Numicanada - La Belgique, de 1832 à aujourd’hui - Pays étrangers

Vous êtes : Accueil » Pièces de monnaie » Pays étrangers » La Belgique, de 1832 à aujourd’hui

La Belgique, de 1832 à aujourd’hui

Par Lightw4re    |   Mardi le 26 juillet 2005

Dû à la l'importante présence du franc en Europe, la Belgique adopte en 1832 cette unité monétaire. Au cours des 15 premières années, la difficulté d'intégration du nouveau système empêche la production de pièces d'or à cause de sa valeur trop élevée.

En 1847, les pièces d'or frappées, contenant moins d'or par rapport aux pièces françaises, prirent la valeur de 25 francs, au lieu de 20, rendant le système encore plus confus. C'est trois ans plus tard que l'Hôtel des Monnaies décida de créer des pièces mono métallique basées sur l'argent, ce qui aida à la confusion.

Suite à la baisse de valeur de l'argent en 1878, l'UML (Union Monétaire Latine) retire non seulement les pièces de 5 francs, mais met un frein à l'émission des pièces d'or. Raison principale : Les billets de banque gagnent en popularité.

Durant la première Guerre Mondiale, dû à l'occupation allemande, des pièces de zinc de 5, 10, 25 et 50 centimes furent frappées. De plus, les billets de banque belges furent échangés contre des billets de banque allemands. Après la guerre, le belga apparaît en pièce de 1, 2 et 4 belga, mais ne deviendra jamais populaire.

Suivant la tendance mondiale, les alliages de nickel remplacent l'argent durant la période de transition de 1934 à 1950. Également, durant la deuxième Guerre Mondiale, il y eu le retour des pièces de zinc, afin de garder le nickel pour les champs de batailles.

Depuis l'entrée en vigueur du Traité sur l'Union européenne (UE) et l'Union économique et monétaire (UEM) le 1re janvier 1999, la Belgique adopte l'Euro comme unité monétaire. La souveraineté monétaire a ainsi été transférée des banques centrales nationales à la Banque centrale européenne.