Numicanada - Valeur des pièces de monnaie de la Nouvelle-Écosse et erreurs et variétés de la Nouvelle-Écosse

Vous êtes : Accueil » Pièces de monnaie » Pièces provinciales

Valeur des pièces de monnaie provinciales canadiennes

La valeur d'une pièce de monnaie canadienne provinciale varie en fonction de son état de conservation, de sa rareté, de sa finition, de l'offre et de la demande ansi que de plusieurs autres facteurs. Les valeurs affichées dans cette section sont basées sur le marché, les tendances, les enchères et les publications reconnues. Cette section regroupe également des informations concernant l'histoire, les erreurs, les variétés, les caractéristiques, etc.

Terre-Neuve

La colonie britannique de Terre-Neuve fut autorisée à émettre ses propres pièces de monnaie (1, 5, 10, 20, 25 et 50 cents) à partir de 1865. À la différence des autres colonies, elle décida en 1865, au moment de mettre les nouvelles pièces en circulation, de frapper également une pièce en or de 2 dollars.

Nouveau-Brunswick

En 1860, le Nouveau-Brunswick adopta une loi stipulant que toutes les factures présentées au gouvernement devaient être établies en dollars et en cents. L'avers des pièces d'argent de 5, de 10 et de 20 cents frappées à la Monnaie royale en 1862 et en 1864 était identique à celui des pièces de la Province du Canada, à la différence que les mots DEI GRATIA REGINA avaient été remplacés par le sigle D:G:REG:. Le demi-cent du Nouveau-Brunswick est peut-être la plus curieuse de toutes les pièces décimales des provinces de l'Amérique du Nord britannique. Cette pièce n'a jamais été commandée par le Nouveau-Brunswick, qui d'ailleurs n'en avait pas besoin!

Nouvelle-Écosse

Île-du-Prince-Édward

L'Île-du-Prince-Édouard fut la dernière des colonies britanniques d'Amérique du Nord à adopter un système de monnaie à base décimale en 1871. Cette pièce d'un cent, au millésime de 1871, fut la seule pièce à base décimale frappée à l'usage de l'Île-du-Prince-Édouard avant que celle-ci ne s'intègre à la Confédération en 1873.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.