Numicanada - Bas-Canada, Vexator Canadiensis, jeton d'un demi-penny, 1811 - Jetons et médailles du Canada

Vous êtes : Accueil » Jetons et médailles » Articles » Bas-Canada, Vexator Canadiensis, jeton d'un demi-penny, 1811

Bas-Canada, Vexator Canadiensis, jeton d'un demi-penny, 1811

Par Bibliothèque et Archives Canada    |   Lundi le 29 mars 2004

Le jeton, dont l'avers est reproduit ici, est une des pièces de cuivre les plus intéressantes et les plus curieuses de toutes celles qui ont été émises au Canada par des entreprises privées au siècle dernier. Connus sous le nom de VEXATOR CANADIENSIS, ces jetons de fabrication très peu soignée furent frappés après 1830, mais marqués du millésime 1811. On est porté à croire de nos jours que ces jetons, en plus d'être destinés à servir de monnaie d'appoint, visaient un but satirique. La légende au revers pourrait se traduire par la formule N'aimeriez-vous pas les attraper?.

Quant à celle qui figure à l'avers, elle peut se traduire de deux manières, selon la façon dont on identifie la troisième lettre du premier mot. Si on la prend pour un X, ce qui donne le mot VEXATOR, on peut traduire la légende par les mots Le Persécuteur du Canada. Dans ce cas, le jeton pourrait être considéré comme une critique implicite d'un des gouverneurs du Bas-Canada ou de Georges IV, la question signifiant alors N'aimeriez-vous pas attraper ceux qui ont mis ces pièces en circulation?.

Par contre, si on prend cette lettre pour un N, ce qui donne le mot VENATOR, l'inscription voudrait dire «Un trappeur canadien», et la légende au revers pourrait se rapporter aussi bien aux animaux à fourrure qu'aux émetteurs de ces jetons. Par conséquent, si ces derniers étaient arrêtés, ils pourraient toujours soutenir que les pièces en question étaient en réalité des médaillons représentant le commerce de la fourrure. La pièce fait partie de la Collection nationale de monnaies, Banque du Canada.

Vexator Canadiensis, jeton d'un demi-penny, 1811
Vexator Canadiensis, jeton d'un demi-penny, 1811

Cet article représente une partie de l'article nommé Musée de la monnaie de la Banque du Canada.

Source : Bibliothèque et Archives Canada