50 cents Georges VI, usure...

Erreurs et variétés des pièces de 50 cents.
johnpitch1
Messages : 1411
Inscription : Dim Fév 03, 2008 2:22 pm
Localisation : QUEBEC

50 cents Georges VI, usure...

Messagepar johnpitch1 » Lun Juin 03, 2024 10:35 pm

Bonsoir à tous...
Avez-vous déjà remarqué comment l'usure survenait sur le revers des pièces de 50 cent de 1937 a 1952.
Quelque soit l'année de frappe de ces pièces, elle s'use toujours aux mêmes endroits. Je sais que vous allez me dire que c'est normal toutes les pièces qui ont circulé normalement vont tous user de la même façon mais sur la pièce de 50 cents c'est vraiment spécial la façon dont l'usure s'installe.

J'ai fait une étude en image sur ces pièces pour que vous puissiez mieux comprendre ma démarche.

Je vous présente le revers quatre pièces de différentes années et de différents grade, vous remarquerai que l'usure commence toujours sur les deux chimères (lion et licorne) et les quatre perles frontales, et l'usure semble toujours égale d'un côté comme de l'autre et le bas de la couronne ... c'est bizarre à gauche, pourquoi la couronne ne s'use t'elle pas égale comme les chimères de chaques côté. Surtout qu'elle est centrée sur la pièce. Ensuite comme une toile d'araignée l'usure fait son oeuvre sur la bordure du blason ainsi que les trois lions toujours à gauche. Ensuite vient le tour des trois fleurs de lys à droite et un petit peu d'usure de plus pour commencer à gruger les deux premières feuilles d'érable en bas mais à gauche... Une usure en zig zag.

Les quatre revers...
50 cents 1938+1944.jpg

50 cents 1939+1947.jpg


Maintenant les résultats de ma démarche à savoir pourquoi l'usure en zig zag.


La cinquième pièce que je vous présente provient du site ebay de vente aux enchères. Et c'est cette pièce qui m'a comme on dit ouvert le yeux. Regardez l'usure en zig zag que je vous ai décrit. Maintenant regardez bien. :oops:

je prend une photo de chaque côté de la pièce au même foyer et m'assure que celle-ci est bien droite et que les listels se superposent parfaitement. :Étudiant: :?
A 46 tete a gauche+ revers.jpg


Ensuite je tourne la pièce vers la droite pour que George regarde vers la droite, c'est comme si on voyait l'autre côté de la pièce mais à l'envers. :? :oops:
B 46 tete a droite+ revers.jpg


Ensuite j'isole george et je le fait disparaître au profit d'un blanc et un noir à 50%. :o
noir et 50 pour cent.jpg


En superposant l'image du noir et blanc à 50% à l'image du revers on obtient ceci. :oops: :Rechercher:
superposition.jpg


Cela ne vous rappel rien... le Die clash...et non seulement ça, L'usure correspond aux endroits les plus élevé du relief de l'effigie de george cela veut dire que la frappe de l'effigie du monarque a une incidence fort probable sur l'usure du revers pour les pièces de 50 cent de ces années là... Parce que sur les pièces d'Élizabeth II de 1953 à 1959 ayant le même revers on ne retrouve pas cette usure.

Voilà le résultat de ma démarche... :Rechercher:

Salutations...

Avatar de l’utilisateur
dollar 1935
Messages : 1051
Inscription : Mer Fév 19, 2014 9:17 pm
Description : Surtout spécialisé dans les 5 cents de George VI (Hauts Ms et spécimen)
Localisation : Bas Saint-Laurent

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar dollar 1935 » Mar Juin 04, 2024 9:59 am

Je ne crois pas qu'il s'agit d'usure mais plutôt d'une frappe faible ; la partie gauche des armoiries est souvent assez faible au niveau du bas de la couronne et de la feuille d’érable

Avatar de l’utilisateur
sylva2020
Messages : 2747
Inscription : Dim Mai 10, 2020 1:22 pm
Description : Je dirais que j’ai vraiment commencé à collectionner la monnaie lorsque j’ai appris à mettre un grade sur une pièce. Je peux maintenant voir des particularités qui m’échappaient. C’est ainsi que j’en suis rendu à apprécier les grosses cents de la période Victoria.
Localisation : Estrie

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar sylva2020 » Mar Juin 04, 2024 10:48 am

Bonjour,

Belle étude johnpitch1 :-D

Toutefois, pas tout à fait exacte :shock:

Lorsque je me suis questionné à savoir pourquoi une pièce semblable pouvait se vendre à un prix nettement plus élevé qu'une autre, c'est alors que j'ai compris : il faut reconnaître le grade des pièces.

Facile à dire, mais pas facile à faire :lol:

Toutefois, il existe des grandes lignes pour nous guider. Par exemple, les points les plus en relief sur une pièce vont s'user en premier. Ainsi, j'ai acheté mon premier guide : Standard Grading Guide for Canadian & Colonial Decimal Coins de James E. Charlton et Robert C. Willey. Malheureusement, dans ce guide, ce sont des dessins où on pointe les points d'usure selon l'ordre d'usure. Ainsi, ce qui ressort en premier est l'usure dans le haut du ''l'écusson'' (shield).

Quelques années plus tard, André Langlois a produit un excellent Guide des grades des monnaies du Canada. Des photos viennent appuyer son analyse. Une première correction par rapport au premier guide mentionné plus haut, est qu'une faible frappe va affecter de façon importante le haut de l'écusson. Donc, ce n'est pas nécessairement le point principale à surveiller. Grâce aux analyses et photos de André Langlois, je suis arrivé à la conclusion que le meilleur point à vérifier est l'usure sur les cuisses des animaux. Par exemple, en grade VF-20, les cuisses sont nettement aplaties.

Finalement, André Langlois grade les pièces de 50 cents du côté revers pour la période 1937 à 1958 alors que l'effigie change en 1953. Donc, l'usure ou le grade ne sont pas affecté par le type d'effigie. :pense:

Salutations :)

johnpitch1
Messages : 1411
Inscription : Dim Fév 03, 2008 2:22 pm
Localisation : QUEBEC

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar johnpitch1 » Mar Juin 04, 2024 9:07 pm

Bonjour

dollar 1935 a écrit :Je ne crois pas qu'il s'agit d'usure mais plutôt d'une frappe faible ; la partie gauche des armoiries est souvent assez faible au niveau du bas de la couronne et de la feuille d’érable


Je ne suis pas d'accord et je m'explique en image.

Voici deux images du revers de deux pièces de 50 cents d'Élizabeth, une de 1953 et l'autre de 1958.
Au départ on s'entend que les deux pièces ont le même grade (même degré d'usure). La pièce de 1953 est, on va dire normale. Celle de 1958 par contre selon moi a une faible frappe. On remarque que les trois lions en haut à gauche du blason on passablement maigris de même que celui de droite qui est à l'intérieur d'un carré dont les lignes sont plus minces ainsi que les douze perles à l'intérieur de ce même carré. La harpe est plus mince et certaines de ces cordes ont rapetissées. les trois fleurs de lys ont aussi perdu en surface. Les pierres précieuses qui ornent le bas de la couronne ont perdu de leur grosseur. Si on regarde bien, les animaux aussi ont perdu ou presque certains détails comme exemple la main du lion qui tient le fanion de l'Union Jack et il y a plus de métal dans l'entre jambe de la licorne et j'en passe.
50 cents 1953 régulier.jpg

50 cents 1958 faible frappe.jpg

À noter que ces deux revers appatiennent à Élizabeth II et que le bas de la couronne est parfaitement normale à gauche comme à droite et qu'en 1958 ils ont réduit le desing du revers qu'on peu observer sur la deuxième image.

Mais malgré tous ces éléments disparates, les deux pièces ont deux choses en commun, c'est que le centre de la ligne du haut du blason et la feuille d'érable en bas au centre sont usée exactement de la même façon. pourquoi et je vous le donne en mille, eh bien selon moi c'est à cause de la morphologie du monarque qui est de l'autre côté de la pièce. Le milieu de la ligne du haut du blason est vis à vis la tête d'Élizabeth tandis que la feuille d'érable du centre, vous l'aurez deviné est en plein sur le centre du buste.
Voilà pour la faible frappe et le changement de monarque.

sylva2020 a écrit :Finalement, André Langlois grade les pièces de 50 cents du côté revers pour la période 1937 à 1958 alors que l'effigie change en 1953. Donc, l'usure ou le grade ne sont pas affecté par le type d'effigie.


Encore là je ne suis pas d'accord avec m. Langlois.

Parce d'après mon étude ou ma théorie les deux monarques (George VI et Élizabeth II) ont une incidence direct avec une usure différente sur l'avers des pièces ayant le même revers, George VI de 1937 à 1952 et Elizabeth II de 1953 à 1958. Examinez vos pièces de 50 cents de George VI et d'Élizabeth II du côté revers et vous verrez qu'il y a une différence marquée entre l'usure qu'il y a sur les pièces de george VI et celles dÉlizabeth II.

Maintenant j'aimerais ouvrir une parenthèse mais toujour sur le même sujet.
Vous vous souvenez de la pièce de 50 cents de 1951 que je croyais à un relief faible qui n'était en fait un surpolissage qui donnait l'effet d'une faible frappe qu'on m'a dit.

Sur l'image suivante, me servant de ces deux pièces j' ai comparé l'usure des deux pièces et devinez quoi, la pièce ayant reçu le polissage a un relief moins prononcé et donc l'usure est moins apparente sur la couronne à gauche et en général.

Pièce régulière.
50 cents 1951 régulier.jpg


Pièce qui a reçu le polissage.
50 cents 1951 polissage.jpg


Voilà ce que j'avais à vous montrer... :Rechercher:

Salutations... :)

Avatar de l’utilisateur
sylva2020
Messages : 2747
Inscription : Dim Mai 10, 2020 1:22 pm
Description : Je dirais que j’ai vraiment commencé à collectionner la monnaie lorsque j’ai appris à mettre un grade sur une pièce. Je peux maintenant voir des particularités qui m’échappaient. C’est ainsi que j’en suis rendu à apprécier les grosses cents de la période Victoria.
Localisation : Estrie

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar sylva2020 » Mer Juin 05, 2024 8:33 am

Bonjour,

L’usure sur une pièce est visible principalement sur les points en relief ou surélevés. Le champ va aussi être marqué mais dans une moindre mesure puisqu’il est moins exposé aux frictions.

Si j’ai bien compris votre théorie johnpitch1, la forme de l’effigie favoriserait une plus grande usure du côté revers.

Compte tenu du fait que l’effigie est en creux sur le coin, la forme de l’effigie ne peut pas exercer une pression supplémentaire de l’autre côté du flan. S’il n’y a pas de pression supplémentaire du côté revers, alors il n’y aura pas de relief accentué et donc, pas d’usure supplémentaire.

Salutations :)

johnpitch1
Messages : 1411
Inscription : Dim Fév 03, 2008 2:22 pm
Localisation : QUEBEC

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar johnpitch1 » Mer Juin 05, 2024 8:42 pm

Bonsoir à tous.

je ne sais plus comment faire pour vous convaincre de la véracité de mon analyse mais quelque part je sais que j'ai fait ce qu'il fallait et que mon analyse par l'image appuie ce que j'avance et je sais qu'en dedans de moi j'ai raison ça me semble tellement évident... :(

Vous savez, les hommes ont cru longtemps que la terre était ronde... pourtant. :pense:

Salutations...

johnpitch1
Messages : 1411
Inscription : Dim Fév 03, 2008 2:22 pm
Localisation : QUEBEC

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar johnpitch1 » Jeu Juin 06, 2024 4:26 pm

Bonjour.

Prise 2, Vous savez, les hommes ont cru longtemps que la terre était plate... Alors.
Et des moments de l'histoire ont été réécrit à l'aide de nouveaux faits...

Salutations... :(

Avatar de l’utilisateur
Chemicalpete
Messages : 1967
Inscription : Dim Mai 02, 2010 9:23 am
Localisation : Shawinigan

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar Chemicalpete » Jeu Juin 06, 2024 6:07 pm

J'ai de la difficulté à me figurer comment l'usure sur le revers pourrait se concentrer justement sur les points correspondant au contour de l'effigie. Il y a pourtant une explication plausible à ce phénomène: il est connu depuis longtemps que pour la frappe rende l'effigie d'avers correctement, cela fait comme 'tirer' du métal, ce qui cause souvent un affaiblissement du design de revers aux endroits qui correspondent en gros au contour de l'effigie. Ce phénomène a aussi été remarqué sur les pièces à l'effigie de la reine jeune. Ce "manque" est probablement accentué par une pression de frappe un peu plus faible, ou bien une frappe sur un flan un poil plus mince...Ce n'est pas universel, mais pas rare non plus. Et c'est quelquechose de difficile à distinguer d'une usure...

johnpitch1
Messages : 1411
Inscription : Dim Fév 03, 2008 2:22 pm
Localisation : QUEBEC

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar johnpitch1 » Ven Juin 07, 2024 11:52 am

Bonjour à tous.

Chemicalpete a écrit :Il y a pourtant une explication plausible à ce phénomène: il est connu depuis longtemps que pour la frappe rende l'effigie d'avers correctement, cela fait comme 'tirer' du métal, ce qui cause souvent un affaiblissement du design de revers aux endroits qui correspondent en gros au contour de l'effigie. Ce phénomène a aussi été remarqué sur les pièces à l'effigie de la reine jeune.


Je suis entièrement d'accord avec cette approche qui pour moi est positive et surtout logique. Sauf que la réaction de ce phénomène ne se fait pas avec le contour de l'effigie mais bien avec les reliefs les plus élevés de l'effigie. Les contours de l'effigie sont aussi important mais au point de vue des ''die clash'' qui en résulte.

Exemple: Avec l'effigie de George VI l'usure sera plus marqué au revers à gauche et au bas de la couronne et la ligne du haut du blason et correspond non pas au contour mais à l'endroit exacte où la tête de George est plus en relief, plus il y aura de l'usure se qui touchera ensuite la ligne verticale du centre du blason et le lion seul au centre droit dans le carré et la première fleurs de lys, ces trois éléments correspondent à la joue de George qui elle aussi est un relief fort. La harpe est quelque peu épargné car elle correspond au creux du cou de George qui est un relief bas et pour finir l'usure s'attaquera aux deux premières feuilles d'érable qui sont vis à vis le cou qui aussi est un relief fort. Les reliefs forts de l'effigie de George, ceux qui userons en premier sont la tête, la joue et le bas du cou.

Pour les pièces d'Élizabeth c'est moins compliqué et plus facile à comprendre car le desing de l'effigie est plus simple. Les deux points fort du relief d'Élizabeth sont la tête au niveau de l'oreille et le buste donc l'usure qui apparaîtra sur le revers de ces pièces sera vis à vis la ligne du haut du blason à la jonction de la ligne verticale du centre qui correspond au relief de la tête. Au niveau du cou, un endroit moins en relief il n'y aura pratiquement pas d'usure. le dernier endroit qui sera touché par l'usure sera la feuille d'érable du centre qui correspond au buste d'Élizabeth un relief fort. Les reliefs forts de l'effigie d'Élizabeth sont la tête au niveau de l'oreille et le buste, les deux endroits de l'avers où l'usure se feront sentir en premier.

Et rien n'empêche les deux chimères du côté revers le lion et la licorne de s'user en premier car ce sont eux qui ont le plus haut relief suivi de la portion gauche de la couronne pour les pièces de George VI.

Salutations... :)

Avatar de l’utilisateur
sylva2020
Messages : 2747
Inscription : Dim Mai 10, 2020 1:22 pm
Description : Je dirais que j’ai vraiment commencé à collectionner la monnaie lorsque j’ai appris à mettre un grade sur une pièce. Je peux maintenant voir des particularités qui m’échappaient. C’est ainsi que j’en suis rendu à apprécier les grosses cents de la période Victoria.
Localisation : Estrie

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar sylva2020 » Ven Juin 07, 2024 4:25 pm

Bonjour,

johnpitch1 a écrit :Bonjour.

Prise 2, Vous savez, les hommes ont cru longtemps que la terre était plate... Alors.
Et des moments de l'histoire ont été réécrit à l'aide de nouveaux faits...

Salutations... :(


Mon cher johnpitch1, vous avez raison de tenir votre bout.

Pour ma part, j'ai émis des hypothèses qui contestent votre théorie, mais ça ne veut pas dire que je suis le seul à posséder la vérité :wink:

Néanmoins, une théorie est valide lorsque tous les éléments de preuve donnent une réponse claire à tous les questionnements.

Ça nous amène à la question : pourquoi les auteurs de guides sur les grades, qui ont examiné un grand nombre de pièces, n'ont pas mentionné ce type d'usure :?:

André Langlois, dans son guide, fait état de la faiblesse de frappe juste en haut de l'écusson, mais présente également des pièces ayant cette même partie sans faiblesse de frappe. Toujours dans son guide, on peut voir les bêtes de plus en plus aplaties aux furs et à mesure que le grade baisse. Les formes à l'intérieur de l'écusson sont davantage affectées seulement dans les grades assez bas.

Salutations :)

sysec
Messages : 1725
Inscription : Mer Juin 30, 2010 9:22 pm

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar sysec » Sam Juin 08, 2024 5:53 am

sylva2020 a écrit :André Langlois, dans son guide, fait état de la faiblesse de frappe juste en haut de l'écusson, mais présente également des pièces ayant cette même partie sans faiblesse de frappe. Toujours dans son guide, on peut voir les bêtes de plus en plus aplaties aux furs et à mesure que le grade baisse. Les formes à l'intérieur de l'écusson sont davantage affectées seulement dans les grades assez bas.

Sur le site des enchères Héritage, il est possible de consulter plusieurs images en haute résolution pour
des ventes passées d'exemplaires incirculés en haut grade. On peut constater que certaines pièces frappes sont faibles et d'autre non.
Sur une pièce n'ayant pas circulée, cette faible frappe ne peut être associée à de l'usure contrairement à une pièce ayant beaucoup de vécu.

Avatar de l’utilisateur
sylva2020
Messages : 2747
Inscription : Dim Mai 10, 2020 1:22 pm
Description : Je dirais que j’ai vraiment commencé à collectionner la monnaie lorsque j’ai appris à mettre un grade sur une pièce. Je peux maintenant voir des particularités qui m’échappaient. C’est ainsi que j’en suis rendu à apprécier les grosses cents de la période Victoria.
Localisation : Estrie

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar sylva2020 » Sam Juin 08, 2024 2:40 pm

Bonjour,

sysec a écrit :
sylva2020 a écrit :André Langlois, dans son guide, fait état de la faiblesse de frappe juste en haut de l'écusson, mais présente également des pièces ayant cette même partie sans faiblesse de frappe. Toujours dans son guide, on peut voir les bêtes de plus en plus aplaties aux furs et à mesure que le grade baisse. Les formes à l'intérieur de l'écusson sont davantage affectées seulement dans les grades assez bas.

Sur le site des enchères Héritage, il est possible de consulter plusieurs images en haute résolution pour
des ventes passées d'exemplaires incirculés en haut grade. On peut constater que certaines pièces frappes sont faibles et d'autre non.
Sur une pièce n'ayant pas circulée, cette faible frappe ne peut être associée à de l'usure contrairement à une pièce ayant beaucoup de vécu.


:oops: J’avais oublié de préciser que dans son guide, André Langlois montre une pièce en MS avec une faible frappe.

Je ne voulais aucunement associé une faible frappe avec l’usure. Ce sont deux choses différentes.

Pour conclure, je regarde du côté de l’effigie pour obtenir le grade d’une pièce de 50 cents de la période Georges VI. Le champ est très révélateur lorsque la pièce est MS ou AU. Par la suite, je confirme avec l’usure sur les cuisses des bêtes. J’ai trop souvent fait l’erreur d’être influencé par une faible frappe du côté revers et spécialement dans le haut de l’écusson.

Salutations :)

sysec
Messages : 1725
Inscription : Mer Juin 30, 2010 9:22 pm

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar sysec » Sam Juin 08, 2024 4:45 pm

sylva2020 a écrit :
Je ne voulais aucunement associé une faible frappe avec l’usure. Ce sont deux choses différentes.

Je n'ai jamais perçu que vous faisiez cette association.

sylva2020 a écrit :Pour conclure, je regarde du côté de l’effigie pour obtenir le grade d’une pièce de 50 cents de la période Georges VI. Le champ est très révélateur lorsque la pièce est MS ou AU. Par la suite, je confirme avec l’usure sur les cuisses des bêtes. J’ai trop souvent fait l’erreur d’être influencé par une faible frappe du côté revers et spécialement dans le haut de l’écusson.

Nous avons la même approche

johnpitch1
Messages : 1411
Inscription : Dim Fév 03, 2008 2:22 pm
Localisation : QUEBEC

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar johnpitch1 » Lun Juin 10, 2024 10:53 pm

Bonjour à tous(tes).

En premier lieu voudrais m'excuse pour le temps que j'ai pris pour répondre car j'ai été très occupé à décartonner un certains nombres de pièces de George VI et d'Élizabeth II pour refaire mes devoirs en prenant de nouvelles photos plus grandes et de bien choisir mes mots afin qu'il n'y est pas d'ambiguïté sur l'exposé qui va suivre.

Dans mon dernier message j'essayais de vous expliquer comment je percevais les stades de l'usure du revers influencé par les hauts reliefs de l'effigie qu'on retrouvait sur les pièces de George VI de 1937 à 1952 et d'Élizabeth II de 1953 à 1958. Deux pièces complètement différentes au point de vue usure y compris la faible frappe qui se trouvent sur les pièce de George VI. Sans image il est plus difficile de se faire comprendre car les mots qu'on choisi ne sont peut-être pas appropriés ou l'expression qu'on emploie n'est pas bien choisi.

Alors si une image vaut mille mots(bien choisi) laissez-moi encore une fois vous démontrer ma théorie en images et en explications. Abordons d'abord la question du côté gauche de la couronne et le haut du blason car là est notre principal litige. On parle de frappe faible, certaines pièces l'on et d'autre non dit t'on. Les premières images que je vais vous montrez je pense que s'en est une. Avec une vue sous plusieurs angles avec un éclairage tamisé pour éviter que les reflets trop forts pourraient nous aveugler et nous faire manquer certains détails.

Avant de poursuivre je dois vous dire cependant que pour moi, une frappe faible sur une surface secondaire comme le haut l'écusson qui est entouré d'éléments à hauts reliefs ne peut pas s'user avant tous ces hauts reliefs qui sont tout autour et près à moins que celui-ci (l'écusson) soit repoussé par la rétention de la masse de métal du haut relief tassé par la frappe de l'effigie qui se trouve de l'autre côté de la pièce. Et je pense que c'est ce qui se produit régulièrement sur les pièces de George VI.

En premier lieu regardons le côté gauche haut de l'écusson sur une pièce de grade Ef45-Au de 1938.
Les flèches rouges indique qu'effectivement il semble y avoir le profil d'une faible frappe si on regarde vis à vis la première flèche rouge à gauche cet élément de la couronne est surélevé par rapport au même élément vis à vis la deuxième flèche rouge qui lui semble presque se fondre avec le champs. Les deux autre flèches rouges à droite nous montrent une partie du haut gauche de l'écusson qui semble être de la même hauteur en relief que celui de la deuxième flèche rouge à gauche. La dernière flèche rouge à droite nous montre une remonté soudaine du relief du bord de l'écusson. Les point en bleu... nous y reviendrons plus tard . Ça va vous me suivez...
1 couronne gauche.jpg


Sur l'image suivante j'attire votre attention sur les flèches rouges qui sont au sommet de la croix, ces deux parties ont le même relief. Mais si vous descendez jusqu'au bas des croix en suivant les flèche bleu, la croix de gauche s'amincie à mesure que vous descendez jusqu'en bas, tandis que celle de droite a la même épaisseur jusqu'en bas. Les flèches jaunes indique que le support et les perles qui y sont greffées ont le même relief égal d'un côté comme de l'autre sans usure. Les points bleu pâle... on y arrive.
3 cour bas plonger.jpg


Maintenant jetons un coup d'oeil sur la couronne mais vue de face et c'est là que les points bleu entre en scène.
J'ai remplacé les points par une ligne en bleu car elle sera plus visible et j'ai réduit son opacité à 20% pour que vous puissiez voir l'usure sous la couleur. Ce qui se passe sur la plupart des ces pièces (1937 à 1952) je dirais 80% de celles-ci, ma théorie c'est qu'avec la rétention du métal vis à vis les plus haut reliefs de l'effigie comme le derrière de la tête allez jusqu'à la tempe entre la ligne de cheveux et l'oreille, la joue et le centre du cou. Vis à vis les lignes bleu pâle vous pouvez même deviner la silhouette de la tête de George VI le reflet blanc dans la couronne et à gauche. Avec un temps soit peu d'imagination on peut même observer en blanc à droite de l'écusson dans le rectangle du lion seul en bas à gauche, le fantôme de l'os de la joue, la mandibule, la joue et le menton au travers des fleur de lys le creux entre la joue et le cou et pour finir le cou à droite de la harpe et entre les deux premières feuilles d'érable. Si vous retournez la pièce sur elle-même horizontalement vous allez arriver pile sur l'arrière de la tête de George VI et jusqu'à la tempe l'endroit où le relief est le plus haut et c'est exactement l'endroit où sur le revers se trouve le côté gauche de la couronne et le Haut de l'écusson.
A courone de face couleur.jpg


Ce qui va user en premier lieu sur ce genre de pièces se ne sont pas les chimères (lion et licorne) C'est la logique même. Explication SVP. La pièce de monnaie de 50cents De George VI est vraiment spécial, le côté avers est concave c'est à dire en entonnoir, à partir de la base de la ligne de typo vers le centre le desing de la pièce est voulu de cette façon et le côté revers est convexe, faite l'expérience prenez une pièce de 50 cents de George du côté avers et faite la miroité sous une source de lumière et vous verrez que les reflet vont en creusant vers l'intérieur et que sur le côté revers l'effet est contraire et si le revers est convexe j'imagine que c'est à cause de la frappe d'où l'effet de rétention du métal à la gauche de la couronne, du haut de l'écusson et de l'usure qui s'en suit. Sur l'image qui suit on voit que l'usure a commencé sur la gauche de la couronne et le haut de l'écusson avant de s'en prendre aux chimères qui comme on le voit ne sont usée que légèrement comparé à la couronne et le haut de l'écusson.
B courone + chimères couleur.jpg


Ceci met fin à la première partie de ma théorie je vous reviens pour la suite et la fin quand j'aurai terminé mon travail de montage et avec de plus grandes photos mieux élaborées ainsi que mon texte.

À plus...

Salutations...

johnpitch1
Messages : 1411
Inscription : Dim Fév 03, 2008 2:22 pm
Localisation : QUEBEC

Re: 50 cents Georges VI, usure...

Messagepar johnpitch1 » Ven Juin 14, 2024 3:07 pm

Bonjour à tous(tes).

Voilà je suis de retour pour vous présenter la suite et la fin de ma théorie sur l'usure du revers des pièces de George VI de 1937 à 1952 et celles D'Élizabeth II de 1953 à 1958 afin de vous démontrer que l'effigie de ces deux monarques a une incidence direct sur l'usure du revers qu'il y a sur ces pièces.

Débutons tout d'abord avec les pièces de George VI. Ces pièces sont vraiment spéciales. À cette époque le relief des effigies étaient très prononcé et en plus le champs de l'avers de la pièce n'était pas plat mais concave comme un entonnoir de l'extérieur vers l'intérieur, le desing s'y prêtait bien, d'ailleurs en regardant cette première image, aux reflets de la lumière on voit très bien que le champs est concave.
Buste George VI gauche.jpg


La deuxième image les espace entourés de lignes rouge nous montre les hauts reliefs de l'effigie du monarque. Le premier haut relief est la tête de George situé entre l'oreille et la ligne de cheveux et de la tempe à l'arrière de la tête. le deuxième haut relief se trouve sur la région de la joue et pour finir le troisième haut relief est au centre plus à la base du cou.
buste George V I Gauche coul.jpg


La série d'Images suivante, avec l'aide de plusieurs pièces à des grades différents nous montre l'évolution de l'usure du revers qui se fera tout au long des années sur la plupart de ces pièces en circulation.
Sur cette pièce Au-MS l'usure a déjà commencé ses ravage à gauche de la couronne et un peu sur le haut de l'écusson aussi à gauche, les chimères (lion et licorne) ne sont pratiquement pas touchés pourtant se sont eux qui prime à bord ont le plus haut relief sur le revers et devraient en principe user en premier.
1 50cents 1937 G.jpg


Sur la deuxième image, l'usure est un peu plus marqué sur la gauche de la couronne et l'écusson, par contre le côté droit de la couronne n'est pas encore touché et les chimères commence à ressentir les effets de l'usure. On le voit très bien sur la patte du lion qui tient le fanion et surtout plus sur l'épaule et la patte qui est sur le côté de l'écusson. La première feuille d'érable commence à son tour à être touchée par l'usure
3 50cents 1952 G.jpg


Le centre de la couronne, les perles frontales, le centre de la ligne du haut de l'écusson sont très touché par l'usure et les chimères ne sont pas épargnés ainsi la feuille d'érable.
4 50cents 1944 G.jpg


L'usure normale des chimères s'installe et l'usure sur les éléments de la couronne et à l'intérieur du blason comme les trois lion en haut à gauche et le lion seul à droite s'intensifie. La deuxième feuille d'érable montre des signes d'usure.
5 50cents 1946 G.jpg


Même à un stade où les chimère en prennent pour leur rhume et sont très usées elles ne rivalise pas avec l'usure de la couronne, du blason et des deux feuilles d'érable en bas à gauche.
6 50cents 1943 G.jpg


Pour bien comprendre ce phénomène on revient un peu en arrière, maintenant que l'on sait que l'avers de la pièce est concave et que les haut reliefs de l'effigie sont prédominants au point que au moment de la frappe la rétention du métal formé par les haut reliefs de l'effigie fait que les éléments du revers sont repoussé ce qui fait que le revers devient convexe et donne l'impression d'une frappe faible dans le haut Gauche de la couronne et du blason qui n'en n'est pas une mais à cause du refoulement du métal ces éléments use en premier.
Buste George V Ienvers coul.jpg


L'image qui suit a été tourné sur elle même parce que c'est comme ça qu'il faut la voir puis qu'elle se trouve de l'autre côté de la pièce en effet miroir pour nous faire voir si les hauts reliefs ont une incidence direct sur l'usure des éléments du revers.
46 tete a droite revers.jpg


Eh bien d'après mon étude ou ma théorie après avoir refait mes devoirs et être sûr de n'avoir rien oublié je vous confirme que les effigies de George VI et d'élizabeth II ont une réelle incidence sur l'usure du revers.

Pour ce qui est des pièces d'Élizabeth, je vous reviens quand j'aurai terminé mon travail de préparation.

Je vous souhaite une belle journée et bonne réflection...

Salutations...


Revenir vers « 50 cents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités