Numicanada - Circulation, PL, PR, SP : La différence - Pièces de monnaie canadiennes

Vous êtes : Accueil » Pièces de monnaie » Articles » Circulation, PL, PR, SP : La différence

Circulation, PL, PR, SP : La différence

Par Lightw4re    |   Mercredi le 6 novembre 2013

Dernière mise à jour : 28 février 2020

Pièces de circulation

Pièces destinées à la circulation. Ces pièces se voient accordés les grades de BS-1 à AU-58 pour les piéces ayant des marques de ciculations et de MS-60 à MS-70 pour les pièces n'ayant aucune marque de circulation apparente.

Pièces Proof-like (PL)

Ce type de pièces produites par la Monnaie royale canadienne ne sont pas destinées à la circulation malgré le fait que leur composition est identique aux pièces produites pour circuler. Le grade de ces pièces n'est jamais en-dessous de PL-60, puisqu'une l'apparence d'une pièce PL avec un état d'usure inférieur à cela n'est généralement plus distinctive d'une pièce de circulation. Les pièces Proof Like sont vendues dans des enveloppes de plastique de marque Pliofilm, mais peuvent tout de même se trouver en circulation puisque ces emballages sont parfois ouverts par des collectionneurs, souvent pour des besoins de certification. Le terme UNC est, entre autres, utilisé par CCCS pour désigné les pièces PL.

La Monnaie royale canadienne frappe ces pièces avec des coins de travail neufs afin d'obtenir un fini de meilleur qualité que les pièces de circulation.

Pièces Spécimen (SP)

Pièces dont le motif et l'effigie ont un aspect givré/miroir.

SP (Specimen)

Pièces Épreuve numismatique (PR, PF ou Proof)

Ces pièces, également produites par la Monnaie royale canadienne, ont comme particularité d'avoir un flan poli avant d'être frappées, ce qui laisse un champ avec un effet caméo très visible. Non destinées à la circulation, les pièces PR étaient à l'origine des pièces à conserver et de souvenir.

Le procédé de fabrication de ces pièces diffère donc des pièces PL. Les pièces de type épreuve sont d'ailleurs généralement frappées à deux reprises pour obtenir une meilleur qualité.

PR (Proof ou Épreuve numismatique ou PF)

BU ou NBU

Désigne une pièce n'étant pas produite pour la circulation. Les pièces PL, PR et SP sont toutes BU ou NBU.

Numis-tastique

Au début de l'année 2020, la Monnaie royale canadienne a lancée un ensemble de pièces de 25 cents 2020 à 5 finis différents utilisés depusi 1937 : brillant hors-circulation, épreuve numismatique, épreuve numismatique au fini mat, épreuve numismatique inverse et spécimen.

Les cinq pièces accueillent à l'avers le motif classique qu'a conçu Emanuel Hahn pour la pièce de circulation de 25 cents, soit le fameux caribou vu de profil, mais chacune présente son propre fini. Leur avers est à l'effigie de Sa Majesté la reine Elizabeth II, selon Susanna Blunt.

Selon la technique de polissage du coin et la technique de frappe qu'on emploie, on obtient un fini particulier qui détermine la façon dont la pièce réfléchit la lumière. En créant l'illusion de tons clairs (finis brillants) et foncés (finis mats), le graveur peut donner du relief, de la profondeur...

Brillant hors-circulation

Un fini complètement brillant, sans givrage (donc sans détails mats ou texturés). Résultat : l'aspect d'une pièce de circulation fraîchement frappée, tel qu'on peut retrouvé dans les ensembles Proof-Like.

Brillant hors-circulation

Épreuve numismatique

Comme une œuvre d'art sur un miroir, le motif givré (soit la gravure) se détache d'un champ (ou arrière-plan) miroitant. Ce fini est utilisé pour certaines pièces de collection de la Monnaie royale canadienne.

Épreuve numismatique

Épreuve numismatique au fini mat

Cette version satinée du fini épreuve numismatique a pour résultat un champ tout de même brillant, mais moins réfléchissant. La pièce prend ainsi un aspect légèrement vieilli.

Épreuve numismatique au fini mat

Épreuve numismatique inverse

Le motif très brillant est présenté sur un arrière-plan mat, à l'inverse du fini épreuve numismatique. C'est un peu comme un portrait qui donne toute la lumière à son sujet.

Épreuve numismatique inverse

Spécimen

Un mélange de détails givrés et très brillants sur un arrière-plan rayé et mat. On retrouve ce type de fini sur certains ensembles spécimen annuel de la Monnaie royale canadienne.

Spécimen

À lire aussi :

Consulter également ces articles :

Vous pouvez également nous soumettre votre article à afficher dans cette page.