Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Discussions sur la conservation et la classification des pièces.
Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » jeu. août 11, 2011 6:00 pm

Expérience no # 2

Du brasso avec du bio-plaque. Pourquoi le bio-plaque ? Tout simplement pour diluer le brasso qui était très compact. PIèces de 2001 à 2010 qui ont trempées pendant 1 an. Le liquide était très visqueux. (Voir deuxième photos)

Preuve du bocal :

Image

Image

Rinçage :

Image

Pièces nettoyées :

Image

PIèce normale à gauche, pièce trempée à droite :

Les pièces sont devenues blanchâtre.

Image

Image

Constatation :

Après avoir nettoyé les pièces, j'ai attendu 2 heures avant de les photographier. J'ai remarqué que le plaquage laissait des reflets bleutés, mauve et vert à la lumière. Ce fut très difficile de photographier ce phénomène.

Image

Par la suite, même après un bon nettoyage à l'eau chaude, des résidus de brasso sont revenu sur les pièces. Il aurait fallu que je fasse tremper les pièces dans l'eau pendant un certain temps pour un bon nettoyage, mais je ne l'ai pas fait. Ce qui explique les pièces blanchâtres. Voici quelques photos :

Image

Image

Image

Sur une pièce, soit celle de 2004, deux tache, dont une très évidente vers le haut, à l'avers : (Je ne me l'explique pas)

Image
Image

Conclusion :

Pour ma part, le plaqué a résisté, donc les pièces ont passé le teste. Je pourrais facilement les remettre en circulation.

Donc :
MRC 2 - Produits 0
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

La loutre
Messages : 5274
Inscription : ven. nov. 17, 2006 11:21 am
Localisation : Québec

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar La loutre » jeu. août 11, 2011 8:14 pm

Wow, c'est très amusant à suivre comme expérience! :Étudiant:

milena
Messages : 1397
Inscription : sam. févr. 27, 2010 8:13 pm
Description : J'ai un faible pour l'argent (silver) dont j'adore le chatoiement et la couleur, quand il ternit doucement.

J'ai aussi un intérêt particulier pour les 5 cents, même les plus récents

Mon père avait une toute petite collection de pièces. Mais j'adorais quand il me montrait ses quelques pièces. On étalait le tout sur un tapis de table, avec précaution, ne touchant que les bords.

I y a 4-5 ans, alors que je payais une pinte de lait au dépanneur, on m'a refusé un 10 sous. C'est vrai qu'il était bizarre. Je n'ai aucune idée comment il était atterri dans mon porte-monnaie. Je l'ai repris, un peu gênée...

En arrivant chez moi, je l'ai examiné à l'oeil nu, puis à la loupe. Il s'agissait d'un ducat d'or de l'empire austrio-hongrois (1871)...

Je l'ai vendu pour une centaine de dollars, me rendant pour une première fois à Nuphilex .

Mais je me suis mise à lire et à me documenter. Point tournant. J'ai regretté mon ducat.
Mmais j'en trouverai bien un autre...

Ne sous-estimez pas ce legs à vos enfants - ça peut leur prendre du temps, mais un jour, ils vont éclairer vos pièces avec des yeux nouveaux et des technologies nouvelles.

Tout prend de la valeur - il faut laisser le temps faire son travail...
Localisation : Montréal

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar milena » jeu. août 11, 2011 9:07 pm

clownoses a écrit :Expérience de calcium de rue modéré (pas beaucoup de sel)

Décembre 2010

Image

Image

Image

Image

Image

Chacune des années commençant par le 2001 plaqué jusqu'en 2010.

D'autres viendront...



humm je n'avais pas vu celà
ça me brise le coeur...........

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » ven. août 12, 2011 6:00 am

Expérience no # 3 :

Du gaz à propane en liquide. Les pièces ont trempées pendant un an.

Preuve du bocal :

Image

Image

Rinçage des pîèces :

Image

Nettoyage des pièces :

Image

Pièce normale à gauche, pièce trempée à droite :

Image

Quelques pièces :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Constatation et conclusion :

Rien, aucun changement au plaqué. Aucun résidu dans le bocal. La surface est demeurée comme à ses débuts. Malgré l'usure de la circulation, les pièces brillaient après le nettoyage. Sans m'avancer, je crois que le gaz propane en liquide peut vous aider à nettoyer les pièces plaquées... Mais je ne sais pas l'effet pour le cuivre et autre métaux. Aucun problème à remettre ces pièces en ciruclation. Personne ne pourrait savoir qu'elles ont trempées dans du gaz propane pendant un an. Très positif.

Note : Les produits gaziés sont généralement dans des récipients en métal, donc, il aurait été étonnant de constater un changement sur la surface.

Donc :

MRC 3 - Produits 0
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » ven. août 12, 2011 9:02 am

Expérience no # 4

Image

Colorant à ciment, employé pour les viaducs. Il existe différentes couleurs. L'image ci-haut est rouge, mais celui que j'avais est un gris bleu. Liquide qui m'a été donné par un contracteur. Les pièces ont trempées pendant un an dans ce liquide.

Image

Image

Image

Rinçage des pièces :

Image

Image

Nettoyage des pièces :

Image

Constatation :

J'ai frotté les pièces assez durement avec de l'eau chaude, pour tenter d'enlever les résidus jaunâtre (rouille) sur plusieurs pièces, mais les traces demeuraient. Il aurait fallu que j'emploi un liquide quelconque pour les faire disparaître, mais je ne l'ai pas fait, car je tenais que ces traces demeure là pour vous montrer les résidus de rouilles.

Pièce normale à gauche, pièce trempée à droite :

Première photo avec rouille, deuxième photo avec résidu de rouille.

Image

Image

Les pièces de 2001 à 2010 (Plaqué seulement) :


La 2001
Image

La 2002
Image

La 2003 avec couronne
Image

La 2003 sans couronne
Image

La 2004
Image

La 2005 Castor
Image

La 2005 Victoire
Image

La 2006 P
Image

La 2006 Logo
Image

La 2007
Image

La 2008
Image

La 2009
Image

Et finalement la 2010
Image

Et l'avers maintenant.

Une pièce a été détérioré, soit celle de 2003 sans couronne.

Image

Image

Image

Image

Image

Conclusion :

Ce que j'ai constaté avant de sortir les pièces du bocal, plusieurs était une par-dessus l'autre, ce qui expliquerait plusieurs résidus de rouilles sur les pièces. Il est vrai que des pièces de monnaie ne pourraient tremper dans ce genre de liquide pendant un an. Mais je l'ai essayé et le résultat fut catastrophique pour les plaqués. C'est un produit très corrosif. Le contracteur m'a dit qu'il l'utilisait souvent pour enlever des graffitis sur les poutres des viaducs. Donc, pour cette expérience hors de l'ordinaire, les pièces n'ont pas passé le teste.

Donc :

MRC 3 - Produits 1

Je reviendrai un peu plus tard durant la semaine prochaine pour d'autre résultat. En attendant, vos commentaires sont les bienvenus.

Ajout : Pour ceux qui réside dans la région de Québec, lorsque vous passerez sur le boulevard des Capucins, vous verrez que les poutre qui soutienne les paliers de l'autoroute Dufferin Montmorency, ont cette couleur de gris bleu.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5610
Inscription : mer. juin 06, 2007 9:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar castor » ven. août 12, 2011 10:30 am

ÉPOUSTOUFLANT CLOWNOSES CES EXPÉRIENCES.

Je rajouterais ta patience pour respecter tes dates de départ.

MERCI :Étudiant:
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas comprit.

Liizice
Messages : 1377
Inscription : mar. oct. 19, 2010 3:59 pm
Description : Mon nom fait bizzard et oui voila la raison. Chaque lettre représent une personne important dans ma vie.

Le respect ,l'honneté, entraide et vivre la vie de jour en jour, tout en ayant du plaisir dans ce que je fais. C'est ma personnalité.

Aime collectionner!!!
Localisation : laval
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar Liizice » sam. août 13, 2011 4:58 pm

J'aime les expérience et en plus elle me dit de ne jmais nettoyé mes pièce :D
Vivre la vie amène la passion, la passion amène le plaisir et tout ce tout creer une vie parfaite

Avatar de l’utilisateur
François_le_Français
Messages : 1805
Inscription : lun. mars 29, 2010 4:50 pm
Description : Je collectionne principalement : -les monnaies romaines ;
-les monnaies françaises ;
-les monnaies italiennes ;
-les monnaies et billets allemands ;
-les monnaies de l'URSS ;
-ET les monnaies canadiennes!
J'adore faire les vide-greniers pour farfouiller dans les tas de pièces. Cependant, les vraies trouvailles se font rares. Il y a trop de concurrence et aussi trop de vide-greniers.
J'apprécie aussi apporter mon aide à ceux qui en ont besoin. Vous pouvez me trouver connecté lorsque plus personne n'est connecté :)
Localisation : France Métropolitaine

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar François_le_Français » sam. août 20, 2011 4:07 am

Géniaux ces résultats! Merci!
Vous nous utilisez bon gré mal gré pour arriver sur la fin!

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » lun. août 22, 2011 10:07 am

Expérience no : #5

Drano. Pièces ayant trempée pendant 1 an. Liquide un peu opaque. Voir photo 2

Image

Image

Rinçage des pièces : (Beaucoup de brou) - À première vue, les pièces sont intacts et toujours brillantes. Voir photo 3.

Image

Image

Image

Pièce normale à gauche, pièce trempée à droite :

Image

Image

Constatation :

Les pièces sont devenues un peu grisâtre, affectant à peine le plaqué. Cependant, sur deux pièces, soit une de 2003 et de 2007, des plaques noirs sont évidente sur la surface, sans avoir attaqué vraiment le plaqué. Sur celle ci-bas, soit de 2006 P, on peut apercevoir des petites traces de noir.

Image

Image

Image

Image

Conclusion :

Je ne m'explique pas ces traces noirs. Cependant, les pièces ont passé le teste sans problème. Je pourrais facilement les remettrent en circulation, mais dans un rouleau transparent, on pourrait facilement les distinguer à cause de leur couleur grisâtre.

Donc :

MRC 4 - Produits 1

Note : Pour certaines photos, le cordon (rebord) il semble coupé (flan), mais ce n'est pas le cas. C'est l'effet des deux loupes. Pour avoir un bon effet, je dois un peu bifurquer mes loupes pour le jeu de lumière.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
Dot36
Messages : 1560
Inscription : dim. avr. 27, 2008 3:58 pm
Description : Dans la soixantaine, marié et père de 3 enfants tous des garçons, dont un seul s'intéresse à la numismatie, grand-père de 5 petits-enfants quatre filles et un garçon comme quoi la nature retrouve toujours son point d'équilibre. J'ai oeuvré pendant plus de 30 ans dans le domaine du transport terrestre de personnes et voyagé pour le travail surtout en Europe et aux USA. Tout jeune ( à l'age de 8 ans) je collectionnai déjà. Lorsque j'ai élevé ma famille j'ai vendu 80% de toutes les pièces en argent que je possédai. Puis en 1995 j'ai recommencé à collectionner. En avril 2008 j'ai découvert ce site et j'aime bien partager ma passion avec tous les membres. Mon épouse aussi collectionne. Elle ce sont les dés à coudre il y en a en bois,en ivoire, en verre, en porcelaine et en bien d'autres matières c'est aussi passionnant mais tout à fait différent.
Localisation : Rive-Nord

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar Dot36 » lun. août 22, 2011 10:16 am

Tes expériences :shock: sont toutes très intéressantes et jusqu'à maintenant les résultats en faveur de la MRC me surprennent mais en même temps je les trouve rassurrant pour la durée de vie concernant le placage des pièces. J'ai hâte de voir les résultats au final. Très belle étude sur la résistance de nos pièces canadiennes. :wink:

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » lun. août 22, 2011 10:33 am

Expérience no : # 6

Pièces ayant trempées dans du liquide lave-glace (automobile). Cette expérience m'a beaucoup plus...

Image

Image

Rinçage des pièces :

Image

Image

Constatation :

Après rinçage, rien. Les pièces sont intacts.

Pièce normale à gauche, pièce trempée à droite :

Image

Image

Image

Conclusion :

Rien. Je suis un peu étonné. Je m'attendais à une minime réaction, mais rien. Les pièces sont intacts comme à leurs débuts. Aucun problème à remettre ça en circulation. Le plaqué n'a jamais été attaqué.

Donc :

MRC 5 - Prosuits 1

Note : Effectivement, Dot36, à date, la MRC peut se vanter de fabriquer des bonnes pièces... Mais... ...une pièce l'hiver ? On verra ça en décembre...

Moi même, je suis un peu étonné de la résistance du plaqué. C'est ce que je voulais constater avec ces petites expériences. D'autres suivront...
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

La loutre
Messages : 5274
Inscription : ven. nov. 17, 2006 11:21 am
Localisation : Québec

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar La loutre » lun. août 22, 2011 7:26 pm

Dot36 a écrit : [...] jusqu'à maintenant les résultats en faveur de la MRC me surprennent mais en même temps je les trouve rassurrant pour la durée de vie concernant le placage des pièces. :wink:

+1
Une preuve que leurs investissements en R&D donnent des résultats, belle job là-dessus, surtout si on considère le volume de pièces de circulation que la MRC produit.

T'as pensé faire le test avec des pièces laissées sous un viaduc, clownoses? :shock:

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » lun. août 22, 2011 7:46 pm

Bonsoir La Loutre,

C'est drôle que tu me parles de ça. Aujourd'hui, j'avais l'intention de mettre des pièces dans un récipient en plastique (ouvert), le remplir de terre et l'enfouir dehors avant que l'automne et l'hiver débute. Je n'ai pas fait le chlore, une autre produit que je voulais tester. J'ai aussi des plantes... on verra la suite, car je suis pas mal occupé c'est temps-ci...

Mais vos suggestions sont toujours les bienvenus... Mais pour la prochaine fois, se sera des testes d'ou les pièces peuvent se retrouver, comme sur un tapis de voiture, sous un banc... avec l'hiver et le calcium...
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » mar. sept. 06, 2011 7:57 am

Expérience no # 7 :

Gros sel : Après 9 mois trempé.

Image

Raison du retrait du récipient : Le récipient commençait à couler. Voici la raison du petit trou :

Image

Première constatation :
J'ai quasiment tombé en bas de ma chaise en voyant l'état des pièces. Je suis encore très surpris du résultat, même après 9 mois. Je n'en reviens pas...

Liquide et rinçage :
Image
Image

Image

C'est hallucinant. J'aurais cru que les pièces auraient été très endommagées, ce qui n'est pas le cas.

Nettoyage à fond : J'ai enlevé tout ce que j'ai pu pour constater le résultat sur le plaqué. Encore là, j'ai été énormément surpris de la résistance des pièces.

Image

Pièce normale à gauche, pièce trempée à droite :
Image
Image

Constatation :
Les pièces ont ternis, devenant gris terne. Ils ont perdu de leur brillance, même après un très bon nettoyage.

Les pièces de 2002 à 2010 : (La 2001 n'était pas là...oublie)
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Dommage : Revers et avers
En passant, l'avers est semblable au revers en ce qui concerne la surface.
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Conclusion :

Là, je lève mon chapeau à la MRC. On critique souvent la MRC, mais là, je dois leur dire BRAVO. Je ne le crois pas encore. J'aurais pensée que les pièces auraient été détruit par la rouille et percée, mais ce ne fut pas le cas. Je pourrais facilement en inséré une dans un rouleau et elle passerait sans problème dans différentes caisses enregistreuses. Certes, la surface est devenue grise et elle a été noircie par des cercles noirs, mais encore là, je ne suis pas certain que plusieurs diraient qu'elle a trempée dans du gros sel pendant 9 mois. À part la 2009, les autres ont passé le teste. C'est quasiment inimaginable. BRAVO à la MRC, vous m'avez étonné.

Donc,

MRC 6 Produit 1
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Expérience 1994 et plus tard (2001 à 2010)

Messagepar clownoses » mer. sept. 07, 2011 9:20 am

J''ai appris que le cola n'aura aucun effet sur les pièces plaquée et l'acier. Il va enlever simplement la rouille. J'ai vu un reportage qui démontrait que le cola pouvait enlever la rouille sur un clou, mais pas en altérer l'acier. Je ne sais pas sur le cuivre ou l'argent, mais sur l'acier ou le plaqué, il n'aura aucun effet.

Pour en avoir le coeur net, j'ai enlevé une pièce de mon bocal de cola, et voici le résultat. Les pièces trempent dans le cola depuis janvier 2011. Il s'est former des petites boules compacts dans le liquide, rien de plus.

Image

Image

Image
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)


Revenir vers « Conservation et classification »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités