Salut

Discussions générales.
Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » dim. déc. 10, 2017 9:49 am

Je me permet un commentaire sur la décision de la nouvelle mairesse de Montréal Valérie Plante de modifier le règlement sur les chiens et faire marche arrière sur le type pitbull.

Le problème des règlements sur les chiens, c'est qu'on compte toujours sur l'éducation et la sensibilisation des gardiens. Dans les faits, le nombre d'incidents et leur gravité ne diminue pas. Des gens sont défigurés et des chiens sont euthanasiés, c'est tout. Les mentalités ne changent pas.

Si on veut que les mentalités changent, il faut miser sur la responsabilisation des gardiens et un jumelage juridique.
Le gardien doit être pleinement responsable juridiquement de son chien. Les propriétaires de chien devraient être assurés contre les dommages que leur chien pourraient causer. Et les chiens devraient être micropucés avant d'être adoptés. Les maîtres doivent aussi être responsable du bien-être de leur chien.

Mais on peut aussi continuer de croire que tout les propriétaires de chien vont payer pour prendre des cours de dressage.

Je dis ça comme ça. :|

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » sam. déc. 16, 2017 7:09 am

Salut à tous,

Je crois qu'il serait profitable de tenir des élections provinciales aux 3 ans.

En effet, il semble que les partis politiques ont besoin d'être en période pré-électorale pour agir et prendre des décisions positives.

Si on est en élections aux 3 ans, on va évoluer plus rapidement. C'est en quelques sorte obliger les partis politiques à accélérer le pas.

"Entre deux élections on pourrait faire quelque chose,
Entre deux élections on pourrait se grouiller le cul"

L'autre chose, c'est qu'on devrait peut-être penser à pimper notre fin de semaine en terminant le semaine de travail à midi ou 13h00 le vendredi et en commençant la semaine le lundi à midi.

On pourrait mieux profiter de notre vendredi soir et de notre dimanche. Dimanche deviendrait un deuxième samedi.

sysec
Messages : 944
Inscription : mer. juin 30, 2010 8:22 pm

Re: Salut

Messagepar sysec » sam. déc. 16, 2017 1:59 pm

Jumpy a écrit :
L'autre chose, c'est qu'on devrait peut-être penser à pimper notre fin de semaine en terminant le semaine de travail à midi ou 13h00 le vendredi et en commençant la semaine le lundi à midi.

On pourrait mieux profiter de notre vendredi soir et de notre dimanche. Dimanche deviendrait un deuxième samedi.

Donc, une journée au total de moins par semaine. Au même salaire?

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » sam. déc. 16, 2017 4:58 pm

Pour ceux qui travaillent à l'heure, ça réduirait peut-être un peu le salaire. Beaucoup de personne travaillent 33h45/35h00/37h30 par semaine.

Lundi: 11h30 à 17h00 - 5.5 heures
Mardi: 8h00 à 17h00 - 8 heures
Mercredi: 8h00 à 17h00 - 8 heures
Jeudi: 8h00 à 17h00 - 8 heures
Vendredi: 8h00 à 13h30 - 5.5 heures
Total: 35 heures.

Je crois que ce serait réalisable et bon pour l'ensemble de la société. Les gens auraient plus de temps pour être des consommateurs. Un consommateur reposé et qui n'est pas à la dernière minute, c'est un consommateur qui dépense davantage. Un des problème de la société d'aujourd'hui, c'est que le travailleur n'a plus vraiment de temps pour dépenser son argent.

Un bon vendredi et un nouveau dimanche soir, ça fait plus de repas au resto et plus de sorties au cinema, plus d'occasion de faire une sortie culturelle.

Juste quelques heures qui font toutefois une différence. Quelques heures de travaille de moins; mais le temps, c'est de l'argent.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » mer. janv. 17, 2018 10:19 pm

La situation de la MRC mériterait aussi qu'on en parle mais j'ai davantage le goût de parler de la situation du PQ.

Pour moi, les départs annoncés n'ont rien de vraiment mystérieux. Le départ de Cloutier est un peu étonnant mais en même temps, nécessaire.

La raison pour laquelle ce départ est nécessaire, c'est que Cloutier a terminé deuxième aux deux dernières courses à la direction du PQ.

Dans le scénario idéal, Il doit maintenant se produire l'ultime coup de théâtre de la démission de Lisée en tant que chef. Véronique Hivon pourrait alors devenir chef du PQ avant les élections.

De nouveaux candidats intéressants et la présence d'Hivon pourrait faire changer d'idée Cloutier et sait-on jamais convaincre Aussant de revenir.

Mme. Hivon doit devenir chef du parti.

C'est plate pour Lisée car il n'a rien fait pour mériter d'être écarté mais il n'a juste pas le bon profil en ce moment crucial pour convaincre les électeurs des autres partis et les indécis à voter pour le PQ. C'est simple comme ça.

Le plan de Lisée est bon, mais pour gagner 2018, ça va nous prendre Hivon.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » lun. janv. 29, 2018 8:34 pm

:-D :cry:
C'est des larmes de joie.

Véronique Hivon, enfin!
:-D

Merci à Jean-François Lisée.
La formule semble bonne.

Ça faisait tellement longtemps, je me rappelais plus le feeling que ça faisait d'avoir de l'espoir.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » jeu. mai 24, 2018 6:08 pm

Salut,

Ben ça faisait longtemps que j'ai rien écrit.

Politiquement parlant, c'est plutôt difficile de ne pas être cynique.

Selon moi, le PQ devrait revoir l'idée du 50% +1 et changer pour une majorité de 75% +1 pour un référendum sur l'indépendance du Québec.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » ven. juin 08, 2018 10:30 pm

La raison pour laquelle je parle de 75% +1 est simple. C'est une majorité convaincante.
C'est une majorité plus consensuelle que 50% +1.

Le plus grand problème du PQ, c'est son manque d'appui chez les anglophones.

Le PQ doit affirmer sa volonté de défendre l'existence du fait anglophone au Québec, et dans un Québec souverain.
Le bilinguisme est une force et un atout pour le Québec. L'auto-détermination du Québec et des québécois passe bien avant la défense du français, la contrainte de l'anglais et les querelles linguistiques stériles.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » sam. sept. 15, 2018 4:40 pm

Salut,

À défaut d'un mode de scrutin à deux tours, je suis venu à me demander quel mode de scrutin pourrait être utilisé pour améliorer l'exercice sans trop changer la dynamique actuelle.

En effet, on reproche au scrutin proportionnel mixte qu'il permettrait à des groupes identitaires de faire élire des députés et ferait en sorte qu'on aurait des gouvernements minoritaires à répétition... J'ai pas vraiment étudié la question à fond mais je comprends les inquiétude devant un tel changement.

Le changement au scrutin que j'ai imaginé est vraiment très simple. Il s'agit de voter pour un parti, et de voter contre un autre parti.

On additionne les votes POUR et on soustrait les votes CONTRE.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » dim. sept. 16, 2018 8:02 am

Salut à tous,

J'ai essayé de comprendre le pourquoi.

Qu'est-ce qui motive les québécois dans ce qu'on leur reproche ?

Après de longues observations, je suis venu à la conclusion qu'on sous-estime l'importance de la conviction des québécois pour l'égalité homme/femme. Je crois que c'est une des cordes les plus sensibles des québécois.

Les québécois ne sont pas contre la religion, ils ne sont pas racistes. Ils sont pour l'égalité homme/femme.
C'est à cause de cette conviction que la question du voile est si sensible.

On ne doit plus tolérer les discours sexistes sous le prétexte qu'il s'agit de conviction religieuse. L'égalité homme/femme doit être au-dessus du droit à la liberté de religion. Oui aux convictions religieuses... mais aucun compromis sur l'égalité homme/femme.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » mar. mars 12, 2019 9:44 pm

Salut,

Par quoi commencer ? Surement par commenter l'initiative de Catherine Fournier, la députée de Marie-Victorin qui a quitté le caucus du PQ pour siéger comme indépendante.

J'ai écouté son discours et cela m'a donné espoir car j'y ai vraiment entendu de l'Amour. L'Amour n'était pas son message mais dans le choix de ses mots, dans la sincérité de sa démarche, dans son acceptation de se mettre dans une position de vulnérabilité.

Si l'heure la plus sombre est celle qui précède l'aube, j'ai vu dans son discours le premier rayon du soleil.

Le jour se lève.

Nous n'avons plus besoin de chefs, nous avons besoin de leaders. Parce que nous n'allons plus en guerre, parce que nous voulons nous mettre en marche.

Nous n'avons plus besoin de guerriers mais bien de personnes capables de nous inspirer, de nous accompagner et de canaliser notre énergie dans une orientation positive.

Si Véronique Hivon est reconnue pour avoir mis de l'avant la transpartisanerie, je crois qu'on va devoir à Catherine Fournier la fin de la partisanerie.

Car ce que j'ai entendu dans le discours de madame Fournier, c'est qu'il n'y a plus de personnes à combattre, plus d’ennemis, mais seulement des personnes avec qui on doit s'entendre pour notre bien commun à tous.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » mer. mars 13, 2019 12:04 am

Salut,

(pour mettre de l'ambiance)
https://www.youtube.com/watch?v=uco-2V4ytYQ Oh la la, Goldfapp
https://www.youtube.com/watch?v=36mCEZzzQ3o One way or another, One Direction

Les brise-glaces

Dans la vie, ce que nous cherchons vraiment, c'est être significatifs. Les humains cherchent à avoir de la valeur, cherchent à rester dans le coeur de l'humanité, d'une façon ou d'une autre, pour quelque chose de bien.

Et le problème, c'est que ce n'est pas facile.

À titre d'exemple, trouver une cure à une maladie ou sauver la vie d'une personne.

À moins d'avoir des super pouvoirs, je doute qu'une personne qui se lève le matin en voulant sauver la vie de quelqu'un arrive à le faire... à moins bien sur d'être urgentiste, ambulancier ou n'importe quel premier répondant comme un officier de police ou un pompier.

Ces personnes que je viens de nommer, j'en suis certain, vivent pour être dans ces situations ou ils ont l'occasion d'être significatifs.

Les humains apprécient d'avoir une routine mais ils apprécient aussi la nouveauté.

Même dans l'art/mode, les artistes/designers tentent d'être significatifs et de laisser leur marque. Et ce n'est pas facile... souvent, au lieu de nouveauté, on n'arrive qu'à un renouvellement.

C'est parce que nous savons qu'il est difficile de laisser notre marque que nous nous investissons dans les relations humaines. Entretenir avec des gens une relation significative nous donne satisfaction.

Et ce n'est pas facile pour autant... nouer une amitié solide avec quelqu'un, ça n'arrive pas tous les jours.

Avoir la chance de poser un geste significatif, ça n'arrive pas tous les jours. Réussir à convaincre quelqu'un qu'il n'est pas seul, ça n'arrive pas tous les jours.

Alors il nous reste la générosité et la prévenance, la bienveillance et la tempérance.

Ça me rappelle l'histoire de Jésus qui pogne les nerfs avec le figuier parce que le figuier n'a pas de figue.
pour apprécier l’anecdote, il faut mentionner que c'est pas la saison des figues... genre que si Jésus était québécois, c'est comme s'il était allé chercher une pomme dans un pommier un 23 février.

Un peu nono de la part de Jésus. C'est clair qu'il aurait pu faire un miracle. Mais NOOOoooooooN !

La raison pour laquelle Jésus se choque, c'est justement parce que ce n'est PAS la saison et que le figuier n'a plus de fruit.

Aider les autres, ce n'est pas quand ça nous arrange; parce qu'on a de l'argent ou parce qu'on a le temps. Aider les autres, c'est répondre à une demande lorsqu'elle est formulée, quand le besoin est là.

Mais pour ça, pour se mêler positivement dans/de la vie des autres, il ne faut pas avoir peur de se parler, de briser la glace.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » mer. mars 13, 2019 10:29 pm

Salut,

Voici mon constat très terre à terre de la politique et du PQ.

Le PQ n'a pas avantage à se renouveler, il doit renaître.

Ce n'est pas le parti qui doit renaître mais bien ses membres, d'abord.

Le but de l'indépendance étant de s'auto-déterminer, c'est l'auto-détermination du peuple québécois qui devrait être l'idéal du NéoPQ. L'indépendance n'est qu'un moyen.

Le NéoPQ doit donc proposer un programme et des idées qui nous permettront d'exercer, en tant que peuple, notre auto-détermination.

Ainsi, le NéoPQ devrait avoir deux impératifs dans son programme. Le premier serait de proposer le rehaussement de la majorité législative à 75% +1. En ce sens, la majorité de voix requises pour l'adoption d'une loi passerait à 75% +1.

Le deuxième impératif devrait être d'instaurer des élections assorties de questions référendaires proposées par les partis de façon à obtenir l'opinion/choix du peuple sur des enjeux précis.

Il s'agit pour le NéoPQ de proposer de mettre en place un système politique qui garantit les débats et exige un certain consensus de la part de nos élus.

Les québécois ne s'intéressent plus à la politique car la politique ne s'intéresse plus à eux.

Ce n'est qu'en questionnant la population que cette dernière va reprendre goût à la politique. Car il faudra se parler et écouter l'opinion des autres; il faudra prendre des décisions ensemble et rechercher un réel consensus (75%).

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » ven. mars 15, 2019 10:38 am

Salut,

J'aimerais prendre le temps d'expliquer pourquoi la majorité consensuelle (75%) doit remplacer la majorité absolue (50%) et pourquoi il est impératif de questionner la population lors des élections.

il faut mettre en place un processus/structure qui permet à la population de s'exprimer et de se prononcer sur la politique autrement qu'à travers des partis.

Le but n'est pas de remplacer notre système politique mais bien de le bonifier en permettant à la population de se joindre au débat, de faire entendre sa voix, non pas par des sondages boiteux mais par de vrais questions référendaires.

Veut-on d'oléoducs ? voulons-nous de la maternelle 4 ans ? devons-nous hausser le salaire minimum ?
Autant de questions sur lesquelles les citoyens veulent s'exprimer et faire entendre leur voix à ceux qui nous dirigent.

Le système actuel, qui permet à un parti ayant été élu avec 35% des votes ou d'être majoritaire en chambre avec mois de 40% d'appui dans la population ne sert plus la population. Ce système corrompt les partis et écœure la population.

La raison pour laquelle il faut désormais viser une majorité consensuelle de 75%, c'est pour garantir le consensus.
Garantir la nécessité pour le parti au pouvoir d'arriver à un consensus.

Avec des questions sur les bulletins de vote, chaque parti élu pourrait poser une question. Lors de la campagne électorale, les partis pourraient expliquer leur position sur ces questions.

Les résultats de ces questions devraient guider les élus dans leur gouvernance et dans leur vote législatif.

on pourrait également demander à la population de se prononcer, lors des élections, sur la promesse électorale "phare" des partis.

Un parti pourrait prendre le pouvoir tout en voyant son projet/promesse rejetée par la population.

La population est écœurée de la politique merdique des promesses non tenues, bafouées et de l'usage de la fausse majorité en chambre pour nous trahir et adopter des lois/projets pour lesquels nous n'avons pas voté. Le fameux j'ai pas voté pour ça.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4408
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Re: Salut

Messagepar Jumpy » sam. mars 16, 2019 8:49 am

Salut,

Pourquoi 75% ?

Je crois qu'on doit viser 75% pour changer les mœurs politiques.

Si un vote nécessite un appui de 75%, les partis vont savoir qu'ils doivent travailler avec les autres partis.

Les élus sauront que les élus des autres partis sont des alliés à convaincre plutôt que des ennemis à insulter.

Ça pourrait changer la dynamique en chambre et rendre les échanges plus constructifs.

Pour la population, le 75%, c'est une garantie contre les dérives extrémistes de tout acabit et les projets "surprises" que les partis majoritaires nous ont parfois imposés dans le passé.

L'idée que 51% de la population peut faire chier l'autre 49% est révolue. Ce concept de décision sur une majorité de 50% est une structure qui ne sert plus les citoyens, qui ne sert pas le vivre ensemble.

Il faut à tout prix réaliser que ce sont les règles du jeu qu'on doit changer. Ce sont les règles du jeu politique qui nous opposent. La recherche du bien commun commence dans la mise en place de structures qui la permettent.


Revenir vers « Salon »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité