Boite intéressante...

Discussions sur la conservation et la classification des pièces.
Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3994
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Boite intéressante...

Messagepar ainsivalavie » jeu. mars 01, 2018 6:15 pm

clownoses a écrit :Surtout des éclats de coins sur la surface lisse... exemple : Un éclat entre la feuille d'érable de gauche et le chiffre 5. Aussi des stries de coins et des coins obturés, que je dois cataloguer. Des dots (Bulle d'air) entre les chiffres de la date, ce que j'affectionne.

Si j'ai une seule pièce avec un seul défaut, il est bon de la garder pour savoir si j'en aurai un autre.

Je suis curieux Clownoses, mais pouvez-vous nous montrer un exemple en photo de quel est le minimum pour que vous jugiez qu'une pièce de 5 cents plaqué possède une erreur (Peu importe l'année)?.

Car j'ai trié quand même un relativement grand nombre de rouleaux au cours des dernières années (Plusieurs centaines), et bien que j'ai moi aussi découvert un grand nombre d'erreurs (c'est particulièrement vrai pour les années 2001, 2008 et 2009), mon ratio semble assez loin du vôtre.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Scooter électrique / Triporteur / Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Boite intéressante...

Messagepar clownoses » jeu. mars 01, 2018 6:57 pm

Je ne sais pas combien de pièces de 2001 que vous avez regardé et observé, mais il en existe plusieurs pièces qui renferment seulement une et deux erreurs. Elles ne sont pas toutes avec des multitudes d'erreurs ! Vous avez juste à observer la feuille d'érable de droite (frappe faible - Coin obturé), le début de l'éclat de coin au bout de la queue du castor, ou bien le dernier A du mot Canada. Vous avez aussi des éclats de coin près des lettres CENTS. Sur plusieurs pièces que j'ai observé, vous avez aussi le chiffre 2 de la date (éclat de coin), alors que le reste de la pièce ne renferme pas de défaut.

En 2001, tout se passe aux lettres de la légende, de la troncature, à la date, à la droite (queue du castor) et lignes d'eau. Par la suite, c'est une dérape total. Des éclats apparaissent partout.

Ce que j'ai remarqué, lorsqu'il y a des éclats de coins à la date, la queue du castor et le dernier A du mot Canada est automatiquement touché. Vous avez là, trois erreurs en même temps.

Trouvez-vous des pièces de 2001P sans erreurs ? J'en ai 11 dans ce tri de 681 pièces.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Andre P
Messages : 377
Inscription : mer. févr. 11, 2015 10:49 am
Description : Collectionneur monaie depuis l'adolescence, retraité depuis 12 ans intérêt erreurs et variétées. Abonné au CCN.

Re: Boite intéressante...

Messagepar Andre P » jeu. mars 01, 2018 8:01 pm

Pour Clonwnose et tous ceux que ca intéresse, Les pieces 2001P j'en ai gardé une centaine. Les t.belles frappes, les cameos, les erreurs visibles a l'oeil nu. Tel castor rasé, les "fur less" complets (id 1990),les "sun rises" cad éclats de coin dos castor surmonté dune bulle, donnant illusion lever de soleil les gros "bug tails" les frappes décentrées, et finalement les gros S.T.G. "struck thru grease" Les castors rasés se retrouvent aussi sur les 2004. Les 2005- 06 peuvent avoir plaquage mince laissant voir couleur rouge cuivrée , planchet flaw sur 2007 (2) J'ai un lot de pieces que je vais faire certifier chez C.C.C.S. dont une douzaine de 0.05¢. Je me propose d'en faire le suivi ici ou ds les trouvailles du jour.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Boite intéressante...

Messagepar clownoses » ven. mars 02, 2018 5:08 am

Juste ramasser « 100 » 2001P avec des erreurs, c’est déjà un exploit en soi, car habituellement, plusieurs vont les rejeter pour se concentrer sur une autre année, ou bien juste sur les nickels et les cupro-nickels.

Une centaine de rouleau de 2001P équivalent à 4,000 pièces. C’est long en maudit de ramasser 4,000 pièces de 2001P. Imaginez 200, 300 rouleaux de 2001P que vous allez observer ! 40 secondes pour chacune des pièces ? Une minute ? Combien pensez-vous en ramasser sur une période de 3 ans ? Les trier et les déposer dans des tiroirs pour les regarder plus tard ? Combien de rouleau de 2001P vous allez trouver dans une boite de $100 ? Allez-vous acheter que des rouleaux de 2001P ?

J’aimerais bien connaître vos manières de faire pour trier des 2001P. C’est quoi votre procédé ? Cela pourra m’aider ! Et aider les membres de ce site ! Faite-moi un trie des 2001P pour les trois dernières années ! Étalez-moi ça en échantillonnage, comme je l’ai fait, ou bien par votre manière de faire. Mettez des photos de vos tiroirs de 2001P, comme je l’ai fait. Je suis certain d’une chose, vous allez vous décourager en observant des 2001P.

J’ai étalé une boite de $100 dollars en échantillonnage, une boite du début de 2017. J’avais aussi des pièces en réserve, dans des tiroirs depuis 3 ans, que j’ai commencé à trier pour les ajouter au trie de cette boite. Combien pensez-vous que cela prend en temps ?

Et gardez-vous seulement les belles pièces ? Que faites vous avec celles qui sont usées, brisées ? Vous les rejeter ? Ramassez 4,000 pièces (cent rouleau) de 2001P en gardant que les belles pièces, bonne chance.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Andre P
Messages : 377
Inscription : mer. févr. 11, 2015 10:49 am
Description : Collectionneur monaie depuis l'adolescence, retraité depuis 12 ans intérêt erreurs et variétées. Abonné au CCN.

Re: Boite intéressante...

Messagepar Andre P » ven. mars 02, 2018 11:53 am

Historique , fin des années 90, Desjardins avait des caisses ds presque tous les paroisses, et villages,,ect. Je me faisais un itinéraire et j'achetais de 1 a 2 boites /mois. Je gardais les + intéressantes , je marquais les rouleaux et les retournais ds caisses. J'avais mes points de ventes et mes points de retour. Depuis 2010 tout a été rationalisé, puis internet a vulgarisé la collection des erreurs, bref je ne pense pas trouver d'aussi belles pieces aujourdh'ui. Le secret, etre sélectif et ne pas se laisser encombrer.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Boite intéressante...

Messagepar clownoses » ven. mars 02, 2018 12:30 pm

Tu as parfaitement raison. Aujourd'hui ce n'est plus pareil. Je suis encore chanceux dans un sens, j'ai un fils qui travail dans une banque. Il me cible une "clientèle cible" pour les retour des 5 cents. Lorsque nous étions payé par chèque (travail), et que nous étions obligé d'aller à la banque, je me changeais toujours un 10 ou un 20 pour avoir des rouleaux de 5 cents. Aujourd'hui, on ne va presque plus dans une banque. Je ramassais les pièces à 12 côté.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Andre P
Messages : 377
Inscription : mer. févr. 11, 2015 10:49 am
Description : Collectionneur monaie depuis l'adolescence, retraité depuis 12 ans intérêt erreurs et variétées. Abonné au CCN.

Re: Boite intéressante...

Messagepar Andre P » sam. mars 03, 2018 12:52 pm

Petite précision, quand je parle de boite, je veux dire ces boites noires qui contiennent 100 pieces ds 2x2. De mes recherches, j'ai gardé 12 boites pleines, 1200 pieces, de toutes les dénominations, les + belles, les + rares, et celles qui ont le plus de valeur. Je prévois en faire certifier de 30 a 40. Je suis a initier un de mes petit fils a ce hobby, il a travaillé chez "Tim", et il a fait des découvertes surprenantes ds le pot de pourboires.

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 3994
Inscription : lun. févr. 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis un peu plus d'une vingtaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Boite intéressante...

Messagepar ainsivalavie » sam. mars 03, 2018 6:28 pm

Pour répondre à une partie de vos interrogations Clownose:

    1.) Tout d'abord, et contrairement à vous, je ne fais pas de statistiques concernant les erreurs découvertes sur les pièces plaquées de 5 cents. Ça serait beaucoup trop chronophage, d'autant plus que je cumule déjà un grand nombre de statistiques pour un ouvrage en préparation sur une série de jetons coloniaux. Ainsi, je serais incapable de vous donner un ratio quel qu'il soit. De plus, je conserve rarement les pièces sans erreurs en provenance des rouleaux, puisque bien que je sois un grand collectionneur de 5 cents, je privilégie les années pré-1968. Ce qui m'amène au point suivant.


    2.) J'ai depuis quelques années pris comme principe de limiter autant que possible le volume de ma collection, et privilégier la qualité à la quantité. Ce qui fait en sorte que bien que j'accumule certaines erreurs +/- légères, il y en a plusieurs qui retournent à la circulation.


    3.) Concernant ma méthode de classement, voici par exemple un extrait d'un tableau Excel contenant une partie de mes 5 cents 2001P avec erreurs. La première rangée concerne le code barre pour retrouver la pièce en question. La dernière rangée est liée à un classement personnel sur mon intérêt pour la pièce en question, lequel est basé sur des éléments tout autant objectifs que subjectifs, allant d'une étoile à cinq étoiles, soit respectivement peu d'intérêt à grand intérêt.

    De plus, quand je possède plusieurs pièces provenant d'un même coin défectueux, je leur attribue un numéro de variété selon la progression des défauts présents sur la pièce (Exemple ici dans le tableau ci-dessous avec la Variété #5011).

    Note: Les lettres majuscules correspondent à celles ayant le défaut mentionné. De plus, mes descriptions ne sont peut-être pas nécessairement toujours précises pour les gens les lisant autre que moi, mais l'important c'est que je puisse m'y retrouver.
Présentation 2001P - 1.jpg



Exemple de deux cartons 2"x2" identifiés:
Présentation 2001P - 2.jpg




De plus, je conserve des photos haute résolution via le logiciel «CoinManage» pour chacune des erreurs que je répertorie (Pour l'ensemble de mes pièces canadiennes). Exemple ci-dessous avec des photos réduites en basse résolution de la pièce au code barre «20189501»:
Présentation 2001P - 3.jpg



Je pourrais continuer pendant un moment à décrire ma méthode de fonctionnement, mais pour rester concis, je vais me limiter à ceci pour le moment.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Scooter électrique / Triporteur / Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Boite intéressante...

Messagepar clownoses » sam. mars 03, 2018 6:57 pm

Bravo pour ta manière de faire...

Cependant, contrairement à vous, moi ma spécialité se sont les 5 cents, et ce, uniquement. Je ne connais rien d'autres sur les autres dénominations, ni pour les jetons. Donc, je peux me permettre de les ramasser, de les cataloguer, de les conserver, et surtout, d'y créer une banque de statistique, et ce pour les PLAQUÉS. Chacun son choix.

Moi, je note tout, même la tendance d'une erreur en série, et sur cela, il me faut des pièces, une banque de pièces. Lorsque je voudrai démontrer le début d'un éclat de coin, j'aurai les pièces pour le faire.

Je ne suis pas un vendeur, je ne le serai jamais. Je me considère comme un chasseur, seulement un collectionneurs d'une seule dénomination, et ce, en ce qui concerne la monnaie. Si un jour je décide d'écrire un livre sur cette domination, j'aurai de quoi à le faire et à le réaliser, et ce avec des tranches historiques sur cette dénomination.

Et plus tard, il me restera à trouver un appareil potable pour les photographies.

Mais sur cela, encore bravo pour votre passion et votre méthode de les classifier.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Boite intéressante...

Messagepar clownoses » dim. mars 04, 2018 12:31 pm

Pour certain, les plaqués c’est une erreur, suivit d’une autre à une autre place sur la pièce, et etc… Pour moi, c’est aussi autre chose et c'est fascinant.

Présentement, je suis en train de trier et cataloguer les 2002 que je possède. Voici un exemple de ce que je pense des plaqués. Pour moi, la plupart des pièces sont une série d’erreur qui a évolué. En exemple, voici une pièce que j’affectionne pour les 2002. Les perles en bas de la date sur le côté de l’avers. Le début a commencé par des stries de coins en bas, et le tout c’est dirigé vers la gauche. Par la suite, tout c’est formé, puis le tout a monté vers la droite de la pièce à partir de la date, et ce vers le G de DG. Certes, je n’ai mis que 6 photos pour montrer l’évolution, mais c’est un exemple comme ça que je recherche avec les plaqués.

Il faut posséder des pièces, les trier, les noter, les comptabiliser. Lorsque vous avez un bon lot du même défaut, vous allez comprendre bien des choses. Certes, les 2001P sont pour moi dans une classe à part, car c’est affreux ce qui s’est passé pour cette année là. C’est quasiment une thèse, juste pour expliquer une série d’erreur des 2001P, mais il y a toujours un début de quelque chose.

Oui, un moment donné, en collectionnant une seule dénomination, vous allez vous buter à une fin pour une année spécifique. Vous allez manquer de pièces pour expliquer un fait, surtout pour les nickels et les cupro-nickels. J’ai d’ailleurs de la difficulté à trouver certain nickel pour expliquer une évolution, comme le 55 close de l’année 1955. Pour moi, le tout a débuté par un double en haut de la barre horizontale des chiffres 5, et par la suite, ce fut le dernier 5 qui fut attaqué en premier par le renflement. (Mais là, je sors du sujet). Mais pour les plaqués, c’est autrement, car nous avons la chance d’en trouver à profusion.

Ce qui m’a allumé pour analyser certains défauts sur les plaqués, se sont les éclats de coin sur le pelage du castor en 1998. Sur ce fait, j’ai réalisé qu’il y avait quelque chose à faire avec ces plaqués, et je vous avoue, que je ne me suis pas trompé.

OK, mes photos ne sont pas très bonnes, mais vous comprenez ce que je veux dire.
Pièces jointes
2002-a.jpg
2002-b.jpg
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
micro5
Messages : 1786
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 2:09 pm
Description : Région de Portneuf. Jeune retraité. Début de collection, pièces circulées et MRC
Localisation : Région de Portneuf

Re: Boite intéressante...

Messagepar micro5 » sam. mars 10, 2018 4:37 pm

clownoses, pour tes statistiques
Pour 10 rouleaux
Nickel: 15 pièces (3.75%) 1961 le plus vieux
Cupronickel: 34 pièces (8.5%)
Plaqué: 335 pièces (83.75%)
Américain: 16 pièces (4.0%) 1951 le plus vieux

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Boite intéressante...

Messagepar clownoses » sam. mars 10, 2018 5:51 pm

merci, c'est vraiment intéressant... c'est dommage de voir le nickel disparaître. Une mort lente.

à plusieurs, c'est toujours intéressant de voir ces stats, même pour quelques rouleaux... À force de les comptabiliser, on voit la tendance diminuer. Plusieurs ne collectionnent pas la monnaie, ils ne savent pas que le nickel et le cupro-nickel disparaissent... Ils les roulent et les expédient à la banque, qui eux, les retourne à la MRC... C'est ce que je trouve dommage... Ils ne savent pas ce qu'ils manquent... Une chance que nous sommes là...
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
micro5
Messages : 1786
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 2:09 pm
Description : Région de Portneuf. Jeune retraité. Début de collection, pièces circulées et MRC
Localisation : Région de Portneuf

Re: Boite intéressante...

Messagepar micro5 » sam. mars 10, 2018 5:56 pm

Dans mon cas, je regarde les cupronickel mais je ne les garde pas à moins d'une particularité. Je les retourne à la caisse car je le les trouve vraiment pas attrayantes. Elles sont fades et semble sales.Pour les pièces américaines, je ne pers pas de temps avec, simplement, je jette un coup d’œil au date.

AbbeDen
Messages : 2886
Inscription : mar. mars 05, 2013 2:49 pm
Description : Collectionne monaie et papier monnaie depuis 1965. Ainsi que les produits de la MRC.
Localisation : Ville de Québec

Re: Boite intéressante...

Messagepar AbbeDen » dim. mars 11, 2018 12:10 pm

Voici mon point de vue. Je ne crois pas qu'il soit intéressant de conserver les pièces de 5 cents en nickel si elle ne sont pas belles, sauf les raretés. Au départ elle ne prendront que très peu de valeur numismatique, car je suppose qu'un numismate cherche les plus belles pièces et que les inventaires seront suffisants.

Dernièrement j'ai vendu 40 pièces de 5 cents 1928 à 1964 au prix de sa valeur faciale.
viewtopic.php?f=9&t=29428


De plus si c'est pour la revente du métal (nickel), il faut normalement de grande quantités pour que ce soit intéressante et il faut considérer le point légal pour les pièces canadienne.

Mon opinion, Denis

Avatar de l’utilisateur
micro5
Messages : 1786
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 2:09 pm
Description : Région de Portneuf. Jeune retraité. Début de collection, pièces circulées et MRC
Localisation : Région de Portneuf

Re: Boite intéressante...

Messagepar micro5 » dim. mars 11, 2018 12:48 pm

AbbeDen a écrit :Voici mon point de vue. Je ne crois pas qu'il soit intéressant de conserver les pièces de 5 cents en nickel si elle ne sont pas belles, sauf les raretés. Au départ elle ne prendront que très peu de valeur numismatique, car je suppose qu'un numismate cherche les plus belles pièces et que les inventaires seront suffisants.

Dernièrement j'ai vendu 40 pièces de 5 cents 1928 à 1964 au prix de sa valeur faciale.
http://www.numicanada.com/forum/viewtop ... =9&t=29428


De plus si c'est pour la revente du métal (nickel), il faut normalement de grande quantités pour que ce soit intéressante et il faut considérer le point légal pour les pièces canadienne.

Mon opinion, Denis


D'accord avec toi, je les mets de coté par habitude et ce n'est pas dans le but d'une revente.


Revenir vers « Conservation et classification »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités