Numicanada - La pénurie de pièces de monnaie continue - Pièces de monnaie canadiennes

Vous êtes : Accueil » Pièces de monnaie » Articles » La pénurie de pièces de monnaie continue

La pénurie de pièces de monnaie continue

Par Bibliothèque et Archives Canada    |   Lundi le 29 mars 2004

France, 30 deniers, mousquetaire, 1711
France, 30 deniers, mousquetaire, 1711

Toutefois, vers 1720, le roi décida d'interdire l'émission de la monnaie de carte. Les habitants de la colonie durent donc se contenter des pièces envoyées de France comme ce 30 deniers, appelé mousquetaire en raison de la croix qui rappelait celle ornant la cape des célèbres mousquetaires. Les pièces en or qui devaient servir principalement à payer les troupes et les fonctionnaires ne restaient pas longtemps dans la colonie.

Louis d'or, 1721
Louis d'or, 1721

Les habitants de la Nouvelle-France utilisaient également les pièces de monnaie de la Compagnie des Indes Occidentales, qui avait le monopole du commerce des fourrures en Nouvelle-France. Mais comme ces pièces n'avaient pas cours légal en Europe, elles étaient refusées par les marchands d'ici. Ainsi, la pénurie de numéraire était loin d'être réglée en ce début du XVIIIe siècle.

Compagnie des Indes Occidentales, colonies françoises, 1722
Compagnie des Indes Occidentales, colonies françoises, 1722

Cet article représente une partie de l'article nommé Musée de la monnaie de la Banque du Canada.

Source : Bibliothèque et Archives Canada