Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Discussions sur la conservation et la classification des pièces.
2faces
Messages : 34
Inscription : dim. oct. 11, 2015 8:20 am
Localisation : Gatineau

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar 2faces » mer. juin 29, 2016 10:32 pm

Le nettoyage au laser donnerait probablement aussi de bons résultats sur une contamination au PVC, pour quelqu'un qui a accès à l'équipement. Ça semble donner de bons résultats sur la maçonnerie.

http://www.adapt-laser.com/ourindustries.php?id=6

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1296
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar SousNoir » jeu. juin 30, 2016 7:23 pm

Bonsoir 2faces,

L'idée est bonne et le résultat est impressionnant. Je ne suis pas certain qu'il serait possible d'utiliser une technique similaire sur une pièce de monnaie sans endommager les fins détails. Le laser pulvérise la surface des pierres pour laisser la couche qui est en dessous. C'est une fine couche de surface qui est pulvérisée et cela n'altère pas la structure de la pierre. Même avec des ajustements plus raffinés, la pièce subirait des dommages.

Cette technique existe déjà pour faire une gravure quasi microscopique sur la matrice ou sur les coins qui servent à frapper la monnaie. C'est surtout utilisé pour laisser des marques visibles qui sont difficiles à reproduire par les faussaires. On peut voir le résultat de ces marques faites au laser sur le revers des pièces récentes de 2$. Dans les stries au dessus de l'ours polaire, on observe 2 feuilles d'érable selon l'angle de la lumière. Il suffit de tourner la pièce dans tous les sens pour les voir.

Techniquement, ce serait possible de restaurer une pièce avec un laser. Il faudrait un système très sophistiqué avec un modèle numérique de tous les reliefs de la pièce. À ce niveau de précision, il est possible de créer une nouvelle pièce à partir d'un flan vierge. Le jour où n'importe qui aura accès à cette technologie, ce sera possiblement la fin de la numismatique car il sera impossible de distinguer une authentique pièce d'une fausse.

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

Avatar de l’utilisateur
Jasmin
Messages : 1866
Inscription : jeu. mai 26, 2011 8:47 pm
Localisation : Drummondville

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar Jasmin » jeu. juin 30, 2016 9:26 pm

Ici, je n'ai pas eu de réponse: PVC
Plastique :
Si je mets mes cents dans ses contenants, est ce bon ?
C' est un plastique assez épais.

viewtopic.php?f=6&t=19494

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3410
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar ainsivalavie » jeu. juin 30, 2016 9:33 pm

Jasmin a écrit :Ici, je n'ai pas eu de réponse: PVC
Plastique :
Si je mets mes cents dans ses contenants, est ce bon ?
C' est un plastique assez épais.

viewtopic.php?f=6&t=19494

Personnellement, je ne conseillerais pas sur le très long terme. Sinon, c'est très difficile de juger, car il existe tellement de types de plastiques différents, mais qui à l'apparence se ressemblent pourtant énormément, mais qui n'ont pas du tout les mêmes effets sur les pièces. Donc, l'adage mieux vaux prévenir que guérir devrait peut-être s'appliquer dans votre cas.

Ainsi, vous seriez peut-être mieux de privilégier les contenants en verre (Dans les Dollorama, il est possible d'acheter divers types de pot à des prix très modiques). Mais au final, dans les deux cas, il est important de conserver vos contenants à l'abri du soleil et avec un faible taux d'humidité.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Scooter électrique / Vélo électrique

Avatar de l’utilisateur
Jasmin
Messages : 1866
Inscription : jeu. mai 26, 2011 8:47 pm
Localisation : Drummondville

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar Jasmin » jeu. juin 30, 2016 10:27 pm

[quote="ainsivalavie"][quote="Jasmin"]Ici, je n'ai pas eu de réponse: PVC
Plastique :
Ainsi, vous seriez peut-être mieux de privilégier les contenants en verre (Dans les Dollorama.

Merci, ainsivalavie j'en ai une centaine
Contenant en verre, avec un couvercle ? ☂ ☔

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3410
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar ainsivalavie » ven. juil. 01, 2016 12:01 pm

Jasmin a écrit :Contenant en verre, avec un couvercle?

Oui
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Scooter électrique / Vélo électrique

Avatar de l’utilisateur
Chemicalpete
Messages : 1345
Inscription : dim. mai 02, 2010 8:23 am
Localisation : Shawinigan

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar Chemicalpete » ven. juil. 01, 2016 2:59 pm

SousNoir a écrit :Bonsoir 2faces,



Techniquement, ce serait possible de restaurer une pièce avec un laser. Il faudrait un système très sophistiqué avec un modèle numérique de tous les reliefs de la pièce. À ce niveau de précision, il est possible de créer une nouvelle pièce à partir d'un flan vierge. Le jour où n'importe qui aura accès à cette technologie, ce sera possiblement la fin de la numismatique car il sera impossible de distinguer une authentique pièce d'une fausse.

Dan


Non.
Creuser une pièce de cuivre ou d'acier par gravure laser pour faire une pièce de monnaie est sans doute déjà techniquement possible avec les lasers de découpe industriels. Il ne s'agit que d'ajuster sa puissance convenablement et qu'ils soit commandé par un logiciel 3D à haute résolution. Quoiqu'on parle de gravure, qui demande donc vaporiser du métal, ce qui exige beaucoup plus d'énergie que simplement le faire fondre pour couper un morceau.
C'est probablement le fini de la pièce qui sera difficile à reproduire. Mais je ne crois pas que l'aspect final de la pièce tromperait un connaisseur.
Et pour des pièces plaquées, il faudra ensuite faire du placage pour lui donner l'aspect adéquat. Mais l'énergie totale que cela prendrait et le temps nécessaire fait que l'opération n'a aucune chance d'être rentable.

J'aurais beaucoup plus confiance aux imprimantes 3D (les modèles qui façonnent des pièces métalliques en aéronautique) pour faire des fausses pièces de monnaie crédibles.

La numismatique va mourir pour de tout autres raisons...

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3410
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar ainsivalavie » mar. juil. 05, 2016 12:05 pm

Voici une autre restauration d'une pièce de 1 cent 1936 avec des traces de PVC au revers.

J'ai pris une photo à chacun des 5 étapes de la procédure que j'ai utilisée dans ce cas-ci:

Image
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Scooter électrique / Vélo électrique

Avatar de l’utilisateur
Chemicalpete
Messages : 1345
Inscription : dim. mai 02, 2010 8:23 am
Localisation : Shawinigan

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar Chemicalpete » mar. juil. 05, 2016 2:46 pm

Pas mal réussi. Les progrès sont notables. Le problème dans le cas d'une contamination par le PVC est qu'il peut avoir des marques (ternissures, crevasses, et autres marques de métal manquant) en dessous du dépôt accumulé et que l'enlever expose un métal qui n'est probablement plus lisse. Toutefois, enlever cette cochonnerie est bénéfique car on enlève un agent corrodant qui ne fera que davantage de dommages avec le temps.

Il y a peut-être les puristes qui vont déchirer leur chemise en poussant des cris de mort parce que la pièce a été, dans un sens strict et très étroit, nettoyée, mais dans ce cas-ci, je suis d'accord, simplement restaurée.

Le problème est dans la définition de ce qu'est un nettoyage...Quand on parle de nettoyage? Quand on parle de restauration? Pour moi, enlever les produits d'une corrosion excessive et/ou la crasse accumulée sur une pièce au point que des détails de frappe deviennent invisibles n'est pas du nettoyage, mais bien de la restauration, si et seulement si cela respecte la patine originale de la pièce. (la patine est déjà un début de corrosion),

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3410
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar ainsivalavie » mar. juil. 05, 2016 3:30 pm

Chemicalpete a écrit :Il y a peut-être les puristes qui vont déchirer leur chemise en poussant des cris de mort parce que la pièce a été, dans un sens strict et très étroit, nettoyée, mais dans ce cas-ci, je suis d'accord, simplement restaurée.

Le problème est dans la définition de ce qu'est un nettoyage...Quand on parle de nettoyage? Quand on parle de restauration? Pour moi, enlever les produits d'une corrosion excessive et/ou la crasse accumulée sur une pièce au point que des détails de frappe deviennent invisibles n'est pas du nettoyage, mais bien de la restauration, si et seulement si cela respecte la patine originale de la pièce. (la patine est déjà un début de corrosion),

J'ai élaboré sur la question à plusieurs reprises, mais de mémoire je crois que le sujet ci-dessous est un de ceux où ma philosophie sur le sujet est expliquée +/- en détail.


Mais en effet, c'est un sujet très difficile à aborder, car outre le côté technique et concret de la chose, beaucoup de personnes se laissent submerger par les émotions lorsqu'on aborde ce sujet (Voir justement en exemple le lien que j'ai cité précédemment). Et d'après mon expérience, émotions et débat n'ont jamais fait bon ménage.
Dernière édition par ainsivalavie le mar. juil. 05, 2016 3:47 pm, édité 1 fois.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Scooter électrique / Vélo électrique

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3410
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar ainsivalavie » mar. juil. 05, 2016 3:45 pm

Chemicalpete a écrit :Pas mal réussi. Les progrès sont notables. Le problème dans le cas d'une contamination par le PVC est qu'il peut avoir des marques (ternissures, crevasses, et autres marques de métal manquant) en dessous du dépôt accumulé et que l'enlever expose un métal qui n'est probablement plus lisse.

En effet, ceci est particulièrement le cas pour les pièces ayant une contamination avancée ou alors avec une patine faiblement "attachée" à la pièce. D'où la raison pourquoi je procède au plus tôt pour enlever une contamination de PVC, question justement d'avoir les meilleures chances possible pour obtenir de bons résultats. Autrement, ça ne peut qu'empirer avec le temps.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Scooter électrique / Vélo électrique

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1296
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar SousNoir » mar. juil. 05, 2016 7:41 pm

Bonsoir,
Chemicalpete a écrit :Quoiqu'on parle de gravure, qui demande donc vaporiser du métal, ce qui exige beaucoup plus d'énergie que simplement le faire fondre pour couper un morceau. C'est probablement le fini de la pièce qui sera difficile à reproduire. Mais je ne crois pas que l'aspect final de la pièce tromperait un connaisseur.


Je suis d'accord que ce ne serait pas rentable ni parfait avec la technologie actuellement accessible. La bonne nouvelle avec l'avancement de la technologie (gravure laser ou impression 3D), c'est que la technologie pour détecter ce type de contrefaçon sera probablement aussi avancée. D'un point de vue rentabilité, les faussaires se tournent plus souvent vers les billets. N'empêche que nous avons déjà eu des pièces de 2$. La qualité était suffisante pour passer dans un commerce mais pas assez pour le numismate averti.

Nous avons déjà un problème sérieux avec les fausses pièces chinoises même si elles sont imparfaites. J'ai pu observer chez un marchand un vrai et un faux 5 cents 1921 de grade G+/VG-. On peut voir la différence sous la loupe en comparant les deux pièces. Sans pièce de comparaison, je n'aurais pas pu identifier la fausse pièce sans un examen minutieux. À l'oeil nu et sans expérience, il suffit d'un fausse certification pour berner.

Pour revenir au nettoyage du PVC au laser, ce serait inévitablement une méthode destructive qui laisserait des traces étant donné que chaque pièce est différente. La restauration, que ce soit sur une pièce, un document d'archives, un tableau, ou un vieux livre, vise à conserver un item dans l'état où il est en éliminant les composants qui contribuent à sa détérioration. Ce peut être du PVC, un autre contaminant, de la corrosion, etc. Le but d'une restauration n'est jamais de transformer un item pour le rendre comme il était à l'état "neuf" ni pour lui donner une apparence inhabituelle. Une restauration réussie permet une conservation à long terme tout en mettant en valeur l'apparence naturelle. La restauration est un art et aussi une science imparfaite...

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1296
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar SousNoir » mar. juil. 05, 2016 8:17 pm

Bonsoir,

ainsivalavie a écrit :Voici une autre restauration d'une pièce de 1 cent 1936 avec des traces de PVC au revers.


C'est vraiment bien réussi et très encourageant pour éliminer le PVC de certaines pièces que j'ai.

Je n'ai pas pu faire d'essai car l'acétone que j'avais s'était tout évaporé au fil du temps. Pourtant, le contenant était bien fermé. J'ai acheté un nouvelle bouteille hier et je vais essayer de trouver une pièce où il est possible de voir le PVC sinon les photos ne montreront rien de plus.

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3410
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar ainsivalavie » mar. juil. 05, 2016 8:47 pm

SousNoir a écrit :Le but d'une restauration n'est jamais de transformer un item pour le rendre comme il était à l'état "neuf" ni pour lui donner une apparence inhabituelle. Une restauration réussie permet une conservation à long terme tout en mettant en valeur l'apparence naturelle. La restauration est un art et aussi une science imparfaite...


Je crois que je n'aurais pas mieux résumé :)
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Scooter électrique / Vélo électrique

Avatar de l’utilisateur
Chemicalpete
Messages : 1345
Inscription : dim. mai 02, 2010 8:23 am
Localisation : Shawinigan

Re: Photo Avant/Après: Retrait d'une contamination au PVC

Messagepar Chemicalpete » mar. juil. 05, 2016 9:02 pm

ainsivalavie a écrit :
SousNoir a écrit :Le but d'une restauration n'est jamais de transformer un item pour le rendre comme il était à l'état "neuf" ni pour lui donner une apparence inhabituelle. Une restauration réussie permet une conservation à long terme tout en mettant en valeur l'apparence naturelle. La restauration est un art et aussi une science imparfaite...


Je crois que je n'aurais pas mieux résumé :)


+1

Effectivement, cela rejoint exactement ma pensée et cela très bien exprimée.


Revenir vers « Conservation et classification »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité