
Ces lignes révèlent peut-être que l'alliage était moins homogène à l'endroit où les flans ont été poinçonnés.

Et faire tremper tes pièces dans le calcium est assez raide! Tu vas probablement les entendre rouiller... :)

Avatar de l’utilisateur
François_le_Français
Messages : 1805
Inscription : lun. mars 29, 2010 4:50 pm
Description : Je collectionne principalement : -les monnaies romaines ;
-les monnaies françaises ;
-les monnaies italiennes ;
-les monnaies et billets allemands ;
-les monnaies de l'URSS ;
-ET les monnaies canadiennes!
J'adore faire les vide-greniers pour farfouiller dans les tas de pièces. Cependant, les vraies trouvailles se font rares. Il y a trop de concurrence et aussi trop de vide-greniers.
J'apprécie aussi apporter mon aide à ceux qui en ont besoin. Vous pouvez me trouver connecté lorsque plus personne n'est connecté :)
Localisation : France Métropolitaine

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar François_le_Français » dim. déc. 19, 2010 7:31 am

Tu as utilisé le Cola? Et le nitrate d'argent?
Vous nous utilisez bon gré mal gré pour arriver sur la fin!

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » dim. déc. 19, 2010 2:43 pm

Non. Je tente des choses avec des produits qui me tombe sous la main et que j'ai dans une armoire. Mais c'est une idée.

Je veux voir de mes yeux la transformation pour chacune des années du plaqué, soit de 2001 à 2010.

À suivre avec d'autres photos... ...Le gros sel avec de l'eau s'en vient... :lol: :lol: :lol:

Merci Chemicalpete pour tes informations. J'avoue que je fus surpris de constater ce dommage de surface, alors que la pièce (1994 - Cupro-nickel) était normalement Very-Fine, sans grosse usure marquante à l'oeil. Une pièce tout à fait normale.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
François_le_Français
Messages : 1805
Inscription : lun. mars 29, 2010 4:50 pm
Description : Je collectionne principalement : -les monnaies romaines ;
-les monnaies françaises ;
-les monnaies italiennes ;
-les monnaies et billets allemands ;
-les monnaies de l'URSS ;
-ET les monnaies canadiennes!
J'adore faire les vide-greniers pour farfouiller dans les tas de pièces. Cependant, les vraies trouvailles se font rares. Il y a trop de concurrence et aussi trop de vide-greniers.
J'apprécie aussi apporter mon aide à ceux qui en ont besoin. Vous pouvez me trouver connecté lorsque plus personne n'est connecté :)
Localisation : France Métropolitaine

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar François_le_Français » lun. déc. 20, 2010 5:30 pm

C'est une bonne idée tes expériences :idea:
C'est dommage pour le castor...c'est lui qui se fait ronger :mrgreen:
Vivement les résultats
Vous nous utilisez bon gré mal gré pour arriver sur la fin!

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » lun. déc. 20, 2010 8:00 pm

Il faudra être patient pour voir les résultats... :lol: :lol: :lol:

Gênez-vous pas si vous voulez embarquer dans ce projet ! Faites vos expériences et mettez ça ici.

Le but est d'y mettre une pièce pour chacune des années à partir de 2001 à 2010 dans un produit quelconque. C'est pour constater la solidité des métaux.

Pour ma part, les plaqués sont fragiles. Je veux en avoir la preuve. Certes il y aura des produits qui n'auront aucun effet sur la pièce, mais d'autres vont nous surprendre.

Vous avez certainement des produits non utilisable dans le fond d'une de vos armoires.

DanielSam a fait une expérience du sous noir dans l'eau d'une piscine. Ce fut époustouflant de voir le résultat. C'est un peu une suite.

Pour les nouveaux membres, voir le forum du rapport que j'ai fait à cette adresse avec l'aide de deux complices (Dot36 et Chemicalpete) : L'adresse y est pour l'expérience de DanielSam.

viewtopic.php?f=1&t=9175&start=180

À la page 13, dans la note de Lightw4re. C'est un dossier PDF que vous pouvez téléchargé. Vos commentaires sont les bienvenus, car les idées que vous allez soulever, va certainement nous aider pour le futur.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
jordy
Messages : 469
Inscription : lun. août 09, 2010 3:40 pm
Description : J'ai découvert l’intérêt de la numismatique après avoir reçu la collection de mon défunt grand-père de la part de ma grand-mère. J'ai toujours collectionné la monnaie courante, mais après l'héritage d'une belle collection variée, je me suis intéressé aux diverses branches de la numismatique tel que les billets autant que les pièces, jetons, erreurs, variétés et étrangères. J'ai toujours eu un attrait pour les billets et pièces canadiennes, sûrement pour leur beauté et variété. J'apprécie également les belles pièces d'argent et leur couleur de ''tonning'' exceptionnelle. Depuis ce temps, j'achète un peu partout pour continuer et compléter ma collection, que je prévois garder pour un bon bout. J’adore discuter de questions tant philosophiques qu’hyper techniques tel que mon futur métier l’exigera. Je suis obsédé de classification, de rangement, de protection et de conservation. Je serai ravi de discuter numismatique avec vous, de faire affaire ou simplement parler de tout et de rien! Longue vie à Numicanada et leurs membres :)
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar jordy » lun. déc. 20, 2010 8:40 pm

J'aime bien ces expériences! Un bon ami a moi est ingénieur chimique et il pourrais certainement répondre à vos interrogations. Laissez moi vos questions et il solutionnera :)

Jordy
Jordy
Mes articles à vendre ou à échanger

Leçon d'histoire:
Le mot « dollar » est une dérive phonétique du mot allemand « thaler » (on trouve le terme tolar en Slovénie). http://fr.wikipedia.org/wiki/Dollar

Avatar de l’utilisateur
jordy
Messages : 469
Inscription : lun. août 09, 2010 3:40 pm
Description : J'ai découvert l’intérêt de la numismatique après avoir reçu la collection de mon défunt grand-père de la part de ma grand-mère. J'ai toujours collectionné la monnaie courante, mais après l'héritage d'une belle collection variée, je me suis intéressé aux diverses branches de la numismatique tel que les billets autant que les pièces, jetons, erreurs, variétés et étrangères. J'ai toujours eu un attrait pour les billets et pièces canadiennes, sûrement pour leur beauté et variété. J'apprécie également les belles pièces d'argent et leur couleur de ''tonning'' exceptionnelle. Depuis ce temps, j'achète un peu partout pour continuer et compléter ma collection, que je prévois garder pour un bon bout. J’adore discuter de questions tant philosophiques qu’hyper techniques tel que mon futur métier l’exigera. Je suis obsédé de classification, de rangement, de protection et de conservation. Je serai ravi de discuter numismatique avec vous, de faire affaire ou simplement parler de tout et de rien! Longue vie à Numicanada et leurs membres :)
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar jordy » lun. déc. 20, 2010 8:48 pm

Je lui ai parlé de nos expériences et il a suggéré d'essayer l'acide chlorydrique en solution aqueuse 90% v/v. Il va essayer de s'en procurer à son lab et il m'a dit qu'en quelques heures, une pièce de 25 cent (Nickel) pourrais être dissoute sans traces ! Voici le composé: Ni + 2 HCl + H20 + Q = NiCl2 + H2.

Jordy
Jordy
Mes articles à vendre ou à échanger

Leçon d'histoire:
Le mot « dollar » est une dérive phonétique du mot allemand « thaler » (on trouve le terme tolar en Slovénie). http://fr.wikipedia.org/wiki/Dollar

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » lun. déc. 20, 2010 9:31 pm

ouf ! C'est raide... Complètement dissoute ?

Met des photos par étape, je veux voir ça.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
François_le_Français
Messages : 1805
Inscription : lun. mars 29, 2010 4:50 pm
Description : Je collectionne principalement : -les monnaies romaines ;
-les monnaies françaises ;
-les monnaies italiennes ;
-les monnaies et billets allemands ;
-les monnaies de l'URSS ;
-ET les monnaies canadiennes!
J'adore faire les vide-greniers pour farfouiller dans les tas de pièces. Cependant, les vraies trouvailles se font rares. Il y a trop de concurrence et aussi trop de vide-greniers.
J'apprécie aussi apporter mon aide à ceux qui en ont besoin. Vous pouvez me trouver connecté lorsque plus personne n'est connecté :)
Localisation : France Métropolitaine

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar François_le_Français » mar. déc. 21, 2010 6:03 am

Effectivement, quand on attaque avec les gros moyens...

Ca me fait penser à une expérience aluminium dans le nitrate d'argent...L'aluminium s'évaporait...
Vous nous utilisez bon gré mal gré pour arriver sur la fin!

Avatar de l’utilisateur
Chemicalpete
Messages : 1337
Inscription : dim. mai 02, 2010 8:23 am
Localisation : Shawinigan

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar Chemicalpete » mar. déc. 21, 2010 8:31 pm

Je travaille dans un laboratoire de chimie et des réactifs pour attaquer le métal, je peux en utiliser tant que je veux...et des spéciaux, inaccessibles au commun des mortels.

Mais l'idée est de rester dans ce que les gens peuvent avoir facilement. Et plusieurs de ces réactifs sont disponibles dans les quincailleries (acide muriatique par exemple).
Mais je ferai remarquer que lorsqu'on veut faire des tests de corrosion, il faut rester dans le domaine du plausible et se rapporcher des conditions que la pièce peut rencontrer naturellement. Se trouver dans du calcium, ou une solution saturée en sel, c'est encore plausible. Dissoudre une pièce dans l'acide chlorhydrique ne prouve rien...
.Si tu veux, je peux dissoudre une pièce d'or dans l'eau régale...et cela ne prouve pas que l'or est corrodable...

Mais en choisissant convenablement les réactifs, on peut arriver à faire des choses étonnantes...

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » mar. déc. 21, 2010 8:37 pm

Tu as raison Chemicalpete. Il faut rester dans le domaine du plausible. C'était mon but premier. Un pièce qui traine un hiver dehors est fort intéressant.

J'arrive bientôt avec le gros sel et du CLR comme ils annonce à la TV. Je l'ai employé pour la douche, et je fus surpris du résultat. :lol: :lol: :lol:
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)


Revenir vers « Conservation et classification »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités