Numicanada - Les billets de l'armée et les jetons - Jetons et médailles du Canada

Vous êtes : Accueil » Jetons et médailles » Articles » Les billets de l'armée et les jetons

Les billets de l'armée et les jetons

Par Bibliothèque et Archives Canada    |   Lundi le 29 mars 2004

Anonyme, jeton Trade & Navigation, 1813
Anonyme, jeton Trade & Navigation, 1813

À cause du mauvais souvenir laissé par les billets de l'ère coloniale française, il s'écoula un certain temps avant que soit restaurée la confiance en la monnaie de papier. Cependant, lors de la guerre de 1812-1815 entre les États-Unis et les colonies de l'Amérique du Nord britannique, les autorités coloniales canadiennes émirent des billets de l'armée. Ceux-ci servaient à financer l'effort de guerre et circulèrent en assez grand nombre dans les colonies. À la fin des hostilités, le gouvernement britannique les remboursa à leur pleine valeur à la grande satisfaction du public. Cette transaction aida à rétablir la confiance en la monnaie de papier, ce qui facilita l'essor des banques.

Lesslie & Sons, jeton de ½ penny, 1822
Lesslie & Sons, jeton de ½ penny, 1822

Au cours des premières décennies du XIXe siècle, les jetons constituaient une autre source d'espèces sonnantes. Des jetons de faible valeur nominale étaient importés d'Angleterre en assez grandes quantités par les marchands désireux de stimuler les affaires dans les colonies tout en faisant un certain profit. Certains de ces jetons étaient anonymes, c'est-à-dire qu'ils ne portaient pas le nom du marchand qui les avaient importés. D'autres, par contre, portaient le nom d'un marchand, par exemple Lesslie & Co., de Toronto. Ces jetons servaient à encourager les ventes, puisqu'on les donnait aux clients en guise de rabais sur leurs prochains achats. Ce type de monnaie s'apparente aux coupons-rabais émis aujourd'hui par Canadian Tire.

Billet de l'armée de 10 $, 1815
Billet de l'armée de 10 $, 1815

Cet article représente une partie de l'article nommé Musée de la monnaie de la Banque du Canada.

Source : Bibliothèque et Archives Canada

Share |