Certification: article John Regitko (CCN v.57 n.17)

Discussions sur la conservation et la classification des pièces.
AbbeDen
Messages : 2293
Inscription : mar. mars 05, 2013 2:49 pm
Description : Collectionne monaie et papier monnaie depuis 1965. Ainsi que les produits de la MRC.
Localisation : Ville de Québec

Certification: article John Regitko (CCN v.57 n.17)

Messagepar AbbeDen » lun. nov. 21, 2016 2:00 pm

Je viens de lire un article de John Regitko dans le Canadian Coin News volume 54 . numéro 17, concernant les compagnies de gradation (third-party graders). Pour vous mettre dans le contexte M. Regitko publie depuis des années dans le CCN des articles sous la libelle ''Errors & Varieties'' que je trouve très intéressants.

Ce qui suit se veut sans préjudice et corrigez moi su j'ai mal interprété les écrits de M. Regitko (je ne suis pas un Pro en anglais).

Voici ce que je crois comprendre, je m'associe avec un partenaire et fonde l'entreprise de gradation Proffessional Coin Grading Service (PCGS). Tout va bien et avec mon partenaire nous décidons de vendre notre entreprise à Collectors Universe.

Que le monde est beau et nous décidons de partir une nouvelle compagnie que l'on va appeler Numismatic Garanty Corp. (NGC) qui va entrer en compétition avec ma précédente entreprise.

Le soleil brille et nous décidons de vendre NGC. Nous avons le vent dans les voiles et un éclair de génie. Nous allons fonder une nouvelle entreprise que nous allons appeler Certified Acceptance Corporation (CAC) qui aura pour but de vérifier les pièces certifiées par PCGS et NGC pour rectifier le grade s'il y a eu erreur.

L'on nomme un certain M. John Albanese comme étant à l'origine de ces dites entreprises.

Je ne commente pas les faits, mais...

Denis

sysec
Messages : 710
Inscription : mer. juin 30, 2010 8:22 pm

Re: Certification: article John Regitko (CCN v.57 n.17)

Messagepar sysec » sam. nov. 26, 2016 8:51 pm

Mes recherches sur internet se sont avérées négatives...

AbbeDen
Messages : 2293
Inscription : mar. mars 05, 2013 2:49 pm
Description : Collectionne monaie et papier monnaie depuis 1965. Ainsi que les produits de la MRC.
Localisation : Ville de Québec

Re: Certification: article John Regitko (CCN v.57 n.17)

Messagepar AbbeDen » dim. nov. 27, 2016 4:13 pm

sysec a écrit :Mes recherches sur internet se sont avérées négatives...



Je ne sais pas si l'article se retrouve sur le net. Je suis abonné à la version papier du CCN qui est distribué tous les 2 semaines. Comme il y a droit d'auteur, je ne peux publier l'article mais ce que M. Retgiko voulait souligner est le fait que M. Albanese a fait de l'argent avec PCGS et par la suite avec NGC et par la suite il décide de refaire encore de l'argent en contestant les décisions prisent par ses propres entreprises PCGS et NGC en créant une nouvelle entreprise toujours dans le même domaine soit CAC.



Il y a comme de l'ince$$$te dans l'air.

Mon opinion, Denis

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1338
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Certification: article John Regitko (CCN v.57 n.17)

Messagepar SousNoir » dim. nov. 27, 2016 8:49 pm

Bonsoir,

John Albanese est un marchand de pièces rares américaines. Son commerce est à Far Hills au New Jersey. Il est l'un des co-fondateurs de PCGS en 1986 et le fondateur de NGC en 1987. Il a fondé CAC (Certified Acceptance Corporation) en 2007.

Le principe derrière CAC est qu'il y a une variation de qualité pour un grade donné. La gradation des pièces a évolué avec le temps et la qualité d'un grade passe du moins beau au plus beau. Par exemple, une pièce MS-64 peut être plus belle qu'une autre pièce MS-64 et elle aura une plus grande valeur sur le marché.

CAC accepte seulement les pièces américaines déjà certifiée par PGCS ou par NGC. Après examen, CAC leur donne une cote A, B, ou C.

A: Pièce de qualité supérieure pour le grade.
B: Pièce de qualité normale pour le grade.
C: Pièce de qualité inférieure pour le grade.

Quand la cote est A ou B, CAC appose un sceau autocollant vert avec hologramme sur l'étui original de la pièce (PGCS ou NGC). Quand la cote est C, aucun sceau n'est apposé sur l'étui. Une pièce certifiée PGCS ou NGC avec le sceau vert CAC va aller chercher de 5% à 15% de plus que la valeur du marché en moyenne. Certaines pièces plus rares se sont vendues à 90% de plus que la valeur du marché à cause du sceau vert.

Voici un exemple avec le sceau vert CAC:
CAC_1893IsabellaMS67_PGCS.jpg

Il y a une autre particularité pour une pièce qui reçoit la cote A. CAC examine attentivement cette pièce à savoir si elle est très près ou égale au grade supérieur. Par exemple: Une pièce certifiée MS-64 qui a la qualité d'une pièce qui pourrait être gradée MS-65. Dans ce cas, CAC appose un sceau or sur l'étui lui donnant une plus value. En gros, la pièce avec un sceau or se vend à environ 80%-90% de la valeur de la même pièce au grade suivant.

Faisons l'exercice avec une pièce d'un cent canadien 1858 gradée MS-64 par PGCS. NumiCanada donne une valeur de $5000 pour MS-64 et $8000 pour MS-65. Voici ce que pourrait être sa valeur marchande potentielle après examen par CAC.

1 cent 1858 MS-64 sans sceau: $5000 ou moins.
1 cent 1858 MS-64 avec sceau vert: $5250 ou plus (5% de plus de la valeur de la MS-64)
1 cent 1858 MS-64 avec sceau or: $6400 ou plus (80% de la valeur de la MS-65)

Est-ce que cela en vaut la peine? Peut-être pour une pièce américaine de grande valeur quand la différence de valeur est considérable entre deux grades. CAC a vérifié à ce jour des pièces valant au total plusieurs millards de dollars. Ça fait beaucoup de gens qui voulaient une 2e opinion. Mais c'est toujours le marché qui décide de la valeur d'une pièce.

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

AbbeDen
Messages : 2293
Inscription : mar. mars 05, 2013 2:49 pm
Description : Collectionne monaie et papier monnaie depuis 1965. Ainsi que les produits de la MRC.
Localisation : Ville de Québec

Re: Certification: article John Regitko (CCN v.57 n.17)

Messagepar AbbeDen » lun. nov. 28, 2016 9:36 am

Bojour SousNoir,

Très bien expliqué le complément d'informations (fonctionnement de la nouvelle entité de CAC).

Le petit hic que je vois est comment grader d'une façon plus pointue une pièce qui est dans un étui qui pourrait être abimé (surface égratignée)?

Denis]

Avatar de l’utilisateur
SousNoir
Messages : 1338
Inscription : ven. juil. 03, 2015 3:36 pm
Description : Je collectionne principalement les pièces d'un cent et de 5 cents du Canada, les monnaies coloniales et les jetons.
Membre #13 du CMLRN.
Localisation : Montréal

Re: Certification: article John Regitko (CCN v.57 n.17)

Messagepar SousNoir » lun. nov. 28, 2016 9:56 pm

Salut Denis,

Je ne sais pas ce qu'ils font avec des étuis égratignés. Les étuis certifiés avec un sceau CAC que j'ai vu (en photo seulement) sont rigides et ils n'ont pas de pellicule de protection comme les étuis de plastique souple. À mon humble avis, CAC s'est spécialisé pour les marchands et les collectionneurs de pièces américaines rares de grande valeur. Je suppose que si tu as une pièce qui vaut quelques milliers de dollars, une certification additionnelle en vaut la peine pour garantir l'authenticité et le grade de la pièce. Si la pièce obtient un sceau vert ou or, la valeur ajoutée à la pièce peut être considérable. C'est d'ailleurs un argument que CAC met en avant pour vendre ses services. Et ça marche...

Pour ce qui est de l'éthique du monsieur, je n'ai rien lu qui se rapproche d'un forme de controverse. C'est un marchand prospère qui a maintenu sa réputation par ses connaissances et son éthique face à sa clientèle. PGCS, NGC et plusieurs associations de numismates ne se gênent pas pour l'inviter et lui rendre hommage dans les salons ici et là aux États-Unis. Si vous trouvez des articles qui disent le contraire, je vous invite à les partager car je n'ai rien trouvé dans ce sens sur internet.

Dan
Une pièce non identifiée n'est qu'un morceau de métal. Une pièce identifiée est un morceau d'histoire.
Membre #13 du CMLRN.

AbbeDen
Messages : 2293
Inscription : mar. mars 05, 2013 2:49 pm
Description : Collectionne monaie et papier monnaie depuis 1965. Ainsi que les produits de la MRC.
Localisation : Ville de Québec

Re: Certification: article John Regitko (CCN v.57 n.17)

Messagepar AbbeDen » mar. nov. 29, 2016 12:57 pm

Bonjour Dan,

Je ne met pas en doute l'intégrité de M. Albanese, je commente l'article de M. Regitko qui semble se poser certaines questions et j'attendais des réponses sur le forum. M. Regitko n'indique pas les dates de transactions entre les diverses compagnies, ce qui aurait été utile, mais il dit: '' Then you start a new company, Numismatic Guaranty Corp. (NGC), in direct competition with PCGS.''

Vous nous apprenez que PCGS a été fondé en 1986 et NGC en 1987. M. Regitko souligne que la nouvelle compagnie de M. Albanese vient en concurrence directe avec celle qu'il vient de vendre. Normalement il y a toujours une clause de non concurrence lors de la vente d'une entreprise. La bonne question est de savoir si NGC a été fondé avant la vente de PCGS, ce qui élimine tout conflit d'intérêt.

Quand tu es bon dans la guenille, tu restes dans la guenille.

Denis


Revenir vers « Conservation et classification »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités