Numicanada - Musée de la monnaie de la Banque du Canada - Pièces de monnaie canadiennes

Vous êtes : Accueil » Pièces de monnaie » Articles » Musée de la monnaie de la Banque du Canada

Musée de la monnaie de la Banque du Canada

Par Bibliothèque et Archives Canada    |   Lundi le 29 mars 2004

La Collection nationale de monnaies comprend une centaine de milliers de pièces de monnaie, de jetons et de billets qui ont été confiés à la Banque du Canada ou qui lui appartiennent en propre. On y trouve des échantillons de la plupart des formes de monnaie qui ont circulé ou qui circulent encore dans les différentes régions du Canada d'aujourd'hui. Les pièces qui forment l'exposition permanente du Musée de la monnaie retracent l'évolution de la monnaie au fil des siècles, en particulier l'histoire de la monnaie au Canada.

Inauguré le 5 décembre 1980, le Musée de la monnaie est situé dans l'édifice central du complexe de la Banque du Canada à Ottawa. Il est divisé en huit galeries dans lesquelles est exposée une partie importante de la Collection nationale. Six galeries, dont chacune porte sur une période de l'histoire, illustrent l'évolution de la monnaie sur une période de vingt-cinq siècles. La septième galerie est consacrée aux expositions spéciales. La huitième est le Coin du numismate, la collection du genre la plus complète au monde.

Le troc, l'utilisation d'objets particuliers comme moyens de paiement, la pénurie de pièces de monnaie sous les régimes français et anglais, la transformation de cartes à jouer en monnaie légale sont tous des phénomènes fascinants mais peu connus de l'histoire de la monnaie au Canada qu'une visite du Musée de la monnaie à Ottawa permet de découvrir. En parcourant les diverses galeries du Musée, vous découvrirez également des aspects tout aussi passionnants de l'histoire de la monnaie dans le monde.

Les photographies qui accompagnent les textes d'introduction de chaque section sont de James Zagon, Ottawa.

La période pré-coloniale

Le Régime français

Le Régime britannique

La Confédération

Source : Bibliothèque et Archives Canada