Numicanada - Hans Zoell (1906-1982) - Pièces de monnaie canadiennes

Vous êtes : Accueil » Pièces de monnaie » Articles » Hans Zoell (1906-1982)

Hans Zoell (1906-1982)

Par za75    |   Vendredi le 23 mai 2008

Grand numismate - Pionnier méconnu

Hans Zoell naquit le 20 mai 1906 en Allemagne, dans la région du Rhin. Fils aîné d'une famille de onze enfants, il travailla durement sur la ferme familiale jusqu'à l'âge de dix-sept ans, pour aider à subvenir aux besoins de sa famille. Ce métier ne lui convenant pas, Hans s'installa à Düsseldorf où, tout en oeuvrant comme charpentier le jour, il prit des cours en électrotechnique le soir et ce, pendant quatre ans.

En 1928, suite à l'insistance de sa tante qui vivait au Canada, il émigra à Regina où il travailla dans son métier jusqu'en 1932. La période qui suivit fut pénible dans tout le pays mais tout particulièrement dans les Prairies où sévit alors une grande sécheresse : des nuages de poussière et de sauterelles obscurcirent successivement le ciel. Conséquemment, le travail se raréfia et Hans dut se résoudre, pour assurer sa subsistance, à accepter divers travaux d'entretiens.

Il occupa alors ses loisirs en collectionnant passionnément les timbres et en 1935, pendant la dépression, Hans avait accumulé assez de matériel philatélique pour établir son propre commerce de timbres. Un an plus tard, il intégra à son commerce sa propre collection de monnaies étrangères : à cette époque, nous révèle Hans Zoell, les collectionneurs ne s'intéressaient pas encore vraiment aux monnaies canadiennes.

Hans Zoell

Marié en 1938, la seconde guerre mondiale l'obligea à mettre temporairement son commerce de timbres sur la ligne de touche. Il eut alors l'opportunité d'acquérir une petite imprimerie dans laquelle ses enfants, une fille et trois garçons, apportèrent progressivement leur contribution.

En 1953, tout en conservant son imprimerie, il ouvrit à nouveau un commerce dans le secteur de la collection " Phila-Coin Co. ", tout en y intégrant, cette fois-ci, les monnaies canadiennes : il tint alors beaucoup d'encans postaux et fut lui-même un enchérisseur très actif . Déjà fort occupé par ses entreprises, il dut besogner jour et nuit, pendant de nombreuses années, en vue de publier ses catalogues sur les variétés de monnaies canadiennes. Ce surcroît de travail mina progressivement sa santé et le contraint, en 1963, à vendre son commerce de monnaies et à se démettre de nombreux engagements : il se restreint alors à la production de ses diverses publications.

Son implication, pour faire connaître les variétés et les erreurs des monnaies canadiennes, fut énorme et jamais égalée : ce champs de recherche devint sa spécialité et il fut sans conteste le pionnier dans ce secteur de la numismatique. Hans Zoell prédisait un brillant futur pour ce type de collection et pourtant, pour des raisons qui demeurent encore obscures de nos jours, il ne fut jamais reconnu officiellement pour son énorme contribution à la numismatique canadienne,….. ses travaux passant presque à l'oubli.

Au chapitre de ses nombreuses publications, majoritairement parues entre 1960 et 1970, il faut citer notamment ses sept catalogues portant sur les variétés canadiennes : Major coin varieties et Minor coin varieties, ainsi que The premium catalog, The simplified catalog of Canadian and Newfoundland coins and paper money, The simplified grading guide for the coins of Canada and Newfoundland et le magazine Unusual Canadian Coins.

Membre à vie de l'Association Canadienne de Numismatique, Hans Zoell fut un des membres fondateurs de Canadian Numismatic Variety Collectors Association et fut actif avec le pendant américain de cette association. Il édita Kayak, la publication officielle de Coin Irregularity Association of Canada.

Il faut peu d'imagination pour évoquer les heures, les mois et les années à travailler avec acharnement sur la machine à écrire, la caméra et la presse manuelle afin de publier tous ses travaux.

Hans était un homme de grande taille, aux cheveux clairsemés et qui, pour regarder attentivement les monnaies, portait constamment une loupe de joaillier attachée à ses verres. Il était travaillant, est-il besoin de le rappeler, généreux de son temps, discret, franc, loyal, accueillant et toujours bien attentionné avec les collectionneurs : il fut un pionnier et aussi un grand numismate.

Après un séjour à Toronto, où il publia Kayak et où il fut consultant pour plusieurs maisons d'encan dans la préparation de leurs catalogues, sa santé affaiblie et l'attrait des prairies motivèrent son retour vers l'ouest canadien.

Monsieur Hans Zoell, un géant de la numismatique canadienne, s'éteignit, à Regina, le 23 décembre 1982.

Sources

Gosling, Daniel :
Hans Zoell, from My 2 Cents Worth, by Jack Veffer
Hans Zoell obituary, CCN, jan. 3 1983
Hans Zoell entries, from Canadian Numismatic Bibliography
Unusual Canadian Coins
Unusual Numismatic Objects # 9 sept. 1966, cover
Manz, George :
Email correspondance
Unusual Canadian Coins, # 8 - june 1966, Zoell's biography by himself
Renwick, Barrie :
Email correspondance : My memories of Hans